Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 16 : Matt Ryan prend l’ascendant

Le jeudi c’est MVP ! À un match de la fin de la saison régulière, la lutte pour le titre de MVP n’a jamais paru aussi indécise. Ezekiel Elliott continue à se montrer décisif et productif mais Matt Ryan semble tenir la corde.

Derrière eux, Tom Brady n’a pas dit son dernier mot, lui qui a corrigé la défense des Jets cette semaine. Au prix d’une fin de saison exceptionnelle, Aaron Rodgers vient lui aussi se mêler à une lutte qui devrait atteindre son paroxysme en cette fin de semaine.

1) Matt Ryan (+1) Quarterback – Atlanta Falcons (10-5)
4613 yards à 69,5% – 34 touchdowns, 7 interceptions, 33 courses, 115 yards, 4 fumbles – 115,5 d’évaluation
Alors que le contraire était attendu, Matt Ryan semble pourtant plus fort que jamais depuis que Julio Jones est absent. Sur ces trois derniers matchs, le quarterback des Falcons réalise en moyenne plus de 250 yards par match et près de trois touchdowns. Si les adversaires rencontrés n’étaient pas des foudres de guerre, Ryan affiche néanmoins le niveau et la maîtrise d’un MVP. Suffisant pour glaner le titre ?

2) Ezekiel Elliott (-1) Running Back – Dallas Cowboys (13-2)
322 courses, 1631 yards et 15 touchdowns – 32 réceptions, 363 yards et 1 touchdown, 5 fumbles
Ezekiel Elliott poursuit sa saison rookie exceptionnelle. Encore très bon face aux Lions, le coureur a largement contribué à la large victoire des siens. Son niveau moyen et sa constance sont réellement incroyables pour un gamin de 21 ans qui découvre tout de la NFL. Encore une fois incroyablement aidé par une ligne offensive qui mériterait, elle aussi, une distinction majeure, Elliott est en train de mettre la barre très haut pour la suite de sa carrière.

3) Tom Brady (-) Quarterback – New England Patriots (13-2)
3278 yards à 66,7% – 25 touchdowns, 2 interceptions, 26 courses, 58 yards, 5 fumbles – 110,7 d’évaluation
Très attendu face à une défense des Jets aux abois, Tom Brady a répondu présent. Toujours aussi précis et efficace, « Tom Terrific » continue sa saison de très grande classe. Malgré ses quatre matchs de retard, Brady demeure un candidat crédible à un nouveau titre de MVP. Et rien que ça, c’est un exploit.

4) Derek Carr (-) Quarterback – Oakland Raiders (12-3)
3937 yards à 63,8% – 26 touchdowns, 7 interceptions, 39 courses, 70 yards, 5 fumbles – 96,7 d’évaluation
Victime d’une blessure sérieuse, Derek Carr en a déjà fini avec sa saison. Un vrai coup dur tant le quarterback réalisait une grande saison. Il ne jouera donc pas les playoffs pas plus qu’il ne sera MVP cette année.

5) David Johnson (+5) Running Back – Arizona Cardinals (6-8-1)
288 courses, 1233 yards et 16 touchdowns – 77 réceptions, 841 yards et 4 touchdowns, 5 fumbles
Plombé par un bilan collectif pas à la hauteur, David Johnson n’en réalise pas moins une saison en tout point exceptionnelle. Face à une défense des Seahawks pourtant pas réputée pour laisser beaucoup d’espaces, Johnson a excellé. Avec trois touchdowns, il a largement contribué à la victoire surprise des Cardinals.

6) Von Miller (-1) Defensive End – Denver Broncos (8-7)
73 plaquages, 13,5 sacks, 3 passes défendues, 2 fumbles forcés
Impuissant lors de la déroute des siens face aux Chiefs, Von Miller ne retrouvera pas les playoffs cette saison. Cela constituera un obstacle trop important pour espérer gagner le titre de MVP cette année. Pourtant, sur un plan personnel, cette saison sera probablement la meilleure de sa carrière.

7) Dak Prescott (-) Quarterback – Dallas Cowboys (13-2)
3630 yards à 68,1% – 23 touchdowns, 4 interceptions, 56 courses, 273 yards, 6 touchdowns, 9 fumbles – 105,6 d’évaluation
Auteur d’un match exceptionnellement juste face aux Lions, Dak Prescott a finalement échoué à peu de choses de l’évaluation parfaite sur ce match. Auteur d’une saison rookie très intéressante, Prescott va maintenant pouvoir se concentrer à être aussi bon en playoffs.

8) Aaron Rodgers (+3) Quarterback – Green Bay Packers (9-6)
4128 yards à 65,5% – 36 touchdowns, 7 interceptions, 57 courses, 327 yards, 4 touchdowns, 8 fumbles – 102,7 d’évaluation
À côté de ses pompes pendant les premières semaines de compétition, Aaron Rodgers réalise une deuxième partie de saison digne d’un MVP. Au sommet de son art face aux Vikings, Rodgers a découpé cette défense avec ses 347 yards et quatre touchdowns. Quand il est dans cette forme, le quarterback des Packers semble innarêtable. Une qualification en playoffs, totalement inespérée il y a encore un mois, pourrait même être au bout du chemin.

9) Matthew Stafford (-1) Quarterback – Detroit Lions (9-6)
3720 yards à 66,3% – 22 touchdowns, 8 interceptions, 37 courses, 206 yards, 1 touchdown, 2 fumbles – 95,8 d’évaluation
Pendant que les Packers de Rodgers sont en pleine ascension, les Lions de Matthew Stafford semblent faire exactement l’inverse. Avec deux défaites consécutives pendant lesquelles Stafford a été totalement transparent, les Lions sont en train de se mettre en mauvaise posture.

10) Odell Beckham (-) Receveur – New York Giants (10-5)
96 réceptions, 1323 yards, 10 touchdowns, 1 course, 9 yards, 3 fumbles
Avec plus de 1300 yards et 10 touchdowns, Odell Beckham va faire entrer cette saison 2016 dans ses standards. Si son quarterback semble parfois régresser, Beckham parvient à produire toujours autant.

Mentions spéciales :
Mike Evans (1256 yards, 11 touchdowns)
Melvin Gordon (997 yards et 10 touchdowns, 419 yards et 2 touchdowns à la réception – 2 fumbles)
Antonio Brown (1284 yards et 12 touchdowns, 9 yards à la course)
LeGarrette Blount (1110 yards et 17 touchdowns, 38 yards à la réception, 2 fumbles)
DeMarco Murray (1266 yards et 9 touchdowns, 379 yards et 3 touchdowns à la réception – 2 fumbles)
Kirk Cousins (4630 yards et 24 touchdowns, 10 interceptions, 34 courses, 96 yards, 4 touchdowns, 9 fumbles – 98,6 d’évaluation)
Lorenzo Alexander (72 plaquages, 11,5 sacks, 3 fumbles forcés, 6 passes défendues, 1 interception)
Le’Veon Bell (1268 yards et 7 touchdowns à la course, 616 yards et 2 touchdowns à la réception, 4 fumbles)
Julio Jones (1253 yards et 5 touchdowns)
Khalil Mack (68 plaquages, 11 sacks, 5 fumbles forcés, 3 passes défendues, 1 interception, 1 touchdown)
Drew Brees (4858 yards et 35 touchdowns, 14 interceptions, 23 courses, 20 yards, 2 touchdowns, 5 fumbles – 103,1 d’évaluation)
Vic Beasley (37 plaquages, 14,5 sacks, 6 fumbles forcés, 2 passes défendues)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00BUF1.52pariez2.05TB
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une