Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Vie de la ligue

Étude : des dommages sur 90% des cerveaux d’anciens joueurs étudiés

La recherche continue sur les liens entre le football américain et les dommages au cerveau, notamment l’encéphalopathie traumatique chronique (CTE).

Mardi, une étude publiée dans le journal de l’American Medical Association révèle qu’un diagnostic de CTE a été posé pour 177 des 211 cerveaux d’anciens joueurs étudiés post-mortem, soit environ 90% des cas.

La maladie est présente chez 110 des 111 joueurs NFL étudiés, 48 des 53 joueurs universitaires, 9 des 14 joueurs semi-pro, 7 des 8 joueurs de CFL et 3 des 14 joueurs de lycée. Pas de trace de CTE sur les cerveaux de deux joueurs plus jeunes étudiés.

Parmi les cerveaux étudiés, se trouvaient notamment Ken Stabler, Bubba Smith, Dave Duerson et Ralph Wenzel. Frank Wainright, mort à 46 ans en avril 2016, a également été diagnostiqué. Il était mort d’une attaque cardiaque déclenchée par un saignement au cerveau.

L’âge moyen du décès des cerveaux étudié est de 66 ans. Sur les 177 hommes, 18 se sont suicidés.

Un punter ou kicker touchés ?

Sur les 111 joueurs NFL étudiés, tous les postes sont représentés. Il y a également un kicker et un punter. Et si un seul des 111 joueurs ne souffrait pas de CTE, cela veut dire qu’au moins un des deux spécialistes était touché.

« Beaucoup de questions restent en suspens », explique Ann McKee, une des auteurs de l’étude pour l’université de Boston, à ESPN. « Certains joueurs ne montrent pas de preuves de cette maladie malgré de longues années à jouer. »

Une des questions soulevée par McKee est aussi celle de l’influence du mode de vie de certains joueurs, avec l’alcool, la drogue, leur alimentation ou l’utilisation de produits dopants.

Dans un communiqué, la NFL a réagi à cette étude en expliquant que ces informations sont importantes pour faire avancer la lutte contre les traumatismes au cerveau, et que la ligue va continuer à travailler pour améliorer la santé des joueurs anciens et actuels.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
22-Oct à 19:00IND2.2pariez1.45JAX
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu