Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

Preview NFL 2017 : Dallas Cowboys

Les Cowboys arriveront-ils à confirmer leur excellente saison 2016 ? Cela s’annonce compliqué…

Preview NFL 2017 : Dallas Cowboys

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2017. Au programme aujourd’hui : les Dallas Cowboys. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Portés notamment par les rookies Dak Prescott et Ezekiel Elliott, les Cowboys ont réalisé une saison 2016 aussi magnifique que surprenante.

Sont-ils suffisamment armés pour confirmer ou sont-ils destinés à faire moins bien ?

La saison dernière : 13 victoires – 3 défaites. Battus au Divisional Round par les Packers.

Mouvements à l’intersaison : Dallas, ton univers impitoyable ! Durant l’intersaison, les Cowboys ont perdu plusieurs pièces importantes de leur effectif. Doug Free (OT), Ronald Leary (G), Terrell McClain (DT), Morris Claiborne (CB), Brandon Carr (CB) et Barry Church (S) sont partis alors qu’ils étaient tous titulaires l’an dernier. A ça, vous ajoutez la retraite de Tony Romo (QB) et les départs de Jack Crawford (DL) et J.J. Wilcox (S), qui ont respectivement débuté dix et quatre matchs en 2016.

Au rayon des arrivées, les Cowboys ont surtout essayé de renforcer leur défense, le point faible de l’équipe. Le cornerback Nolan Carroll et le tackle défensif Stephen Paea ont été signés lors de la free agency, et Dallas a utilisé ses trois premiers tours de Draft sur Taco Charlton (DE), Chidobe Awuzie (CB) et Jourdan Lewis (CB). Concernant l’attaque, le tackle expérimenté Byron Bell (72 titularisations depuis 2011) a été recruté malgré une saison blanche l’année dernière.

L’intersaison de Dallas a aussi été marquée par un certain nombre de suspensions, dont celle d’Ezekiel Elliott. Le jeune running back des Cowboys est actuellement suspendu pour les six premières rencontres de la saison, mais une véritable bataille judiciaire est en cours. Bref, cette affaire est devenue un vrai feuilleton.

Malgré toute cette instabilité, il y a tout de même eu un peu de continuité à Dallas ces derniers mois. L’éternel Jason Witten (TE) est reparti pour quatre saisons supplémentaires avec 29,6 millions de dollars à la clé, et La’el Collins (OT) a paraphé une extension de deux ans et 15,4 millions. Quant à David Irving (DL), il a signé son tender pour la saison 2017. Enfin, le remplaçant d’Elliott Darren McFadden (RB) ainsi que les titulaires Terrance Williams (WR) et Chris Jones (P) ont également été prolongés.

Arrivées notables : Stephen Paea (DT), Byron Bell (OT), Nolan Carroll (CB).
Re-signatures : Jonathan Cooper (G), Darren McFadden (RB), Jason Witten (TE), Justin Durant (LB), La’el Collins (OT), Chris Jones (P), David Irving (DL), Terrence Williams (WR).
Draft : Taco Charlton (DE), Chidobe Awuzie (CB), Jourdan Lewis (CB), Ryan Switzer (WR), Xavier Woods (S), Marquez White (CB), Joey Ivie (DT), Noah Brown (WR), Jordan Carrell (DT).
Pertes notables : Tony Romo (QB), Doug Free (OT), Ronald Leary (G), Terrell McClain (DT), Jack Crawford (DL), Rolando McClain (LB), Morris Claiborne (CB), Brandon Carr (CB), Barry Church (S), J.J. Wilcox (S).

Le(s) point(s) fort(s) : Le point fort des Cowboys, c’est l’attaque, et particulièrement la ligne offensive. Malgré les départs de Doug Free (OT) et Ronald Leary (G), Dallas possède toujours l’une des meilleures lignes de la NFL. Le tackle gauche Tyron Smith, le guard droit Zack Martin et le centre Travis Frederick sont tout simplement des références à leur poste. De plus, les Cowboys possèdent aussi le prometteur La’el Collins, qui va passer de tackle gauche à tackle droit afin de remplacer Free.

Ensuite, qui dit grosse ligne offensive dit jeu de course performant. La saison dernière, le rookie Ezekiel Elliott (RB) a largement terminé en tête de la ligue au nombre de yards gagnés au sol (1 631). Sans retirer quoi que ce soit au talent indéniable d’Elliott, ce dernier a bénéficié de boulevards immenses. Sa potentielle suspension n’est donc pas si dramatique pour Dallas, et la franchise texane devrait pouvoir se débrouiller avec Darren McFadden (RB).

Une ligne offensive forte permet également une bonne protection du quarterback. A l’image d’Elliott, Dak Prescott (23 TDs, 4 int) en a profité pour réaliser une saison rookie exceptionnelle, dans laquelle il a montré de la sérénité, du talent et du leadership. Il a été si convaincant qu’il a poussé le vétéran Tony Romo (QB) vers la sortie, tout en remportant le titre de rookie offensif de l’année. Evidemment, Prescott a aussi été aidé par des cibles de qualité, qui sont toujours là. Dez Bryant reste l’un des meilleurs receveurs de la NFL malgré quelques pépins physiques, Cole Beasley est une valeur sûre dans le slot, et le tight end de 35 ans Jason Witten évolue toujours à un bon niveau, même si ses meilleures années sont derrière lui.

Pour terminer avec les points forts, il est nécessaire de mentionner le kicker Dan Bailey et le punter Chris Jones. Le premier possède un pied exceptionnel (89,5 % de réussite en carrière, deuxième de l’histoire) et le second fait aussi du bon boulot avec les Cowboys.

Le(s) point(s) faible(s) : En défense, c’est beaucoup moins séduisant. Alors oui, il y a des bonnes pièces comme le linebacker Sean Lee, All-Pro en 2016, le jeune safety Byron Jones et le lineman défensif David Irving, mais c’est globalement moyen. D’ailleurs, ce dernier est suspendu par la NFL (pour quatre premières rencontres), tout comme les defensive ends Randy Gregory (pour un an) et Damontre Moore (pour deux matchs).

Touchée par ces suspensions, la ligne défensive de Dallas ne fait pas vraiment rêver, notamment au niveau du pass rush. Sur les extrémités, Demarcus Lawrence (DE) et Tyrone Crawford (DE) restent sur une année décevante et ils ont tous les deux été freinés par des blessures durant l’intersaison. Le premier tour de Draft Taco Charlton (DE), le remplaçant Benson Mayowa (DE) voire le sophomore Charles Tapper (DE) ont peut-être un coup à jouer. A l’intérieur, Maliek Collins (DT) a réalisé une campagne rookie correcte, mais il n’y a pas grand chose à ses côtés. En effet, Cedric Thornton (DT) a galéré l’an dernier lors de sa première saison à Dallas, tandis que Stephen Paea (DT) a déçu depuis son départ de Chicago en 2015.

La ligne arrière apporte également sa dose d’inquiétude après les nombreux départs de l’intersaison. En dehors du séduisant Byron Jones (S) et du vétéran Orlando Scandrick (CB), les Cowboys n’ont aucune garantie. Jeff Heath devrait être titulaire pour la première fois au poste de strong safety, Nolan Carroll (CB) n’a pas été très bon l’an dernier et Anthony Brown (CB) n’est que sophomore. Certes, Dallas a sélectionné les cornerbacks Chidobe Awuzie et Jourdan Lewis en début de Draft, mais il est toujours difficile de s’acclimater à la NFL sur ce poste-là.

Facteur(s) X : Drafté au deuxième tour par les Cowboys en 2016, le linebacker Jaylon Smith va faire ses grands débuts en NFL cette année, lui qui sort d’une saison blanche à cause d’une grosse blessure au genou subie lors du Fiesta Bowl. Avant cette dernière, il était considéré comme le meilleur prospect à son poste. Autrement dit, Smith est prometteur, mais difficile de se prononcer sur son niveau individuel. Avec la blessure d’Anthony Hitchens (LB), qui devrait rater plusieurs matchs, le joueur formé à Notre Dame aura des opportunités pour se montrer. Et s’il n’est pas limité, il pourrait faire mal aux côtés de Sean Lee.

Un autre point d’interrogation concerne la ligne offensive. Elle est clairement l’une des meilleures de la NFL, mais qui va remplacer le solide guard Ronald Leary ? Jonathan Cooper ? Chaz Green ? Byron Bell ? Joe Looney ? Cooper est le favori, mais il est très loin du niveau de Leary. La ligne offensive risque donc d’être un peu moins performante qu’en 2016, ce qui pourrait légèrement affecter Dak Prescott et le jeu de course. D’autant que Prescott avait été très peu exposé la saison dernière, avec seulement 459 passes lancées (23e en NFL). Il va falloir voir ce qu’il arrive à faire avec encore plus de responsabilités.

Calendrier : Giants, @Broncos, @Cardinals, Rams, Packers, BYE, @49ers, @Redskins, Chiefs, @Falcons, Eagles, Chargers, Redskins, @Giants, @Raiders, Seahawks, @Eagles.

En résumé : Suite à une intersaison chaotique, les Cowboys ne sont pas dans les meilleures dispositions pour confirmer leur très belle saison 2016. Offensivement, ça devrait continuer à fonctionner sans trop de problèmes. Par contre, de l’autre côté du terrain, il y a beaucoup moins de certitudes, même si le coordinateur défensif Rod Marinelli a l’habitude de tirer le maximum de ses joueurs. Le contrôle du ballon et de l’horloge risquent donc d’être encore plus important pour Dallas.

Avec un calendrier plus difficile que l’an dernier et une NFC Est qui semble plus compétitive, les Cowboys devraient remporter moins de matchs cette saison. Il est même possible qu’ils perdent leur titre de division au profit d’une équipe comme les Giants, mais on les voit tout de même accrocher les playoffs.

Le pronostic : 10 victoires – 6 défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.92pariez1.6LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une