Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Patriots – Rams (26-10) : Tom Brady rentre encore un peu plus dans l’histoire

tom_brady_04122016New England Patriots (10-2) – Los Angeles Rams (4-8) : 26-10

Même en l’absence de Rob Gronkowski, New England n’a pas eu a forcer son talent pour s’imposer face à Los Angeles. Tom Brady (33/46, 269 yds, 1 TD) a mené l’attaque comme à son habitude, bien aidé par Julian Edelman (8 réceptions, 101 yds) et le rookie Malcolm Mitchell (8 réc, 82 yds), auteur de son meilleur match en carrière. Le jeu au sol a aussi été performant, surtout en première mi-temps, emmené par un LeGarette Blount (18 courses, 88 yds, 1 TD) des grands jours. En transformant ses quatre fields goal, dont trois à plus de 40 yds, et deux extra points, Stephen Gostkowski a rassuré son équipe.

La défense a été agressive et n’a pas laissé l’occasion à Jared Goff (14/32, 161 yds, 1 TD, 2 INT) et Todd Gurley (11 courses, 38 yds) de s’exprimer, limitant l’attaque des Rams à 162 yards et sept first downs à peine. En plus d’avoir intercepté Goff à deux reprises, elle l’a plaqué au sol quatre fois.

Les Patriots dominent au sol

Dès le coup d’envoi, New England se repose sur le jeu au sol. Les trois premiers jeux sont réalisés par LeGarette Blount, James White (3 courses, 17 yds, 4 réc, 18 yds) et Dion Lewis (5 courses, 27 yds, 4 réc, 11 yds). Blount marque d’ailleurs le premier touchdown sur une course de 43 yards en 4th&1 (7-0).

Le reste du premier quart-temps n’est qu’une succession de punts. Mais sur le dernier jeu, Jared Goff se fait intercepter par Malcolm Butler après un vilain drop de Lance Kendricks (2 réc, 13 yds). Les Patriots en profitent pour augmenter leur avance juste derrière avec un touchdown de 15 yards de Chris Hogan (4 réc, 23 yds, 1 TD) (14-0).

S’en suit une nouvelle série de punts. La défense des Patriots verrouille le jeu au sol des Rams et met beaucoup de pression sur Goff quand l’attaque paie cash deux pénalités. Mais sur le dernier drive de la mi-temps, Tom Brady trouve presque Martellus Bennett (2 réc, 4 yds) dans la end zone mais l’excellente défense de T.J. McDonald force New England à se contenter d’un field goal (17-0). A la pause, Los Angeles n’a parcouru que 25 yards pour un seul first down.

Des punts, des fields goal, une interception et… un touchdown

La deuxième mi-temps commence par un échange de punts. Mais les Rams parviennent enfin à avancer et ouvrent leur compteur avec un field goal de Greg Zuerlein (17-3). Tom Brady répond immédiatement avec deux belles passes de 32 et 15 yards pour Julian Edelman avant que Stephen Gostkowski ne rentre un field goal de 48 yards (20-3). Jared Goff lance alors sa deuxième interception du match dans les mains de Kyle Van Noy et les Pats, qui n’avancent plus si bien au sol, reprennent six longueurs d’avance grâce à deux fields goal de 45 yards convertis par Gostowski (26-3).

Pour terminer une deuxième mi-temps terne, les Rams marquent enfin un touchdown, mais il est bien trop tard. Après une belle réception de 66 yards de Kenny Britt (2 réc, 67 yds, 1 TD), Goff trouve à nouveau son receveur dans la end zone, alors qu’il ne reste qu’une minute à jouer (26-10). Les Patriots n’ont plus qu’à poser le genou au sol. En remportant sa 201ème victoire, Tom Brady devient le quarterback avec le plus de succès dans l’histoire de la NFL.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.92pariez1.6LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une