Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Les trophées de la rédaction TDA 2016 : comeback of the year

Le 4 février, la NFL va remettre ses trophées individuels de fin de saison. En attendant, pendant toute la semaine, la rédaction de Touchdown Actu vous livre ses choix. Pour chaque catégorie, vous aurez le nombre de votes pour chaque joueur, ainsi qu’un petit commentaire de certains rédacteurs afin d’illustrer les choix.

Premier épisode, avec le titre toujours très subjectif de comeback de l’année.

Jordy Nelson, Packers (5 votes)

97 réceptions, 1 257 yards et 14 TDs (le meilleur total en NFL), voilà les statistiques de Jordy Nelson. Déjà impressionnantes vues comme ça, elles prennent une toute autre dimension qu’en on sait que le receveur sort d’une rupture du ligament croisé. Le numéro 87 a mis très peu de temps à se regler de nouveau avec son quarterback préféré et redevenir l’un des meilleurs de la ligue à son poste. (Lucas Vola)

Dennis Pitta (4 votes)

Après 2 saisons quasiment blanches, Denis Pitta a retrouvé sa place au sein de l’attaque de Baltimore. Le tight end a su aider Joe Flacco parfois en difficulté, et même en absence de playoffs, revenir après autant de problèmes médicaux est un exploit. (Thomas Bregaint)

DeMarco Murray (2 votes)

Il est revenu d’entre les morts après une saison catastrophique chez les Eagles, prouvant qu’il n’était pas que le résultat de la ligne offensive des Cowboys, mais bien capable de briller ailleurs. Il parvient même à tenir à distance Derrick Henry, drafté au 2e tour et performant à la fac comme dans la grande ligue. Mention spéciale tout de même à Jadeveon Clowney, qui commence à assumer un minimum son statut. (Charles Siroux)

Andrew Luck (2 votes)

La saison des Colts a été très triste mais il y en a un qui n’a jamais baissé les yeux, c’est Andrew Luck. Au sortir d’une saison 2015 calamiteuse où il aura faillit laisser beaucoup de sa personne sur le terrain, il revient en signe une de ses toute meilleures saison chez les pro. Le jour où les dirigeants des Colts comprendront qu’il faut le protéger… (Nelson Caignard)

Le’Veon Bell (1 vote)

Les commentateurs de NBC, Al Michaels et Cris Collinsworth, étaient en extase devant Le’Veon Bell face aux Chiefs lors du tour « Divisional » de playoffs. Il faut dire que son style, tout en patience mais également enrobé d’une vraie puissance physique, en fait un régal à voir jouer. Un an après sa grave blessure au genou, il a repris sa place au firmament des meilleurs running backs de la ligue. (Benoit Jamet)

Nate Solder (1 vote)

En 2015, la ligne offensive de New England n’avait pas été à la hauteur de Tom Brady. Et Nate Solder, le protecteur du côté aveugle, avait rejoint l’infirmerie après seulement quatre parties. En 2016, Solder est revenu, comme son coach Dante Scarnecchia, et Brady n’a été sacké qu’a 15 reprises. Le plus bas total de son immense carrière. (Jonathan Pham)

Melvin Gordon (1 vote)

Certes il n’en est qu’à sa deuxième année mais il avait été tellement décevant lors de son année rookie que plus grand monde ne l’attendait. Pourtant, Melvin Gordon a produit du début à la fin. Remarquable finisseur, Gordon échoue à trois yards de la barre des 1000 assortie de dix touchdowns tout en ayant raté les trois derniers matchs. Il sera, incontestablement, l’une des curiosités de la nouvelle équipe de Los Angeles. (Kevin Renaudet)

Victor Cruz (1 vote)

Impossible pour moi de départager les deux hommes (avec Dennis Pitta). Tout deux absents en 2015 et mêmes blessés au milieu de la saison 2014, les deux joueurs ont joué 16 matchs cette saison. Mieux, ils ont tous les deux réussis à tout de même accumulés plus de 500 yards à la réception. (Raphaël Masmejean)

Cameron Wake (1 vote)

Avoir 33 ans, se déchirer le tendon d’Achille et revenir avec l’explosivité dont Cameron Wake a fait preuve en 2016 n’est pas une mince affaire. Wake a été récompensé de ses efforts par un beau total de 11,5 sacks et un participation aux playoffs, la première des Dolphins depuis 2008. (Kevin Zermatten)

Qui est votre comeback player de l'année ?

View Results

Loading ... Loading ...

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une