Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés Tampa Bay Buccaneers

Buccaneers – Seahawks (14-5) : grâce à un début de match canon, Tampa Bay assomme Russell Wilson et Seattle

Tampa Bay_Buccaneers_Seattle_Seahawks

Tampa Bay Buccaneers (6-5) – Seattle Seahawks (7-3-1) : 14-5

Quinze minutes, c’est le temps qu’il aura fallu à Jameis Winston pour faire la différence. Un quart temps et deux drives durant lesquelles Tampa Bay marchait sur l’eau. Le premier dure plus de 7 minutes, 14 jeux et s’étend sur 78 yards. Le deuxième est beaucoup plus court, n’utilise que trois minutes de l’horloge et est constitué de 5 jeux. Mais ces deux drives ont un point commun. Il se termine de la même manière. Par une passe de Jameis Winston (21/28, 220 yards, 2 TDs et 1 INT) vers son receveur vedette Mike Evans. Une fois sur 3 yards puis sur 26 yards. Résultat, les Bucs menent de 14 points et ne lâcheront plus cette avantage.

Pluie de turnovers

Jameis Winston maîtrise ces deux drives d’une main de maitre s’appuyant sur son jeu au sol mais surtout sur sa cible préférée. Mike Evans (8 réceptions pour 104 yards) se livre d’ailleurs un duel épique avec Richard Sherman. A ce moment-là, on ne le sait pas encore, mais ce sera les seuls points de Tampa Bay de ce match. Deux touchdowns qui suffiront toutefois à l’emporter. Car en attaque les Seahawks n’y arrivent pas. Leur seuls points viendront d’un safety pour un holding dans la end-zone puis d’un field goal en première mi-temps.

Pour le reste c’est un véritable échange de turnovers. Russell Wilson (17/33, 151 yards, 0 TD et 2 INTs) est intercepté à deux reprises dont une fois à seulement deux minutes de la fin lors d’une tentative de retour. Jimmy Graham (6 réceptions pour 67 yards) aussi ira de son fumble. En face, Tampa Bay ne fait pas mieux et c’est Jameis Winston qui est intercepté dans la end-zone après que Doug Martin ait lui aussi perdu le ballon.

Sur les lignes, avantage Tampa

Malgré les turnovers l’équipe de Tampa Bay mérite sa victoire. D’abord parce qu’elle a gagné la bataille des tranchées. Avec six sacks, elle a mis la pression sur Wilson à des moments importants du match. Les Seahawks affichent un piètre 1/11 dans la colonne des conversions des troisième tentatives. Ensuite, parce qu’elle a protégé Jameis Winston ne manière impréssionante considérant la qualité de l’adversaire, permettant au quarterback de rendre une copie très propre.

La défense de Seattle a fait le travail, elle qui était privée de Michael Bennett et surtout Earl Thomas. Elle a simplement semblée endormie en début de match. Un trou d’air fatal au vu du score à la fin. Les Buccaneers frappent en tout cas frappent un grand coup avec ce match plein d’autorité et peuvent toujours croire aux playoffs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une