Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Redskins – Giants (10-19) : Dominique Rodgers-Cromartie envoie Washington en vacances !

Washington Redskins (8-7-1) – New York Giants (11-5) : 10-19

Dans l’obligation de l’emporter face à New York pour espérer aller en playoffs, les Redskins ont raté le coche en s’inclinant à domicile à cause notamment d’une première période très pauvre, et d’un Dominique Rodgers-Cromartie décisif pour les Giants (2 INT, dont une en fin de match).

Quant aux New-Yorkais, ils préparent idéalement la rencontre de la semaine prochaine, où ils se déplaceront soit à Detroit, soit à Green Bay pour le premier tour de la postseason.

Les Redskins complètement amorphes

Peut-être paralysé par l’enjeu, Washington réalise une première mi-temps catastrophique offensivement. Si la défense des Giants n’est évidemment pas étrangère à cela, les Redskins font preuve d’une médiocrité rare en attaque, eux qui sont incapables d’imposer leur jeu de course (seulement 10 YDS au sol à la pause) et de protéger Kirk Cousins (trois sacks lors des deux quart-temps). Résultat, en six drives, les hommes de Jay Gruden terminent avec cinq punts et un field goal raté.

Du côté des Giants, le jeu au sol est performant avec notamment un bon Paul Perkins (21 courses, 102 YDS). De plus, Eli Manning (17/27, 180 YDS) se montre plus inspiré que d’habitude et Odell Beckham Jr. (5 REC, 44 YDS) prend le meilleur sur Josh Norman à plusieurs reprises. Au niveau du tableau d’affichage, cela se traduit par un field goal dans le premier quart-temps (0-3), et un touchdown du coureur Rashad Jennings (18 courses, 52 YDS, 1 TD) dans le second (0-10).

Dominique Rodgers-Cromartie, le bourreau de Kirk Cousins

Au retour des vestiaires, la défense de Washington fait le boulot mais l’attaque tarde toujours à se réveiller. Finalement, un miracle arrive et Kirk Cousins (22/35, 287 YDS, 1 TD, 2 INT) parvient à trouver Pierre Garçon (4 REC, 96 YDS) pour un gain de 49 yards. On pense alors que les Redskins sont lancés, mais c’est sans compter sur le cornerback de New York Dominique Rodgers-Cromartie, qui calme tout le monde avec une interception. Dans les dernières secondes du troisième quart-temps, les locaux réussissent tout de même à débloquer leur compteur grâce à leur kicker Dustin Hopkins (3-10).

Comme libéré, Washington enchaîne au début du dernier acte en réalisant un drive de 11 jeux pour 76 yards. Durant celui-ci, Cousins distribue et trouve notamment Vernon Davis (2 REC, 49 YDS) et Pierre Garçon pour des gros gains, avant de se connecter avec Jordan Reed (5 REC, 40 YDS, 1 TD) dans la end zone (10-10). En face, les Giants retombent dans leurs travers en attaque mais une passe de 44 yards d’Eli Manning pour Tavarres King leur permet de reprendre l’avantage sur un field goal (10-13).

Avec un peu plus de deux minutes à jouer, les Redskins n’ont plus le choix, ils doivent marquer au moins trois points pour rester en vie cette saison. Malheureusement pour eux, Kirk Cousins choisit le pire moment pour faire une erreur. En effet, le quarterback se fait une nouvelle fois intercepter par Dominique Rodgers-Cromartie, et condamne ainsi les siens. Dans les dernières secondes du match, les Giants vont même accroître leur avance avec un touchdown suite à une passe latérale ratée de Jordan Reed, mais c’est évidemment anecdotique (10-19).

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.92pariez1.6LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une