Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Cowboys – Packers (31-34) : Mason Crosby qualifie Green Bay dans le plus beau match de l’année !

Dallas Cowboys (1) – Green Bay Packers (4) : 31-34

Exceptionnelle, incroyable, énorme ! Tels sont les mots pour qualifier la rencontre entre Dallas et Green Bay, qui s’est décidée dans les dernières secondes. Menés pendant presque tout le match, les Cowboys ont réalisé une remontée fantastique avant de finalement s’incliner sur un ultime field goal de Mason Crosby.

Le moment clé : la réception incroyable de Jared Cook

A égalité 31-31 alors qu’il reste seulement 12 secondes à jouer au chronomètre, les deux équipes semblent avoir besoin d’une prolongation pour se départager, mais c’est sans compter sur le tight end de Green Bay Jared Cook. En effet, ce dernier parvient à réaliser une réception exceptionnelle de 36 yards, qui permet aux Packers de tenter un field goal juste avant la fin du quatrième quart-temps. Mason Crosby se charge du reste et élimine Dallas !

Le film du match :

En possession du ballon pour commencer la rencontre, les Cowboys privilégient de façon assez surprenante le jeu aérien. Pour sa première série en playoffs, Dak Prescott ne montre pas vraiment de signes de nervosité et guide son équipe vers un field goal (3-0). Derrière, les Packers répondent très vite puisqu’ils n’ont besoin que de cinq jeux pour trouver la end zone, par l’intermédiaire d’une passe de 34 yards d’Aaron Rodgers pour Richard Rodgers (3-7).

Dans les premières secondes du deuxième quart-temps, Green Bay enchaîne en inscrivant un nouveau touchdown sur une course de Ty Montgomery (11 courses, 47 YDS, 2 TD), qui conclut un drive de 13 jeux et 90 yards dans lequel Rodgers a parfaitement été protégé par sa ligne offensive (3-14). On attend alors une réaction de Dallas, mais c’est tout le contraire qui se passe. En effet, les Packers parviennent d’abord à mettre en difficulté Prescott, avant d’avancer sans problème en attaque, que ce soit au sol ou dans les airs. Résultat, ils creusent l’écart grâce à Montgomery, qui atteint encore une fois l’en-but adverse (3-21).

Dans une position très inconfortable, les Cowboys arrivent à limiter la casse avant la pause. Discret depuis le début du match, le receveur Dez Bryant (9 REC, 132 YDS, 2 TD) sème la révolte avec une réception de 21 yards, puis un touchdown de 40 yards (10-21). De plus, Dallas réussit à ajouter un field goal à une minute de la mi-temps (13-21).

Au retour des vestiaires, les locaux veulent poursuivre sur leur lancée mais Aaron Rodgers les remet à leur place : six jeux, six lancers, six passes complétées pour 75 yards, et un touchdown offert à Jared Cook (6 REC, 104 YDS, 1 TD) (13-28). On assiste ensuite à une interception de Micah Hyde côté Packers, et de Jeff Heath côté Cowboys.

Au début du quatrième quart-temps, les Texans relancent le suspense grâce à un Dak Prescott retrouvé, qui accumule les bonnes passes et qui sert Jason Witten (6 REC, 59 YDS, 1 TD) dans la end zone (20-28). Mieux encore, Dallas revient à égalité avec un second touchdown de Dez Bryant et une conversion à deux points de Prescott, suite notamment à plusieurs belles courses d’Ezekiel Elliott (28-28).

Il reste alors quatre minutes à jouer dans cette partie. Durant ces dernières, les deux kickers Mason Crosby et Dan Bailey se mettent en valeur en marquant chacun un field goal de plus de 50 yards (31-31). On pense donc se diriger vers la prolongation, jusqu’à cette action complètement folle des Packers, où Rodgers se connecte avec Jared Cook pour un gain de 36 yards à trois secondes de la fin. Mason Crosby a la balle de match et crucifie Dallas avec un coup de pied de 51 yards. Game over !

Le MVP : Aaron Rodgers

S’il a été un peu moins bien à partir de la deuxième moitié du troisième quart-temps, Aaron Rodgers a tout de même sorti une superbe performance, en terminant avec 356 yards à la passe (à 28/43), deux touchdowns et une interception. De plus, il a encore envoyé du rêve sur certains lancers, et notamment sur le dernier pour Jared Cook, à l’origine du field goal victorieux de Mason Crosby.

Le flop : L’arbitrage

Avec plusieurs pénalités oubliées, des décision discutables et beaucoup de confusion, les arbitres n’étaient pas vraiment dans leur assiette dans ce match. Heureusement, aucune des deux équipes n’a été avantagée et la rencontre ne s’est pas jouée sur une décision arbitrale, mais les zèbres n’ont pas été au niveau des joueurs.

Mention spéciale : Dak Prescott et Ezekiel Elliott

Malgré la défaite, les deux rookies de Dallas méritent une mention pour leur performance dans leur premier match de playoffs en carrière. Un peu dans le dur pendant les trois premiers quart-temps, Dak Prescott a été exceptionnel en fin de partie et a montré qu’il n’avait pas peur des grands moments. Quant à Ezekiel Elliott, il a fait la même chose que pendant toute la saison régulière, c’est-à-dire un chantier au sol (22 courses, 125 YDS). Bref, ces deux-là représentent plus que jamais le présent et le futur des Cowboys.

La stat : 414 à 429

S’il y a bien une statistique qui prouve à quel point ce match a été serré et grandiose, c’est celle du nombre total de yards. Les Packers ont terminé le match avec 414 yards au compteur, contre 429 pour les Cowboys. Au niveau des first downs, c’est également très accroché (27-25 en faveur de Green Bay), tout comme le temps de possession (seulement 30 secondes d’écart entre les deux équipes).

La suite :

Avec cette victoire, les Packers gagnent leur ticket pour Atlanta, où ils disputeront face aux Falcons une place au Super Bowl la semaine prochaine.

Pour les Cowboys, la belle saison se termine mais leur avenir s’annonce radieux. S’il n’est jamais facile de confirmer, les jeunes Dak Prescott et Ezekiel Elliott forment un superbe duo derrière une ligne offensive toujours aussi solide, et une défense qui a fait du bon boulot cette année.

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une