Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Packers – Seahawks (38-10) : Aaron Rodgers magique, Russell Wilson tragique

packers_seahawks_12122016Green Bay Packers (7-6) – Seattle Seahawks (8-4-1) : 38-10

Avant la rencontre de ce dimanche entre Green Bay et Seattle, Russell Wilson n’avait réalisé qu’un match à quatre interceptions durant sa carrière. C’était face aux…Packers, lors du NFC Championship Game de 2014. Malheureusement pour lui et les Seahawks, il vient de battre ce record en envoyant cinq ballons dans les mains adverses (22/39, 240 YDS, 1 TD, 5 INT).

Cette pauvre performance est d’autant plus marquante qu’elle a été réalisée face à un quarterback irréprochable du nom d’Aaron Rodgers, auteur d’une prestation presque parfaite avec 18 passes réussies sur 23 tentatives, pour 246 yards et trois touchdowns. Bien protégé par sa ligne offensive, il n’a eu aucun mal à prendre à défaut la « Legion of Boom », qui a souffert de l’absence d’Earl Thomas.

Une première mi-temps de rêve pour Aaron Rodgers et les Packers

En possession du ballon pour débuter la rencontre, Green Bay prend le départ idéal en ouvrant le score dès le troisième jeu du match, sur une bombe de 66 yards d’Aaron Rodgers pour Davante Adams (4 REC, 104 YDS, 1 TD) (7-0). Derrière, Seattle réagit en réalisant un drive solide de 13 jeux et 64 yards, qui se termine par un field goal (7-3).

Dans le second quart-temps, les Packers dominent les Seahawks des deux côtés du terrain. En défense, Green Bay prend nettement le dessus sur un Russell Wilson imprécis, qui se fait intercepter à deux reprises par Morgan Burnett et Damarious Randall. Quant à l’attaque, elle est dirigée d’une main de maître par Aaron Rodgers, qui déroule face à une équipe de Seattle dépassée. Au niveau du tableau d’affichage, cela se traduit par deux touchdowns, l’un inscrit par Ty Montgomery (9 courses, 41 YDS, 1 TD, 3 REC, 45 YDS) au sol et l’autre par Jordy Nelson (6 REC, 41 YDS, 2 TD) sur une réception de neuf yards (21-3).

La soirée tourne au cauchemar pour Russell Wilson

Au retour des vestiaires, on attend forcément une réaction de Seattle mais on assiste plutôt à un replay de la première période. En effet, lors de ses deux premières séries du troisième quart-temps, Wilson envoie deux nouvelles interceptions, même s’il n’est pas vraiment aidé par ses receveurs. En face, Rodgers continue son chantier, lui qui trouve Nelson dans la end zone pour la deuxième fois du match (28-3).

Avec un quart-temps à jouer, les Seahawks essayent de limiter la casse mais l’écart se creuse encore un peu plus. Souvent sous pression, Wilson commet notamment une cinquième interception, mais inscrit également un touchdown à travers une passe de 21 yards pour Tanner McEvoy (3 REC, 41 YDS, 1 TD). Du côté des Packers, on se permet de remplacer Rodgers par le sophomore Brett Hundley, qui termine tranquillement la rencontre. Cependant, cela n’empêche pas Green Bay de marquer un field goal ainsi qu’un dernier touchdown, sur une course de 19 yards signée Jeff Janis à cinq minutes de la fin (38-10).

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.05pariez1.52KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une