Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Kansas City Chiefs 0

Preview NFL 2017 : Kansas City Chiefs

Bien, mais pas top ?

Preview NFL 2017 : Kansas City Chiefs

On continue avec la présentation équipe par équipe de la saison 2017 ! Au programme aujourd’hui : les Kansas City Chiefs.

Deuxième meilleur bilan de l’AFC l’an dernier, Kansas City est l’un des gros morceaux de la conférence. Pourtant la franchise est souvent sous-cotée, notamment avec son style de jeu peu flashy et défensif.

Cette saison, l’objectif sera de faire au moins aussi bien que l’an dernier, avec comme espoir d’atteindre la finale de conférence, voir mieux. L’effectif est en tout cas armé pour, même si beaucoup de questions restent encore en suspens notamment en attaque.

La saison dernière : 12 victoires – 4 défaites.

Mouvements à l’intersaison : L’intersaison a été à l’image de la franchise, plutôt calme et discrète. Pourtant, cela n’a pas empêché du changement. Le principal, se trouve peut-être en dehors du terrain : dans les bureaux. John Dorsey a été remplacé. Après quatre saisons dans le Missouri (dont trois en playoffs), le manager général de la franchise a été remercié, laissant la place à Brett Veach. L’idée était donc de changer de cycle, même si Andy Reid, lui, a été confirmé, avec notamment une prolongation de contrat à la clé.

Ensuite, les Chiefs n’ont pas fait beaucoup de bruit en free agency en signant seulement quelques noms Ils ont en revanche tenté des coups à l’approche du début de la saison. Plusieurs trades ont été mis en place à Kansas City en échange le plus souvent de tours de draft. C’est notamment grâce à un deal que le linebacker Reggie Ragland a rejoins Kansas City en provenance de Buffalo.

Dans le sens des départs aussi les routes n’ont pas vraiment été bouchées. Les Chiefs ont d’abord perdu Dontarie Poe, le nose tackle parti à Atlanta, et Jeremy Maclin qu’ils ont coupé. Mais la plus marquante est probablement celle de Jamaal Charles, lui qui a passé plusieurs années ici mais qui n’a pas été conservé. Au poste de running back, justement, les Chiefs pourraient avoir des problèmes, puisqu’en plus des départs, Spencer Ware, le titulaire habituel, s’est gravement blessé et sera absent une bonne partie de la saison.

Enfin, comment ne pas parler de cette draft des Chiefs. Au premier tour, les dirigeants ont décidé de monter un trade pour pouvoir récupérer le quarterback Patrick Mahomes avec le 10e choix. Le staff voulait manifestement installer de la concurrence pour Alex Smith et prévoir l’avenir. Reste à savoir s’il va rester sur le banc toute la saison à apprendre ou s’il sera jeté dans le grand bain.

Arrivées notables : Bennie Logan (NT) et Kevin Pierre-Louis (LB).
Draft : Patrick Mahomes (QB), Tanoh Kpassagnon (DE), Kareem Hunt (RB), Jehu Chesson (WR), Ukeme Eligwe (OLB) et Leon McQuay (S).
Pertes notables : Dontari Poe (NT), Knile Davis (RB), Jaye Howard (DE/DT) et D.J. Alexander (LB), Jamaal Charles (RB), Jeremy Maclin (WR).

Le(s) point(s) fort(s) : N’en déplaise à ceux qui veulent du spectacle et surtout beaucoup de points, le véritable point fort des Chiefs est la défense. Même avec le départ d’une pièce importante telle que Dontarie Poe, ils ont les moyens de faire peur à beaucoup d’attaques. Les joueurs comme Marcus Peters (6 int), Eric Berry (4 int) ou encore Tamba Ali (3,5 sacks) par exemple peuvent faire basculer un match. Et Dee Ford (10 sacks) n’est pas mal non plus ! Sans parler de Justin Houston (4 sacks) qui est sans doute le meilleur joueur de cette défense. Le problème est que le pass-rusher n’a pas passé beaucoup de temps sur le terrain ces derniers mois. On ne sait pas s’il est capable de ressortir une saison pleine, du temps où il était candidat au titre de meilleur défenseur de la ligue.

Le(s) point(s) faible(s) : L’attaque.  Cela en est presque caricatural, mais si la défense est une véritable force à Kansas City, l’attaque, elle, est un gros point noir. Certes Travis Kelce (85 rec, 1125 yards, 4 TDs) sort de la meilleur saison de sa carrière, et Tyreek Hill (61 rec, 593 yards, 6 TDs) est une machine à highlights, un joueur imprévisible et qui fait beaucoup de bien à une équipe, mais en dehors de ça, l’effectif est une grosse énigme. On le disait, le poste de running back a déjà perdu son titulaire en présaison et le groupe de receveurs est loin d’être l’un des meilleurs de la ligue, qui plus est après le départ de Jeremy Maclin. C’est simple, l’an dernier l’attaque des Chiefs était la 20e du pays. Un classement trop bas pour une équipe avec des ambition tels que ceux de Kansas City.

Facteur(s) X : Si l’effectif en attaque ne s’est pas beaucoup amélioré, voire a perdu en valeur avec les départs et les blessures, il va une fois de plus reposer sur son quarterback. Et c’est là que cela devient intéressant, puisqu’il n’y a plus seulement Alex Smith (15 TDs, 8 int) à Kansas City mais aussi Patrick Mahomes. Le rookie est censé être le lanceur le plus développé physiquement de sa draft et les Chiefs feraient une excellente affaire s’il réussissait à faire la carrière qu’on lui prédit. Il permettrait surtout à cette équipe de lui faire passer un cap en attaque et de devenir un candidat incontournable au Super Bowl.

Mais Mahomes a-t-il les qualités et les épaules pour cela ? Les a-t-il dès sa première année surtout ? Pour l’instant seul Andy Reid a quelques éléments de réponse et on verra bien comment il gère cette concurrence. Dans le cas contraire, Alex Smith assurera une nouvelle saison au poste de quarterback titulaire. L’assurance pour l’équipe de savoir ce dont leur quarterback depuis quatre ans est capable. Mais aussi ce dont il est incapable…

Calendrier : @Patriots, Eagles, @Chargers, Redskins, @Texans, Steelers, @Raiders, Broncos, @Cowboys, Repos, @Giants, Bills, @Jets, Raiders, Chargers, Dolphins, @Broncos.

En résumé : Sans conteste, les Chiefs ont l’une des meilleures défenses du pays. En revanche, de l’autre côté du ballon, c’est plus compliqué. L’an dernier cette formule avait déjà amené la franchise en playoffs.

Cette saison encore, il y a des chances que cela suffise en saison régulière pour atteindre la post-saison, mais si l’attaque n’élève pas son niveau de jeu, Kansas City risque de nouveau de faire face à un plafond de verre difficile à transpercer.

Le pronostic : 12 victoires – 4 défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.5pariez2.1GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une