Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

[preview] Divisional Round weekend : les Cowboys et les Patriots pour assumer leur statut

Pendant qu’une bonne partie de la NFL est déjà tournée vers l’avenir, entre déménagement et changements d’entraîneurs, huit équipes jouent encore la victoire finale. Pendant que Pittsburgh, Houston, Seattle et Green Bay gagnaient tous relativement facilement, Atlanta, Kansas City, Dallas et New England profitaient eux d’une semaine de vacances en attendant leurs futurs adversaires la semaine dernière. Ils se retrouvent tous sur le pont ce week-end.

Chose rare cette année, tous les vainqueurs de division ont réussi à atteindre ce stade de la compétition. Les cadors sont donc au rendez-vous cette saison. Ces oppositions ne sont en tout cas pas nouvelles, puisque chacun de ces matchs s’est déjà joué durant la saison régulière. Reste à savoir qui obtiendra sa vengeance et qui perdra pour la seconde fois.

Coup d’envoi samedi à 22h35
Atlanta Falcons (2) – Seattle Seahawks (3)

Ce week-end va demarré par une opposition de style très marquée. D’un côte, il y a Seattle qui mise sur sa défense depuis quelques années pour aller loin en playoffs de l’autre il y a l’attaque la plus prolifique de la NFL. Sous l’ère Pete Carroll, les Seahawks sont à 8 victoires pour 0 défaite en playoffs quand ils contiennent leurs adversaire à moins de 24 points. Le problème est qu’Atlanta n’a pas dépassé la barre des 24 points qu’à deux reprises cette saison. Ralentir cette attaque qui marque en moyenne 35 points relève presque du miracle. Surtout pour Seattle à qui il manque un élément clé de la défense : Earl Thomas. Matt Ryan ne se privera pas de viser le milieu du terrain lui qui est le quarterback qui enregistrée le plus de jeux de plus de 20 yards cette saison.

Et si Richard Sherman avait fait du bon boulot sur Julio Jones lors de leur rencontre en saison régulière, il ne l’avait pas suivit sur tout le terrain et notamment dans le slot où le receveur avait enchaîné les réceptions et les yards. Reste à savoir si Pete Carroll changera de stratégie cette semaine. De l’autre côté du ballon, les Seahawks ne sont pas toujours convaincant à l’extérieur. À quatre reprises ils n’ont pas inscrit plus de 10 points. Une chose est sûre, ce ne sera pas assez suffisant contre les Falcons. Mais Seattle a l’expérience et la maturité désormais et aura un gros avantage sur ce terrain-là face à Atlanta. Mais si la franchise championne en 2013 veut espérer poursuivre sa route il faudra jouer à fond pendant 60 minutes et pas mettre plus d’un quart-temps à rentrer dans le match comme face au Lions. Au Georgia Dome, ce sera impardonnable.

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 2h15
New England Patriots (1) – Houston Texans (4)

Le duel entre ces deux équipes remonte au 22 septembre, une éternité en NFL. Et c’est tant mieux pour Houston qui a dû en garder un très mauvais souvenir. Les Texans avaient lourdement chuté à Foxborough et n’avaient même pas inscrit un seul point (27-0). Le pire dans tout ça, c’est que non seulement Tom Brady était toujours suspendu, mais Jimmy Garoppolo était blessé. C’est donc le quarterback rookie Jacoby Brissett qui avait mené cette attaque à la gagne. Samedi le quadruple champion sera bien là et c’est de mauvais augure pour Bill O’Brien et ses hommes.

La défense texanne s’est toutefois améliorée depuis le début de saison. Elle fait désormais partie des meilleures de la ligue comme elle l’a encore prouvé la semaine dernière. Le front seven est dominant pendant que les défensives backs constituent et des groupes les plus homogènes de la NFL. Cette escouade donnera probablement du mal à Tom Brady et son attaque mais on doute qu’elle pourra le stopper complètement. Il faudra donc que Brock Osweiler fasse avancer les chaînes. Ce qui n’est pas gagné avec ce quarterback qui a beaucoup de mal depuis le début de la saison. New England est donc le grandissime favori pour ce match.

Coup d’envoi dimanche à 22h40
Dallas Cowboys (1) – Green Bay Packers (4)

Comme la semaine dernière, il faudra attendre la toute fin du week-end pour voir ce qui est probablement la plus belle affiche de ce « Divisional Round ». Comme la semaine dernière, ce duel implique les Green Bay Packers et Aaron Rodgers. Comment ne pas être impressionné après sa nouvelle performance contre les Giants. Le double MVP est le quarterback le plus talentueux de sa génération et la place de numéro un n’est peut-être pas tant un cadeau que cela pour Dallas finalement.

Mais les Cowboys ont quelques arguments a mettre en avant, surtout à domicile. On parle beaucoup de l’attaque dans le Texas mais la défense fait aussi un sacré travail depuis le début de la saison. La complémentarité et la profondeur de l’effectif au niveau des défensives backs fait de cette escouade une des très bonnes de la ligue. Ça tombe bien, ils risquent d’avoir à contenir les receveurs pratiquement une dizaine de secondes sur certaines actions. Et même si Jordy Nelson ne jouera probablement pas, Aaron Rodgers est un magicien capable de faire briller tout le monde même Geronimo Allison.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 2h15
Kansas City Chiefs (2) – Pittsburgh Steelers (3)

Beaucoup voient les Steelers comme la seule équipe capable d’inquiéter les Patriots dans la course au Super Bowl dans l’AFC. Mais c’est sans compter avec les Chiefs. Ceux-là même qui, sans que personne ne les prennent toujours au sérieux (ou du moins à leur juste valeur), se sont hissés en tête de la division la plus relevée tout en obtenant une semaine de repos. L’an dernier, ils avaient atteint le même niveau mais avait justement chuter face à New England. Cette année, ils seront reposés et en plus à domicile.

Côté Steelers, on n’a pas connu la défaite depuis pratiquement deux mois. Les trois meilleurs joueurs, la «3B» (Big Ben, Antonio Brown et Le’Veon Bell), sont au top de leur forme et l’attaque n’a jamais été aussi explosive. Le duel face à la défense de Kansas promet d’être très excitant. La defensive line des Chiefs aura un rôle très important non seulement pour éviter que Ben Roethlisberger ait trop de temps pour lancer et surtout pour arrêter Le’Veon Bell et ses courses tranchantes.

Les affiches

Coup d’envoi samedi à 22h35
Atlanta Falcons (2) – Seattle Seahawks (3)
Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 2h15
New England Patriots (1) – Houston Texans (4)
Coup d’envoi dimanche à 22h40
Dallas Cowboys (1) – Green Bay Packers (4)
Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 2h15
Kansas City Chiefs (2) – Pittsburgh Steelers (3)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF2pariez1.55LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une