Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

[photos] 34 joueurs des Patriots n’étaient pas à la Maison Blanche

Mercredi, les Patriots ont effectué la traditionnelle visite du champion à la Maison Blanche en petit comité.

Selon ESPN, 34 joueurs étaient présents pour partager un moment avec Donald Trump et visiter le prestigieux centre du pouvoir américain.

En 2004, les Patriots étaient 36 pour la visite. Ils n’étaient même que 27 en 2005 pour aller voir George Bush, qui venait toutefois de déclencher une guerre contestée dans le pays.

Malgré tout, selon le total de Yahoo! Sports, 119 membres de la franchise étaient présents en 2015 avec Barack Obama. Ils étaient 52 au total mercredi.

Les Patriots ont tenté de rattraper le coup en précisant que les employés situés dans les marches en 2015 étaient sur la pelouse mercredi.

« Où est Danny ? »

L’absence de Danny Amendola a par exemple créé un petit moment de gêne, lorsque le président s’est adressé à lui.

« La conversion sur 4e tentative de Danny Amendola, où est Danny ? » a lancé Trump, selon l’Associated Press. Sauf que l’intéressé n’était pas là. « Bien joué, Danny. »

Absent, Tom Brady n’a jamais été mentionné. Dont’a Hightower et James White, deux joueurs majeurs du match mais absents de la visite, n’ont également pas été mentionnés.

Le président a par contre eu des mots doux pour Robert Kraft et Bill Belichick, confirmant au passage que le coach lui avait bien envoyé une lettre de soutien pendant la campagne. Une lettre que Trump a voulu lire lors d’un meeting.

« Il m’a dit, « Vous savez, je préférerais que vous ne lisiez pas l’original, pouvez vous me la renvoyer ? Je vais vous en donner une autre » », a raconté Trump. « […] Immédiatement, j’ai pensé qu’il allait adoucir un peu la lettre parce qu’elle était tellement gentille. Vous savez ce qu’il a fait ? Il a fait encore plus fort. C’était encore meilleur. Il a fait la meilleure lettre, et j’ai fait un très bon score dans l’état. Merci coach. C’était super. C’est un mec spécial. »

Vous voyez que Bill Belichick peut être sympa.

Pendant ce temps, Jimmy Garoppolo et Jacoby Brissett attendaient Tom Brady.

TB, we left room for ya!

A post shared by Jacoby Brissett (@jbrissett7) on

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème Actu