Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

Preview NFL 2017 : San Francisco 49ers

Preview NFL 2017 : San Francisco 49ers

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2017. Au programme aujourd’hui : les San Francisco 49ers. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

On efface tout et on recommence ! Après avoir échoué à sauver les apparences ces deux dernières années avec Jim Tomsula puis Chip Kelly, le propriétaire de la franchise Jed York a décidé de repartir de zéro. Il le fallait après une saison catastrophique terminée avec seulement deux victoires.

Avec un recrutement et une draft intéressante, les 49ers s’avancent avec des ambitions limitées. Faire mieux que la saison dernière parait néanmoins impératif. En attendant l’opportunité de foncer sur Kirk Cousins lors de la prochaine intersaison ?

La saison dernière : 2 victoires – 14 défaites.

Mouvements à l’intersaison : nommer Chip Kelly au poste de head coach était clairement un coup de poker. Il s’est révélé perdant. Exit aussi le General Manager, Trent Baalke. Pour les remplacer, Jed York a choisi deux novices. Au poste de GM, c’est John Lynch, formé à bonne école avec John Elway aux Broncos, qui hérite du poste. En ce qui concerne le head coach, c’est Kyle Shanahan qui a été choisi. Un tâche toujours périlleuse après une brillante carrière de coordinateur offensif.

L’effectif n’a, lui non plus, pas résisté au grand coup de ménage. Colin Kaepernick, Torrey Smith, Glenn Dorsey, Antoine Bethea ou Phil Dawson ont tous prit la porte. Ils ont été rapidement rejoint par le cornerback Tramaine Brock, cité dans une affaire de violence domestique. Côté arrivée, c’est l’expérience qui a semblé le maître mot chez les 49ers. Que ce soit Brian Hoyer, Tim Hightower, Kyle Juszczyk, Pierre Garçon, Elvis Dumervil ou Robbie Gould, ils ont tous plus de quatre ans en NFL. Une base solide pour lancer un processus de reconstruction.

À la Draft, la franchise de San Francisco a d’abord semblé réaliser le meilleur premier tour de toute la NFL. Si ce début de draft semblait déjà réussi avec la sélection de Solomon Thomas avec le troisième choix, les 49ers sont parvenus à obtenir Reuben Foster avec le trente et unième choix. Le linebacker, jugé comme un des meilleurs joueurs de cette draft, avait chuté à cause de doutes sur sa santé. Les 49ers pourraient bien s’en frotter les mains à l’avenir. Pour le reste, les Niners semblent avoir eu le nez fin pour sélectionner le coureur Joe Williams ou le tight end George Kittle, mais seul l’avenir nous le dira. À surveiller aussi, le receveur Trent Taylor, souvent comparé à Wes Welker ou Julian Edelman.

Arrivées notables : Brian Hoyer (QB), Matt Barkley (QB), Tim Hightower (RB), Kyle Juszczyk (FB), Pierre Garçon (WR), Marquise Goodwin (WR), Aldrick Robinson (WR), Logan Paulsen (TE), Jeremy Zuttah (T), Elvis Dumervil (DE), Malcolm Smith (LB), Robbie Gould (K).
Re-signatures : Jeremy Kerley (WR), Chris Jones (DT).
Draft : Solomon Thomas (DE), Reuben Foster (LB), Akhello Witherspoon (CB), C.J. Beathard (QB), Joe Williams (RB), George Kittle (TE), Trent Taylor (WR), D.J. Jones (NT), Pita Taumoepenu (DE), Adrian Colbert (CB).
Pertes notables : Colin Kaepernick (QB), Blaine Gabbert (QB), Shaun Draughn (RB), DuJuan Harris (RB), Torrey Smith (WR), Quinton Patton (WR), Bruce Ellington (WR), Glenn Dorsey (DT), Gerald Hodges (LB), Michael Wilhoite (LB), Tramaine Brock (CB), Antoine Bethea (S), Phil Dawson (K).

Les points forts : Les arrivées de Solomon Thomas et de Reuben Foster pourraient bien transfigurer un front seven qui était déjà en progression la saison dernière. Avec DeForest Buckner et Arik Armstead draftés les deux années précédentes, les 49ers ont en tout cas assuré l’avenir dans ce secteur du jeu. Le passage à une défense en 4-3 pourrait aussi être bénéfique à Ahmad Brooks pour mettre la pression plus vite au quarterback adverse.

La présence de Pierre Garçon dans l’effectif des 49ers semble être judicieuse. Il a beau avoir 31 ans, il continue de figurer parmi l’élite à son poste en ce qui concerne la qualité de ses tracés. Et son association avec la fusée Marquise Goodwin pourrait surprendre.

Le(s) point(s) faible(s) : Déjà pointé du doigt la saison dernière, le duo de quarterbacks, bien que modifié à 100%, n’inspire pas plus confiance. Matt Barkley n’a pas montré grand chose en six titularisations avec les Bears l’an dernier (8 TDs, 14 int). Quant à Brian Hoyer (6 TDs, 0 int), il est un remplaçant solide mais reste un piètre titulaire, même si les échos récents assurent qu’il impressionne lors du camp d’entrainement. Son travail risque de ne pas être favorisé par la ligne offensive. Elle ne dispose que de deux titulaires en puissance, avec le tackle gauche Joe Staley et le centre Jeremy Zuttah. Peut être que Joshua Garnett peut se révéler au poste de guard droit, mais il n’inspire pas non plus une confiance aveugle après une saison rookie médiocre.

La couverture aérienne constitue aussi une grosse source d’inquiétude. Déjà médiocre l’an passé, le groupe de cornerbacks a perdu son meilleur joueur, la faute à une affaire de violence domestique. Eric Reid est toujours la au poste de safety, mais il reste le seul joueur confirmé de la ligne arrière. Et encore, sa propension à enchaîner les commotions ne garanti pas sa présence pour les seize matchs qui attendent San Francisco.

Facteur X : Au-dela de l’effectif, l’attraction de la saison des 49ers sera l’adaptation de Kyle Shanahan à son nouveau rôle de head coach. Brillant ces dernières saisons au poste de coordinateur offensif jusqu’à emmener la brillante attaque des Falcons jusqu’au dernier Super Bowl, il aura cette fois beaucoup moins de talent à sa disposition. À lui de montrer désormais qu’il peut construire un effectif solide dans les années qui viennent. Mais surtout, il doit montrer qu’il peut déjà obtenir de bons résultats avec un effectif bien plus limité.

Calendrier : Panthers, @Seahawks, Rams, @Cardinals, @Colts, @Redskins, Cowboys, @Eagles, Cadinals, Giants, Repos, Seahawks, @Bears, @Texans, Titans, Jaguars, @Rams.

En résumé : C’est une nouvelle saison de transition qui s’offre aux 49ers. Placés dans une division toujours très compliquée et avec un calendrier qui ne l’est pas moins, ils n’ont quasiment aucun espoir de retrouver les playoffs.

Mais très clairement, la franchise californienne est, cette fois, partie sur des bases bien plus saines et solides que ces deux dernières saisons. Avec un jeune duo general manager/head coach et plusieurs jeunes joueurs à potentiel, les 49ers semblent désormais se tourner dans la bonne direction.

Le pronostic : 4 victoires – 12 défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.1pariez1.5KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une