Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

De la NBA à la NFL

De la NBA à la NFL – Leçon 4: Les Colts sont les Spurs

Alors que les fans NBA n’ont pas encore eu la chance de voir leur lockout se terminer, Touchdown Actu se propose de les accueillir le temps que leur ligue reparte (et plus s’ils le souhaitent). Pour faciliter la transition, cher fan NBA, nous te proposons une série d’articles permettant de passer doucement d’une ligue à l’autre en faisant des parallèles entre leurs différents éléments communs. Bienvenue dans le monde merveilleux de la NFL ! Leçon numéro 4 : les Indianapolis Colts.

Cher fan de basket, t’es tu déjà demandé a quoi ressembleraient les San Antonio Spurs sans Tim Duncan ? La réponse est la suivante : aux Indianapolis Colts version 2011. D’accord, peut-être pas jusque là, mais pas loin.

Oui, oui, Duncan a Tony Parker et Manu Ginobili. Mais les Colts ont Reggie Wayne et Dwight Freeney, deux joueurs des très grand talent également. Pourtant, sans leur leader Peyton Manning, blessé pour la saison, les bleus et blancs sont perdus.

Le choix de Peyton Manning en haut de la Draft 98 a bouleversé l'histoire des Colts comme l'a fait l'arrivée de Duncan à San Antonio un an plus tôt.

Comme Tim Duncan, Peyton Manning est un des meilleurs joueurs de l’histoire de son sport. Les deux hommes partagent aussi le fait d’être arrivé dans leur équipe en tant que premier choix général de la Draft. Pour le basketteur, c’était en 1997. Le footballeur est devenu pro un an plus tard. Autre point commun, l’état qui les a accueilli ne les attendait pas vraiment. L’Indiana des Colts est une terre de basket tandis que le Texas des Spurs voue un culte au football. Ils marchaient pourtant dans les traces de légendes. Quand Duncan devait faire oublier George Gervin ou David Robinson, Manning devait combattre le fantôme de Johnny Unitas.

Le plus fort avec Manning et Duncan, c’est qu’ils ont tout les deux réussi à justifier et dépasser les espoirs placés en eux et à mener leur équipe au sommet. Le quarterback des Colts a été élu MVP de la ligue à 4 reprises, il a remporté un Super Bowl et détient une pelleté de records. Depuis son arrivée, les Colts ont disputé les playoffs 11 fois en 13 saisons. Une régularité incroyable en NFL comparable aux 14 qualifications consécutives de San Antonio pour les phases finales.

Dans sa conférence, et depuis sa petite ville du Texans, Tim Duncan a longtemps dû lutter dans une superbe rivalité avec le turbulent Shaquille O’Neal de Los Angeles. Manning, le leader de l’équipe d’un état réputé pour ses champs, doit faire face à Tom Brady, le golden boy de Boston.

A l’image de leur leader, les Colts sont, comme les Spurs, une franchise reconnue pour leur sérieux et une politique qui met en valeur l’esprit collectif. Pas de joueurs à problème du côté d’Indianapolis. Comme chez leurs homologues basketteurs qui, à l’exception d’un Stephen Jackson vite parti, n’ont jamais fait le pari des talents agités, on ne prend pas de risques sur des personnage au caractère incertain chez les Colts. On drafte correctement et on développe des joueurs qui, s’ils n’affolent pas toujours les compteurs, savent bien faire leur travail autour du leader Manning.

La différence entre les deux équipes, c’est que de 2002 à 2008, Tony Dungy a dirigé les troupes avec un calme et un esprit doux qui tranche par contre avec l’esprit militaire de Greg Popovich. Aujourd’hui, Jim Caldwell est un coach qui semble par contre en danger même s’il a été mis en place par Dungy.

Cette saison, les Colts sont privés de leur Tim Duncan à eux et ils ont plongé à la dernière place du classement. Ils risquent de se retrouver dans une autre situation que les Spurs connaissent. En 1997, l’équipe de San Antonio était une habituée des playoffs. Mais le MVP 95 et franchise player David Robinson s’est blessé au dos et, sans lui, l’équipe a terminé la saison en queue de peloton. Un mal pour un bien puisque les Spurs ont pu sélectionner Duncan avec le premier choix de la Draft suivante et ainsi s’assurer de rester au sommet pour de longues années.

Sans Manning, les Colts semblent destinés à hériter du premier choix de la prochaine Draft. Une Draft dont la star annoncée s’appelle Andrew Luck, un quarterback annoncé comme le meilleur depuis… Peyton Manning. On a sûrement pas fini d’entendre parler des Colts.

Alors que la fin du règne de leur Manning à eux est toute proche, les Spurs espèrent sûrement avoir une occasion de rebondir de la même manière.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
23-Sep à 19:00 ATL 1.65 pariez 1.95 NO
23-Sep à 19:00 BAL 1.33 pariez 2.7 DEN
23-Sep à 19:00 CAR 1.55 pariez 2.1 CIN
23-Sep à 19:00 HOU 1.3 pariez 2.85 NYG

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une