Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

Preview NFL 2017 : Baltimore Ravens

Joe Flacco est-il élite ? Ce n’est plus forcément la question la plus importante.

Preview NFL 2017 : Baltimore Ravens

La présentation équipe par équipe de la saison 2017 continue ! Au programme aujourd’hui : les Baltimore Ravens. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Après avoir atteint les playoffs au cours de ses cinq premières années à la tête des Ravens et remporté un Super Bowl, John Harbaugh cale un peu. Baltimore n’a joué les playoffs qu’une seule fois ces quatre dernières saisons.

Les blessures n’ont pas aidé, un effectif friable à certains postes non plus. Une tendance qui semble s’affirmer.

La saison dernière : 8 victoires – 8 défaites, pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : La route était chargée dans le sens des départs du côté du Maryland. Steve Smith, Elvis Dumervil, Ricky Wagner, Jeremy Zuttah, John Urschel, Kyle Juszczyk ou Dennis Pitta ont tous quitté Baltimore après avoir apporté quelque chose à la franchise.

Jeremy Maclin (44 rec, 536 yards, 2 TD) va tenter de combler le vide laissé par Smith dans les airs. Au sol, Danny Woodhead arrive. Mais la plus grosse signature est défensive, avec le renfort de l’excellent safety Tony Jefferson. Brandon Carr apportera de l’expérience, même s’il n’est plus un titulaire indiscutable.

La Draft a d’abord été consacrée à la défense, avec le cornerback Marlon Humphrey, qui pourrait être un bon complément à Jimmy Smith. Le front seven a droit à une infusion de jeunesse avec Tyus Bowser, Chris Wormley et Tim Williams. Les deux autres sélections ont servi à faire venir des jeunes linemen pour une attaque qui en aura bien besoin. Car Wagner Zuttah vont être difficiles à remplacer.

Arrivées notables :  Tony Jefferson (S), Brandon Carr (CB), Brandon Boykin (CB), Jeremy Maclin (WR), Danny Woodhead (RB).
Re-signatures : Brandon Williams (DT), Anthony Levine (CB)
Draft : Marlon Humphrey (CB), Tyus Bowser (DE), Chris Wormley (DE), Tim Williams (LB), Nico Siragusa (OG), Jermaine Eluemunor (OG)
Pertes notables : Elvis Dumervil (DE), Lardarius Webb (CB), Kyle Juszczyk (RB), Kamar Aiken (WR), Dennis Pitta (TE), Ricky Wagner (OT), Vlad Ducasse (OG), Jeremy Zuttah (C), Timmy Jernigan (DT), Lawrence Guy (DE), Zach Orr (LB), Shareece Wright (CB), Jerraud Powers (CB), Kendrick Lewis (S), Matt Elam (S).

Le(s) point(s) fort(s) : Les Ravens ont une belle paire de safeties. Tony Jefferson (96 plaquages, 2 sacks, 5 passes défendues, 2 fumbles forcés) d’un côté, l’impeccable Eric Weddle (89 plaquages, 1 sack, 4 interceptions, 1 fumble forcé) de l’autre. Peut-être le meilleur duo de la ligue à ce niveau de la défense, et ils s’adorent déjà. Avec ces deux hommes comme fondation, et le retour de blessure de Jimmy Smith, la couverture aérienne pourrait avoir très fière allure. Si Marlon Humphrey justifie son statut de premier tour de Draft et que Brandon Carr file un coup de main, la défense tiendra sa force de sa ligne arrière. Dommage que Tavon Young, qui sortait d’une excellente saison rookie, ne soit pas là pour rendre l’ensemble encore plus terrifiant.

Pas toujours mentionnées dans ces présentations, les équipes spéciales méritent absolument un paragraphe lorsque les Ravens sont le sujet du jour. Justin Tucker a signé un 38/39 la saison dernière, dont un 10/10 à plus de 50 yards ! Baltimore aura un avantage indéniable avec le meilleur kicker de la ligue. Sam Koch a baissé sur le plan statistique en 2016, mais il reste aussi un des meilleurs spécialistes à son poste.

Le(s) point(s) faible(s) : Vingt-huitièmes au sol la saison dernière, les corbeaux ne sont pas mieux embarqués pour les mois à venir. Kenneth Dixon est suspendu pour les quatre premiers matchs de la saison, Terrance West (193 courses, 774 yards, 5 TDs) n’est pas une assurance tout risque et Danny Woodhead revient d’une grave blessure. Pour leur ouvrir des brèches, ils vont devoir compter sur une ligne ou l’excellentissime Marshal Yanda et Ronnie Stanley sont les seuls titulaires à offrir des performances garanties.

Facteur(s) X : Joe Flacco (20 TDs, 15 int) est-il élite, saison 10. Probablement, mais c’est un quarterback qui peut faire le boulot s’il est un minimum entouré. Voilà le problème. Avec une ligne moins solide et un jeu au sol en difficulté, la pression est encore une fois sur les épaules du quarterback. Le problème, c’est que son dos grince déjà, et qu’il n’y a personne derrière lui. Maclin lui donne une cible, mais l’ancien Chiefs est fragile, tout comme Breshad Perriman, et Mike Wallace (72 rec, 1017 yards, 4 TDs) reste un modèle d’inconsistance. Au poste de tight end, Dennis Pitta a subi la blessure de trop. Ben Watson va tenter de prendre le relais, mais il revient aussi d’une sérieuse blessure. C’est donc le jeune Maxx Williams qui va devoir assurer, et lui n’a joué que 4 matchs, sans la moindre réception, en 2016. Pour ne rien arranger, les dirigeants refusent toujours d’offrir la moindre continuité à l’attaque. En 2017, Marty Mornhinweg sera le cinquième coordinateur offensif depuis 2011. Au nouveau gourou de faire le boulot. Mais les pièces semblent manquer.

En défense, le renouvellement opéré dans le front seven pendant la Draft va devoir payer. Si l’équipe a plutôt bien stoppé la course lors de la dernière campagne, elle n’a généré que 31 sacks, le 24e total de la ligue. Terrell Suggs (35 plaquages, 8 sacks, 4 passes défendues, 3 fumbles forcés) reste un bon joueur, mais il a 35 ans. C.J. Mosley (92 plaquages, 4 interceptions, 3 fumbles forcés) est maintenant le leader du coeur de la défense, mais il faut absolument que ses coéquipiers élèvent leur niveau de jeu.

Calendrier :  @Bengals, Browns, @Jaguars (à Londres), Steelers, @Raiders, Bears, @Vikings, Dolphins, @Titans, Repos, @Packers, Texans, Lions, @Steelers, @Browns, Colts, Bengals.

En résumé :  Les Ravens font partie de ces équipes qui semblent poursuivies par les blessures. Ajoutez à ça un effectif limité, et la saison s’annonce compliquée.

John Harbaugh a le mérite d’avoir une équipe qui se bat toujours. Avec un calendrier abordable, il peut une nouvelle fois aller chercher une saison équilibrée. Il sera difficile de viser plus haut.

Le pronostic : 7 victoires – 9 défaites, pas de playoffs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une