Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 12 (22h): Encore une pour Tebow, Brady facile, Hanie peine

La belle histoire de Tim Tebow continue. Cette fois, les Broncos sont allé chercher la victoire à San Diego sur un coup de pied à moins d’une minute de la fin de la prolongation. Ca n’est toujours pas ça pour la manière mais l’important c’est le résultat. Denver reste à un match des Raiders pour la tête de l’AFC Ouest. Car Oakland a profité des difficultés de Caleb Hanie pour s’imposer face à Chicago.

A Philadelphie, les fans appellent au licenciement d’Andy Reid après la défaite des Eagles face à des Patriots trop durs à arrêter en attaque.

Malgré un Vince Young plutôt bon, Andy Reid n'a rien pu faire face aux Patriots. Les fans réclament maintenant la tête du coach.

Philadelphia Eagles (4-7) – New England Patriots (8-3): 20-38
La rencontre a commencé comme dans un rêve pour Vince Young. Auteur d’une passe de 58 yards pour Riley Cooper (3 rec, 71 yards) sur le premier drive, le quarterback a ensuite vu LeSean McCoy (10 courses, 31 yards, 1 TD) inscrire le premier touchdown du match. Philadelphie a même fait passer l’écart à 10-0 sur le drive suivant. Mais ensuite, Tom Brady (24/34, 361 yards, 3 TDs) a lâché les chevaux. New England a marqué sur cinq de ses six drives suivants pour mener 28-13 dans le troisième quart après un touchdown de Wes Welker (8 rec, 115 yards, 2 TDs). Young (26/48, 400 yards, 1 TD, 1 int) a donné tout ce qu’il a pu pour répondre mais il a échoué sur une quatrième tentative et un sur les 2 yards adverses. Quelques longues tentatives de passe ont échoué sur le bout des doigts de ses adversaires. Finalement, Rob Gronkowski (4 rec, 59 yards, 1 TD) a tué le match dans le dernier quart et Jason Avant (8 rec, 110 yards, 1 TD) n’a pu que sauver l’honneur à moins d’une minute de la fin. La deuxième mi-temps s’est joué devant un public de Philadelphie qui a chanté « Virez Andy, virez Andy. » Les supporters pourront notamment reprocher au coach d’avoir encore oublié qu’il dispose d’un des meilleurs coureurs de la ligue. Les espoirs de playoffs des Eagles semblent bien éteints. Les Patriots gardent la main sur leur division avec deux matchs d’avance sur les Jets.

San Diego Chargers (4-7) – Denver Broncos (6-5): 13-16 (a.p.)
Tim Tebow a recommencé. Menés tout le match par des Chargers qui se battent pour rester en vie, Denver a réussi a emmener San Diego en prolongations grâce à deux coups de pieds de Matt Prater. Pourtant les Chargers avaient bien commencé avec un touchdown d’Antonio Gates (6 réceptions pour 49 yards, 1 TD) consécutif à un field goal de Nick Novak. 10-0 pour la bande à Philip Rivers, auteur d’un match moyen encore une fois (19/36 pour 188 yards, 1 TD). Juste avant la mi-temps, les Broncos plantent une flèche par l’intermédiaire d’Eric Decker (3 réceptions pour 65 yards, 1 TD) sur une passe de Tebow (9/18 pour 143 yards, 1 TD et 22 courses pour 67 yards) , et qui ramène son équipe à 3 points de San Diego juste avant la mi-temps.
Lors d’un match ultra serré, qui ne s’est joué que sur des coups de pieds en deuxième période, les Broncos l’emportent au bout de la prolongation sur un ultime coup de pied de Matt Prater bien placé par une course de Willis McGahee (23 courses pour 117 yards) et évitent d’ainsi de réaliser le premier match nul de la NFL depuis Cincinnati-Philadelphie quelques années auparavant.
Les Chargers quant à eux enchaînent une sixième défaite pour la première fois depuis 10 ans.

Oakland Raiders (7-4) – Chicago Bears (7-4): 25-20
Malgré une prestation très moyenne de Caleb Hanie (18/36, 254 yards, 2 TDs, 3 int), les Bears sont resté proche de la victoire. A 3mn51 de la fin, ils ont réduit l’écart à 5 points. Leur défense a stoppé les Raiders et Hanie a récupéré le ballon avec une minute à jouer et un touchdown à marquer pour gagner. Mais le match s’est terminé en queue de poisson lorsque le nouveau quarterback des Bears a hésité à spiker le ballon à 4 secondes de la fin. Il l’a fait, mais trop tard et a été sanctionné d’une pénalité pour intentional grounding qui a mis fin à la rencontre car elle retire 10 secondes de l’horloge. Si Chicago est resté dans le match, c’est grâce à une très grosse performance de la défense qui a limité l’attaque de Carson Palmer (21/37, 301 yards, 1 int) à des field goal les six premières fois ou ils se sont approchés à moins de 30 yards des poteaux. Le mur n’a quand même pas pu tenir éternellement et Michael Bush (24 courses, 69 yards, 1 TD) a fini par entrer dans la end zone au cours du dernier quart pour donner l’avantage 25-13 à son équipe à 3mn51 de la fin. Un écart qui s’est donc révélé impossible à combler.

Seattle Seahawks (4-7) – Washington Redskins (4-7): 17-23
Menés 17-7 à 13 minutes de la fin, les Redskins se sont réveillés de manière magistrale avec deux touchdowns en deux drive. Le premier sur une course de 28 yards de Roy Helu (23 courses, 108 yards, 1 TD) et le second sur une passe de 50 yards de Rex Grossman (26/35, 314 yards, 2 TDs, 2 int) pour Anthony Armstrong (1 rec, 50 yards, 1 TD). Incapables de répondre, les Seahawks ont ensuite vu Graham Gano aggraver l’écart. Tarvaris Jackson (14/30, 144 yards, 2 TDs, 1 int) et les siens ont récupéré le ballon à une minute de la fin avec l’occasion d’aller marquer un touchdown pour gagner mais le quarterback a été intercepté. Marshawn Lynch a encore été une des satisfactions de la soirée pour Seattle. Le coureur a cumulé 111 yards en 24 courses et une réception pour 20 yards et un touchdown. Les Redskins ont mis fin à une série de six défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une