Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Patriots – Seahawks (24-31) : à un yard près…

patriots_seahawks_14112016

New England Patriots (7-2) – Seattle Seahawks (6-2-1) : 24-31

Décidément, les rencontres entre les Patriots et les Seahawks ont le don de se décider à la dernière seconde. Pour leur première confrontation depuis le Super Bowl XLIX, les deux équipes ont livré une superbe bataille qui a étrangement rappelé celle de Glendale.

Finalement, ce sont les Seahawks qui se sont imposés, eux qui deviennent ainsi la première équipe à battre New England cette année avec Tom Brady (23/32, 316 YDS, 1 INT) comme quarterback.

New England malmené

Pourtant, ce sont bien les Patriots qui débutent le mieux la rencontre. En effet, sur leur premier drive, ils alternent très bien la passe et la course et ouvrent le score à travers un touchdown au sol de LeGarrette Blount (21 courses, 69 YDS, 3 TD) (7-0).

Cependant, les Seahawks prennent ensuite les choses en main. En attaque, Russell Wilson (25/37, 348 YDS, 3 TD) distribue tandis que le jeu de course est performant grâce notamment à une ligne offensive surprenante. Du coup, Seattle marque d’abord deux field goals, puis un touchdown sur une passe de six yards de Wilson pour Doug Baldwin (6 REC, 59 YDS, 3 TD) (7-12, après une transformation bloquée). Du côté de la défense, les hommes de Pete Carroll étouffent les Patriots et réussissent même à intercepter Tom Brady, une première cette saison !

Durant les dernières minutes de la première mi-temps, New England parvient toutefois à reprendre l’avantage avec un drive de 11 jeux et 81 yards, dans lequel Martellus Bennett (7 REC, 102 YDS) se met en évidence avant que Blount ne conclut une nouvelle fois (14-12). Mais la réponse des Seahawks est immédiate, eux qui n’ont besoin que d’une minute pour remonter le terrain et inscrire un touchdown, grâce à la magie de Wilson et une réception de 18 yards de Baldwin (14-19).

Comme un air de Super Bowl XLIX

Au retour des vestiaires, on a un peu l’impression de revivre le début du premier quart-temps. En effet, Tom Brady enchaîne les bonnes passes tandis que Blount fait mal à Seattle, lui qui inscrit son troisième touchdown du match sur une course de 13 yards (21-19). Derrière, les Seahawks ne sont pas loin de trouver la end zone à leur tour, mais la pression exercée sur Wilson oblige ces derniers à se contenter de trois points (21-22).

Dans le dernier quart, les Patriots repassent rapidement en tête suite à une réception de 33 yards de Julian Edelman (7 REC, 99 YDS, 1 fumble perdu), qui leur permet d’inscrire un field goal (24-22). Mais une nouvelle fois, les hommes de Pete Carroll montrent qu’ils ont de la ressource. En effet, dans un premier temps, ils parviennent à reprendre les devants grâce à leur kicker Steven Hauschka (24-25). Ensuite, le safety Kam Chancellor force un fumble, ce qui débouche sur le troisième touchdown de Doug Baldwin (24-31, après une conversion à deux points ratée).

Il reste alors un peu plus de quatre minutes à jouer dans cette rencontre, et c’est le moment choisi par Tom Brady pour enfiler son costume du Super Bowl XLIX. Le quarterback des Patriots réalise un drive magnifique qui rappelle ceux de février 2015, et emmène les siens jusqu’au touchdown…enfin presque. Effectivement, New England échoue trois fois de suite à un yard de la end zone adverse, et se retrouve ainsi dans la peau des Seahawks lorsque ces derniers avaient perdu sur la fameuse interception de Malcolm Butler !

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une