Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 11 (19h): Green Bay continue, Cincinnati trop juste, Oakland, Detroit et Dallas gardent le cap

Le suspense était au rendez vous lors de la première série de match de ce dimanche de la semaine 11.

Les Ravens ont assuré leur victoire dans la dernière minute en stoppant les Bengals à 7 yards d’un touchdown qui aurait envoyé le match en prolongation. Les Browns ont gagné sur la dernière action de leur match face aux Jaguars. Les Cowboys ont même du attendre la prolongation pour l’emporter.

Toutes les autres rencontres ne se sont décidées que dans le dernier quart temps, même celle des Packers, qui ont du répondre coup pour coup aux Buccaneers.

Seule exception, la victoire des Dolphins contre les Bills (35-8). Buffalo continue de s’enfoncer.

Même à plusieurs, les Bengals auront eu du mal à stopper Ray Rice.

Baltimore Ravens (7-3) – Cincinnati Bengals (6-4): 31-24
Menés 31-14 au début du dernier quart, les Bengals ont bien failli réussir un gros coup en arrachant une prolongation. A 50 secondes de la fin, Andy Dalton et les siens se sont retrouvés sur les 7 yards adverses. Quatre passes manquées plus tard, les Ravens ont récupéré le ballon et assuré leur victoire. Cincinnati est revenu grâce aux exploits de Jérôme Simpson (8 rec, 152 yards) et Andre Caldwell (3 rec, 63 yards, 1 TD). Mais la défense des Ravens, même privée de Ray Lewis, a été trop forte. Sa pression sur Dalton en fin de match a été cruciale et les trois interception qu’elle a provoqué ont permis à l’attaque de Joe Flacco de creuser l’écart qui s’est avéré décisif. Flacco a bien trouvé le rookie Torrey Smith (6 rec, 165 yards, 1 TD) qui a encore capté quelques jolies bombes. Comme prévu après son petit match à Seattle, Ray Rice a aussi été plus impliqué. Le coureur a porté 20 ballons pour 104 yards et deux touchdowns. Les Ravens reprennent la tête de l’AFC Nord aux Steelers. Les jeunes Bengals, eux, ont encore montré de belles choses même s’ils se sont inclinés.

Green Bay Packers (10-0) – Tampa Bay Buccaneers (4-6): 35-26
Il ne faut pas rater la moindre occasion lorsqu’on affronte les Packers. Au tout début du dernier quart, les Bucs’ ont inscrit un touchdown et la conversion à deux points leur aurait permis de revenir à égalité. Mais Kellen Winslow (9 rec, 132 yards) a laissé échapper le ballon alors qu’il était tout seul. Sur le drive suivant, les champions ont directement creusé un nouvel écart en profitant de plusieurs pénalités sur un drive conclu par un touchdown de John Kuhn. Tampa a bien effectué un nouveau rapproché à 4mn31 de la fin mais Aaron Rodgers (23/34, 299 yards, 3 TDs, 1 int) et son attaque ont encore une fois répondu présent avec un touchdown de Jordy Nelson (6rec, 123 yards, 2 TDs) à un peu moins de trois minutes de la fin pour boucler l’affaire. Les deux interceptions lancées par Josh Freeman (28/38, 342 yards, 2 TDs, 2 int) auront aussi couté cher.
Les Buccaneers ont pourtant tenté de faire preuve d’audace dans cette rencontre en essayant par deux fois un onside kick surprise mais les Packers ont récupéré le ballon à chaque fois. Les Floridiens ont aussi pu compter sur un bon match de LeGarrette Blount (18 courses, 107 yards, 1 TD) qui a marqué un touchdown sur une course ou il a résisté à 7 plaqueurs. Les Packers ont aussi fait dans l’originalité puisque l’un de leurs touchdowns a été inscrit par le lineman défensif B.J. Raji qui sur une course d’un yard au cours du premier quart. Pas évident d’arrêter un joueur au physique de Raji. Et toujours impossible d’arrêter les Packers.

Washington Redskins (3-7) – Dallas Cowboys (6-4): 24-27 (a.p.)
Rex Grossman (25/38, 289 yards, 2 TDs, 1 int) n’a pas tremblé à 22 secondes de la fin pour trouver Donte Stallworth (4 rec, 51 yards, 1 TD) dans la end zone et emmener le match en prolongation. Graham Gano n’a par contre pas eu la jambe assez fiable pour réussir le field goal de 52 yards qui aurait offert le match aux Redskins en prolongation. Sur la série suivante, Tony Romo (23/37, 292 yards, 3 TDs), lui, a pu compter sur son kicker. Dan Bailey a converti un coup de pied de 39 yards pour donner leur troisième victoire de suite aux Cowboys.
Cette rencontre a été assez fermée. Romo a été envoyé 4 fois au sol et Grossman trois fois. Washington a atteint la mi-temps avec un avantage de 14-10. Laurent Robinson (4 rec, 34 yards, 1 TD) et Jason Witten (3 rec, 85 yards, 1 TD) ont fait repasser leur équipe devant avant l’égalisation de Stallworth en fin de temps réglementaire. Cette rencontre a été propre du coté de Dallas. Aucun ballon n’a été perdu par les texans. DeMarco Murray (25 courses, 73 yards) a été un peu ralenti mais il a laissé très peu de ballons à Felix Jones (5 courses, 18 yards) qui effectuait son retour. Grossman a montré qu’il apporte plus de vie à l’attaque de Washington que John Beck mais les Redskins concèdent tout de même leur sixième défaite de suite.

Kevin Smith a signé un beau retour au premier plan en parcourant 140 yards au sol et en inscrivant 3 touchdowns au total.

Detroit Lions (7-3) – Carolina Panthers (2-8): 49-35
Comme le score l’indique, il y a eu beaucoup d’action dans cette rencontre. Un match marqué par le revival de Kevin Smith. L’ancien coureur des Lions re-signé par l’équipe il y à quelques jours a engrangé 140 yards et 2 touchdowns en 16 courses. C’est lui qui a inscrit le touchdown de la victoire à 2mn06 de la fin. Après avoir pris le meilleur départ et mené 27-14 à la fin du second quart, les Panthers se sont fait dépasser en seconde mi-temps. Il n’ont pas pu revenir notamment à cause des trois interceptions lancées par Cam Newton (22/38, 280 yards, 1 TD, 4 int – 7 courses, 32 yards, 2 TDs) après la pause. Dans le même temps, Matt Stafford (28/36, 335 yards, 5 TDs, 2 int) qui a été intercepté sur ses deux premiers drives du match a retrouvé ses réglages au fil du match pour faire revenir son équipe. Cette rencontre confirme surtout que les Lions sont quasiment impossible à arrêter lorsqu’ils trouvent le bon rythme au sol. Les Lions restent dans la course aux playoffs.

Minnesota Vikings (2-8) – Oakland Raiders (6-4): 21-27
Adrian Peterson (6 courses, 26 yards, 1 TD) a ouvert le score mais les Raiders ont vite pris le dessus dès que le coureur est sorti avec une blessure à la cheville dans le second quart. Carson Palmer (17/23, 164 yards, 1 TD) et son attaque ont trouvé trois fois la end zone dans la deuxième période pour mener 24-7 à la pause. Malgré 3 interceptions de Christian Ponder, deux fumbles perdus et 12 pénalités concédées, les Vikings sont revenu au contact sur un touchdown de Kyle Rudolph à un peu plus de 5 minutes de la fin. Leur défense retrouvée après la pause leur a même vite récupéré le ballon. Mais leur dernier drive entamé à 3 minutes de la fin n’a rien donné. Pas plus que leur tentative désespérée à 2 secondes du coup de sifflet final. Les Raiders gardent donc les commandes de l’AFC Ouest.

Miami Dolphins (3-7) – Buffalo Bills (5-5): 35-8
Les Bills continuent de s’enfoncer et ne semblent plus trouver de solution pour remonter la pente. A la mi-temps, Ryan Fitzpatrick (20/39, 209 yards, 2 int) et ses coéquipiers étaient déjà menés 28-6. Il n’ont jamais semblé inquiéter les Dolphins. Matt Moore (14/20, 160 yards, 3 TDs) a encore livré une rencontre propre tandis que Reggie Bush (15 courses, 32 yards, 1 TD et 4 rec pour 34 yards) a encore fait dans le complet. Fred Jackson (7 courses, 17 yards et 5 rec pour 50 yards) a quant à lui été rapidement maitrisé. Le retard rapidement accumulé par son équipe a obligé les Bills à se tourner davantage vers la passe. La chute des Bills continue tandis que les Dolphins enchainent leur troisième victoire consécutive.

Cleveland Browns (4-6) – Jacksonville Jaguars (3-7): 14-10
Tout s’est joué sur la dernière action du match. Avec son équipe menée de 4 points et le ballon à un yard de la end zone adverse, Blaine Gabbert (22/41, 210 yards) avait l’occasion de donner la victoire à son équipe. Mais la passe du rookie n’a pas trouvé sa cible et Jacksonville a du concéder une nouvelle défaite. Sur le drive précédant, Phil Dawson avait manqué l’occasion de donner 7 points d’avance à son équipe en manquant un coup de pied de 38 yards. Comme prévu, ce match opposant deux quarterbacks moyens a surtout permis aux défenses et aux coureurs de briller. Maurice Jones-Drew a cumulé 87 yards et 1 touchdown au sol en 21 courses. Mais Chris Ogbonnaya a fait mieux. Avec 21 ballons également, il a parcouru 115 yards et inscrit 1 touchdown.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
16-Oct à 2:15 GB 1.2 pariez 3.5 SF
19-Oct à 2:20 ARI 1.95 pariez 1.65 DEN
21-Oct à 15:30 LAC 1.33 pariez 2.7 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2 pariez 1.6 NE

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une