Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Carolina Panthers Declarations

Julius Peppers : « C’est comme si je n’étais jamais parti »

Julius Peppers est de retour chez les Carolina Panthers.

Après 7 saisons passées à Chicago puis à Green Bay, le défenseur de 37 ans a re-signé chez la franchise qui l’avait lancé en 2002.
Il avait passé 8 saisons chez les Panthers.

« J’ai toujours voulu revenir pour reconstruire les ponts et réparer les relations que j’avais. Non seulement avec l’équipe, mais aussi avec les fans et les gens », déclare-t-il au site des Panthers.

« Ce sport c’est aussi ça. Ce sont des relations. Le fait de revenir remettre les choses au clair, et de donner une chance aux fans de me revoir porter ce maillot, c’était la chose la plus importante pour moi ».

En 2010, Peppers avait quitté Carolina. À l’époque, le joueur négociait un nouveau contrat. La franchise n’avait alors pas satisfait ses attentes. Il avait alors déclaré au Charlotte Observer qu’il serait resté pour 6 millions de dollars de plus.

À partir de 2009, le defensive end rejoint les Bears pour quatre saisons, puis les Packers pour trois saisons.

En 2017, il sera finalement de retour en Caroline du Nord, son Etat d’origine.

Une icône locale

« Évoluer en tant que personne était très important pour moi. Partir et voir quelque chose de différent m’a fait réaliser que le cœur reste à la maison. C’est ce qui m’a poussé à rentrer. Cet endroit m’a trop manqué. C’est bon d’être à la maison. C’est comme si je n’étais jamais parti».

Julius Peppers est une véritable icône en Caroline du Nord. D’abord joueur de basketball et de football au lycée, il est devenu le meilleur défenseur universitaire du pays avec l’University de North Carolina. Les Panthers ont réalisé un gros coup en le draftant en seconde position en 2002. Il a presque connu la consécration en butant sur les Patriots de Tom Brady lors du Super Bowl de la saison 2003.

Son adaptation à l’équipe ne risque pas d’être trop compliquée pour le vétéran qui reste une légende de la franchise. Son apport défensif et son expérience combleront le départ de Kony Ealy chez les Patriots.

Entre 2002 et 2009, il a totalisé 81 sacks, 309 plaquages, 30 fumbles forcés et 6 interceptions.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu