Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 12 (19h): Les Jets survivent, les Bengals se relancent, Houston continue de gagner

Quelle poisse ! Alors qu’il avait enfin sa chance de mener une équipe en playoffs, Matt Leinart n’a même pas joué une mi-temps avant de sérieusement se blesser. Les Texans ont encore gagné mais l’avenir est de plus en plus compliqué au poste de quarterback pour la franchise de Houston.

Dans le match des équipes qui jouaient leur survie dans la course aux playoffs, ce sont les Jets qui l’ont emporté face aux Bills. Buffalo n’a pas saisi sa chance sur le dernier drive.

Les Bengals ont arraché une victoire difficile face aux Browns qui leur permet de rester en lisse pour un strapontin dans les phases finales. Même situation pour les Falcons qui se sont imposé dans le Minnesota. Les Colts, eux, continuent de se diriger vers une saison blanche.

Steve Johnson a plané lorsqu'il a marqué son touchdown mais ses mains l'ont trahit en fin de match.

New York Jets (6-5) – Buffalo Bills (5-6): 28-24
Les Jets peuvent remercier Steve Johnson. Sur le dernier drive, le receveur des Bills a laissé filer deux ballons qu’il aurait pu attraper. Mais il les a laissé échapper et la victoire probablement avec. Ryan Fitzpatrick (26/39, 264 yards, 3 TDs) avait pourtant réussi à bien faire progresser son attaque après avoir récupéré le ballon à une minute de la fin. Mais son attaque a calé sur les 24 yards adverses. C’est de la qu’il a échoué sur une quatrième tentative qui était la dernière action du match. Comme souvent dans les moments chauds, les mains de Santonio Holmes (2 rec, 22 yards, 1 TD), elles, n’ont pas tremblées. Le receveur a capté le ballon de la victoire dans la end zone à 1mn01 du terme sur une passe de 16 yards de Mark Sanchez (17/35, 180 yards, 4 TDs, 1 int). Ces deux derniers drives animés ont terminé en beauté un match très offensif au cours duquel les deux équipes se sont rendues coup pour coup. Les Bills ont frappé les premiers avant que les Jets ne répondent. Sanchez a encore fait une petite frayeur à ses fans en se faisant intercepter dans le second quart mais le quarterback New Yorkais a ensuite bien enchainé. Les Jets restent ainsi dans la course aux playoffs. Pour Buffalo, la chute continue.

Cincinnati Bengals (7-4) – Cleveland Browns (4-7): 23-20
Les rookies des Bengals ont encore brillé mais la victoire n’a pas été facile. Cincinnati n’a en fait mené qu’une seule fois : lorsque Mike Nugent a inscrit un field goal à 41 secondes de la fin. Sur ce drive, A.J. Green (3 rec, 110 yards) a bien débloqué la situation en arrachant une passe dans les airs pour en faire un gain de 52 yards. Les Browns ont récupéré le ballon avec 38 secondes à jouer mais Colt McCoy n’a pas fait mieux que trois passes manquées et une passe de 4 yards. Cleveland avait pris les devant en première mi-temps après que McCoy (16/34, 151 yards, 2 TDs, 1 int) ait trouvé Jordan Norwood (4 rec, 69 yards, 1 TD) et Greg Little (5 rec, 57 yards, 1 TD) pour des touchdowns. Mais l’attaque de Cleveland est retombée dans son manque d’efficacité habituel en seconde mi-temps ou elle n’a inscrit que trois points pendant qu’Andy Dalton (21/31, 270 yards, 1 TD) a trouvé Jermaine Gresham (5 rec, 68 yards, 1 TD) et que Nugent a inscrit trois field goal.

Jacksonville Jaguars (3-8) – Houston Texans (8-3): 13-20
La poisse des Texans continue au poste de quarterback. Pour son premier match à la tête de l’attaque, Matt Leinart (10/13, 57 yards, 1 TD) n’a même pas tenu une mi-temps avant de sortir avec une blessure à l’épaule qui devrait le priver du reste de la saison. Houston a atteint la pause avec un avantage de 10 points qui a suffit pour l’emporter. Le rookie T.J. Yates (8/15, 70 yards) n’a pas été exceptionnel mais il n’a pas fait d’erreurs dans une seconde mi-temps ou son équipe n’a pas inscrit le moindre point. L’attaque de Jacksonville, Blaine Gabbert (13/29, 136 yards, 1 int) en tête, s’est encore une fois montrée très inefficace. Il faut dire que la défense des Texans est excellente et que Connor Barwin était partout avec 10 plaquages et 4 sacks. Le seul touchdown des Jaguars a été inscrit par la défense sur un retour de fumble en début de match. L’important pour Houston est de continuer à gagner mais les Texans se retrouvent maintenant avec un rookie au poste de quarterback.

Chris Johnson a parcouru 190 yards, son meilleur total de la saison.

Tennessee Titans (6-5) – Tampa Bay Buccaneers (4-7): 23-17
On a retrouvé Chris Johnson ! Le coureur des Titans a parcouru 190 yards au sol en 23 courses lors de cette rencontre. Mais c’est surtout Matt Hasselbeck (19/34, 160 yards, 1 TD, 2 int) qui a fait la différence au meilleur moment. Sur une quatrième tentative à deux yards de la end zone à 3mn01 de la fin, le quarterback a trouvé Damian Williams pour un touchdown qui a fait repasser son équipe devant au score alors qu’elle était menée de 4 points. Sur le drive suivant, les Titans ont intercepté Josh Freeman (18/33, 199 yards, 1 TD, 1 int). Rob Bironas a ensuite ajouté trois points de plus et les Bucs’ ont ensuite échoué lors d’une quatrième tentative et un sur les 25 yards des Titans à 46 secondes de la fin. Perturbée par la pluie, cette rencontre a été marquée par de nombreuses pertes de balle. Les Buccaneers ont perdu 4 fumbles et les Titans et ont échappé 2. Lorsqu’on ajouté les interceptions, cela fait 9 turnovers. Les Titans restent à deux matchs des Texans dans leur division. Les Bucs’ peuvent par contre dire adieux aux playoffs.

Atlanta Falcons (7-4) – Minnesota Vikings (2-9): 24-14
La fin de match aurait pu connaitre plus de suspense mais la défense des Falcons a bien tenu. A un peu plus de six minutes de la fin, avec son équipe menée de 10 points, Percy Harvin a remonté un kickoff sur 104 yards avant de se faire rattraper à 3 longueurs de la end zone adverse. La défense des Falcons a ensuite stoppé Christian Ponder (17/25, 186 yards, 1 TD) et son attaque sur quatre tentatives consécutives pour préserver l’écart. Matt Ryan (27/34, 262 yards, 3 TDs) et son attaque ont alors fait couler le reste du chrono et savouré leur victoire. Les Falcons se sont appuyés sur un très bon match de Matt Ryan pour rapidement se détacher et mener 17-0 à la pause. Les Vikings sont revenus dans la rencontre avec des touchdowns de Tobby Gerhart (17 courses, 44 yards, 1 TD) et Percy Harvin (8 rec, 95 yards, 1 TD). Mais Ryan a trouvé Michael Palmer dans le dernier quart pour mettre son équipe à l’abri. Roddy White a été l’autre star de la soirée avec 10 passes captées pour 120 yards et 1 touchdown. Cette victoire permet aux Falcons de garder le rythme dans la course aux playoffs et de mettre la pression sur les Saints qui occupent la tête de la NFC Sud et qui jouent lundi contre les Giants.

Saint Louis Rams (2-9) – Arizona Cardinals (4-7): 20-23
S’il a toujours mal au genou, Beanie Wells ne l’a pas laissé paraître. Le coureur des Cardinals a porté à lui seul son équipe vers la victoire en cumulant 228 yards et 1 touchdown en 27 courses. Aucun des deux quarterbacks de ce match n’a lancé pour plus de yards. Les Rams ont ouvert le score sur un retour de punt pour un touchdown mais Wells a ensuite imposé sa puissance. Dans le troisième quart, il a permis à son équipe de repasser devant. Patrick Peterson a ensuite donné un peu plus d’air à Arizona avec un retour de punt pour un touchdown. Sam Bradford (17/31, 203 yards, 1 TD) s’est enfin réveillé dans le dernier quart pour trouver Brandon Lloyd (5 rec, 74 yards, 1 TD) et égaliser. Mais les Cardinals ont réussi à ajouter trois points à 4mn12 de la fin pour repasser devant. La défense d’Arizona a ensuite réussi à stopper les Rams et l’attaque a assuré le score en consommant le reste du chrono. La grosse performance de Wells et de la défense a notamment permis de rattraper les deux interceptions lancées par John Skelton (12/23, 114 yards, 2 int).

Indianapolis Colts (0-11) – Carolina Panthers (3-8): 19-27
C’était un peu plus proche mais ça n’est encore une fois pas passé pour les Colts. A un peu moins de 5 minutes de la fin, Curtis Painter (15/29, 226 yards, 1 TD, 2 int) a lancé un ballon dans la end zone qui, s’il avait trouvé un receveur, aurait permis à Indianapolis de tenter d’égaliser avec une conversion à deux points. Le problème, ce que ce ballon a trouvé Chris Gamble, le corner des Panthers. A 35 secondes de la fin, rebelote. Les Colts sont devant la end zone mais la passe de Painter est déviée et interceptée. Onzième défaite pour les Colts. Après une première mi-temps bouclée sur un score de 10 partout, les Panthers ont fait la différence dans les deux quarts suivants grâce à deux touchdowns de DeAngelo Williams (15 courses, 69 yards, 2 TDs). Reggie Wayne (5 rec, 122 yards, 1 TD) a tout donné pour aider son équipe à revenir mais ça n’a pas suffit. Cam Newton (20/27, 208 yards – 9 courses, 53 yards, 1 TD) enregistrent leur troisième victoire de la saison.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Sep à 2:20 CLE 1.48 pariez 2.25 NYJ
23-Sep à 19:00 ATL 1.55 pariez 2.1 NO
23-Sep à 19:00 BAL 1.35 pariez 2.6 DEN
23-Sep à 19:00 CAR 1.55 pariez 2.1 CIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une