Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

Preview NFL 2017 : Washington Redskins

Si vous cherchez une équipe dans la moyenne NFL, la voilà.

Preview NFL 2017 : Washington Redskins

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2017. Au programme aujourd’hui : les Washington Redskins. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Vainqueurs de leur division en 2015, les Redskins ont été plutôt décevants l’an dernier, avec seulement huit victoires au compteur.

Peuvent-ils repartir de l’avant cette saison et ainsi retrouver les playoffs ? Cela risque d’être difficile…

La saison dernière : 8 victoires – 7 défaites – 1 nul.

Mouvements à l’intersaison : L’intersaison a été agitée à Washington, avec notamment le feuilleton Kirk Cousins. Prolongation de contrat ? Franchise tag ? Transfert ? Finalement, c’est la deuxième option qui a été privilégiée, puisque Cousins est devenu le premier quarterback de l’histoire de la NFL à se faire taguer deux années de suite. Le lanceur est donc toujours le même à D.C., mais il y a eu du changement au niveau des receveurs. Pierre Garçon et DeSean Jackson sont partis, tandis que Terrelle Pryor est arrivé.

La défense a également connu quelques modifications, et elle s’est globalement renforcée après une saison difficile. A travers la free agency, les Redskins ont recruté le Pro Bowler Zach Brown (LB), le safety D.J. Swearinger et les linemen défensifs Terrell McClain et Stacy McGee. Lors de la Draft, Washington a utilisé ses trois premiers choix sur des défenseurs, à savoir Jonathan Allen (DL), Ryan Anderson (LB) et Fabian Moreau (CB). Seul bémol, le solide Chris Baker (DL) a quitté la capitale. Ricky Jean Francois (DT) a quant à lui été coupé.

Au rayon des re-signatures, l’excellent tackle offensif Morgan Moses a trouvé un accord avec les Redskins concernant une extension de contrat de cinq ans et 40 millions de dollars. Vernon Davis (TE), Ty Nsekhe (OT), Ziggy Hood (DL) et Will Compton (LB) ont également été prolongés.

Enfin, il y a aussi eu pas mal de mouvements en coulisses. Le manager général Scot McCloughan a été viré, le coach Jay Gruden a signé une prolongation de contrat, et les coordinateurs ont changé. Matt Cavanaugh va désormais s’occuper de l’attaque suite au départ de Sean McVay, alors que Greg Manusky a pris les commandes de la défense.

Arrivées notables : Terrelle Pryor (WR), Brian Quick (WR), Terrell McClain (DL), Stacy McGee (DL), Zach Brown (LB), D.J. Swearinger (S). 
Re-signatures : Kirk Cousins (QB), Chris Thompson (RB), Vernon Davis (TE), Morgan Moses (OT), Ty Nsekhe (OT), Ziggy Hood (DL), Will Compton (LB), Nick Sundberg (LS).
Draft : Jonathan Allen (DL), Ryan Anderson (LB), Fabian Moreau (CB), Samaje Perine (RB), Montae Nicholson (S), Jeremy Sprinkle (TE), Chase Roullier (C), Robert Davis (WR), Josh Harvey-Clemons (S), Joshua Holsey (CB).
Pertes notables : Pierre Garçon (WR), DeSean Jackson (WR), Kory Lichtensteiger (C), John Sullivan (C), Chris Baker (DL), Ricky Jean Francois (DT).

Le(s) point(s) fort(s) : Le gros point fort des Redskins, c’est la ligne offensive. Excellente l’an dernier, elle revient intacte et devrait donc une nouvelle fois faire du très bon boulot. Trent Williams (LT) et Morgan Moses (RT) forment un duo de tackles de haut niveau, et le guard droit Brandon Scherff est également très solide. Concernant le poste de centre, Spencer Long est plutôt correct. La seule vraie faiblesse de la ligne se situe du côté de Shawn Lauvao, le guard gauche.

Derrière ces cinq joueurs évolue Kirk Cousins, un quarterback talentueux qui a envoyé près de 5 000 yards l’année dernière. S’il ne fait pas partie de l’élite à son poste pour l’instant, Cousins possède des qualités indéniables. Alors oui, il a perdu les receveurs Pierre Garçon et DeSean Jackson durant l’intersaison, mais il a encore de bonnes cibles à sa disposition. L’arrivée de Terrelle Pryor (77 rec, 1007 yards, 4 TDs) est intéressante, Jamison Crowder (67 rec, 847 yards, 7 TDs) a le potentiel pour exploser en 2017, et le sophomore Josh Doctson va tenter de montrer qu’il mérite son statut de premier tour de Draft après une saison rookie gâchée par une grosse blessure. De plus, les Redskins possèdent deux tight ends confirmés, à savoir Jordan Reed (66 rec, 686 yards, 6 TDs) et Vernon Davis.

Un autre point fort de Washington, c’est le groupe de linebackers. Avec Ryan Kerrigan (OLB) et la recrue Zach Brown (ILB), la franchise de la capitale est solidement équipée, puisque ces deux joueurs ont été nommés au Pro Bowl l’an dernier. A ça, vous ajoutez Mason Foster (ILB), Will Compton (ILB), Preston Smith (OLB), Junior Galette (OLB) et le rookie Ryan Anderson (OLB), et vous obtenez une escouade globalement intéressante. A noter cependant la grosse blessure de Trent Murphy (OLB), victime d’une rupture des ligaments croisés et donc forfait pour la saison.

Le(s) point(s) faible(s) : Avec Robert Kelley, Samaje Perine, Chris Thompson et Matt Jones, on peut dire que l’escouade de running backs ne fait pas rêver. La saison dernière, le jeu de course n’a pas été mauvais, mais c’était surtout grâce à la ligne offensive. Auteur de 704 yards au sol en 2016, Kelley devrait être titulaire cette année, mais il n’a pas vraiment la stature d’un coureur numéro un en NFL. Il ne faut pas oublier que ce dernier est seulement sophomore. Quant à Perine, il a du talent et est capable de concurrencer Kelley, mais on ne parle que d’un rookie. Thompson est lui uniquement un running back de troisième down, tandis que Jones ne semble plus vraiment être dans les plans de Washington.

La ligne défensive représente un autre point faible chez les Redskins. Déjà mauvaise l’an dernier, elle a perdu son meilleur élément Chris Baker durant l’intersaison, et le tackle défensif Ricky Jean Francois a été coupé. Certes, le prometteur Jonathan Allen est arrivé par l’intermédiaire de la Draft, mais un rookie ne va pas révolutionner ce secteur de jeu, aussi bon soit-il. Les recrues Terrell McClain et Stacy McGee peuvent aider, mais ce sont plus des joueurs de rotation. Bref, Washington devrait continuer à galérer à ce niveau-là.

Facteur(s) X : En sélectionnant le lineman Jonathan Allen (photo) au premier tour de la Draft, les Redskins ont peut-être obtenu le meilleur défenseur universitaire de l’an dernier. Cependant, il est tombé à la 17e place à cause de ses pépins physiques à l’épaule. Sont-ils derrière lui ou sera-t-il gêné lors de sa première saison NFL ? Arrivera-t-il à être performant d’entrée et ainsi combler le départ de Chris Baker ?

Il existe aussi des interrogations au niveau de la ligne arrière. Si le cornerback Josh Norman est une valeur sûre, ce n’est pas vraiment le cas de Bashaud Breeland (CB). Ce dernier est capable de faire de bonnes choses mais s’est montré en difficulté en 2016. La question est de savoir s’il va rebondir cette saison. Il vaudrait mieux pour lui, car le rookie Fabian Moreau (CB) a le talent pour prendre sa place, à condition qu’il reste en bonne santé.

Enfin, quid des safeties ? Cette année, Washington aura un nouveau duo avec la recrue D.J. Swearinger et Su’a Cravens. Le premier va occuper le poste de free safety après avoir évolué en strong, tandis que le second va jouer strong safety après une saison rookie en tant que linebacker. Donc forcément, il existe des incertitudes par rapport aux ajustements et à la transition. De plus, Cravens va manquer tout le reste de la présaison à cause d’une opération au genou. Pas idéal pour les automatismes…

Calendrier : Eagles, @Rams, Raiders, @Chiefs, BYE, 49ers, @Eagles, Cowboys, @Seahawks, Vikings, @Saints, Giants, @Cowboys, @Chargers, Cardinals, Broncos, @Giants.

En résumé : S’il fallait qualifier les Redskins par un seul adjectif, ce serait « moyens ». Ils étaient moyens l’an dernier, ils seront probablement moyens cette saison. Il y a de la qualité dans cette équipe, et ce des deux côtés du terrain, mais aussi des manques et de vraies incertitudes. De plus, le calendrier de Washington est plutôt difficile et la NFC Est s’annonce encore plus compétitive.

En d’autres termes, on voit mal les Redskins terminer avec un bilan positif cette saison. Le retour en playoffs, ce ne sera probablement pas pour 2017.

Le pronostic : 7 victoires – 9 défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une