Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Patrick Mahomes

A la une 0

Présaison semaine 2 : les Chiefs déroulent, les Jets déjouent, Trevor Siemian favori pour être titulaire

Patrick Mahomes a assuré sa place de remplaçant chez les Chiefs. Et son avenir ?

Présaison semaine 2 : les Chiefs déroulent, les Jets déjouent, Trevor Siemian favori pour être titulaire

Tennessee Titans – Carolina Panthers : 34-27

Que les fans des Titans se rassurent, Marcus Mariota semble prêt pour la saison. Le quarterback de Tennessee a joué deux séries propre avec un 6/8 à la passe et un touchdown pour Delanie Walker. Il a couru une fois sans avoir l’air gêné par jambe, cassée l’an dernier. Les Titans ont également mis le coureur Derrick à contribution : 16 courses pour 36 yards et deux touchdowns. Il devrait avoir plus de responsabilités cette année.

Côté Panthers, Cam Newton n’a pas joué, toujours blessé à l’épaule. En revanche, les fans ont pu profiter des débuts étincelants du rookie Christian McAffrey. 3 courses de 33 yards et un touchdown, son premier sous les couleurs de Carolina, il n’en fallait pas plus pour une soirée réussie. Le reste n’a pas été aussi bon, les Panthers ont perdu trois ballons sur deux fumbles et une interception de Derek Anderson.

Malgré cela, Carolina est parvenu à égaliser à trois minutes de la fin à 27 partout. Mais un fumble recouvert par Tennessee à trois yards de l’en-but adverse a permis aux locaux de marquer un ultime touchdown en toute fin de match pour sceller la victoire.

Cincinnati Bengals – Kansas City Chiefs : 12-30

La place de quarterback remplaçant semble désormais promise à Patrick Mahomes chez les Chiefs. Le rookie a complété 10 passes sur 14, gagnant 88 yards et marquant deux touchdowns. Il a aussi prouvé sa capacité à jouer malgré la pression.

Au total, les Chiefs ont gagné 410 yards dont 228 à la course grâce, notamment, à Charcandrick West (7 courses, 113 yards). Alex Smith a passé une soirée tranquille (8/9, 83 yards, 1 TD).

Pour les Bengals, c’est autre chose. Andy Dalton (7/13, 98 yards) n’a pas réussi à faire mieux qu’obtenir un field goal. Mauvaise nouvelle : la blessure du safety Shawn Williams qui a été évacué du terrain, visiblement touché au coude droit. Rapidement dépassés par les Chiefs dans tous les secteurs du jeu, ils n’ont pas réussi à marquer le moindre touchdown et s’inclinent logiquement.

Dallas Cowboys – Indianapolis Colts : 24-19

Les Cowboys vont être très attendus cette année sans leur coureur star Ezekiel Elliott pour les six premiers matches, particulièrement le quarterback Dak Prescott. Ce dernier a fait taire quelques détracteurs hier avec un solide 7/8 à la passe pour 106 yards et un touchdown. Mais les yeux étaient surtout tournés vers le jeune linebacker Jaylon Smith qui a pu rejouer au football pour la première fois depuis sa terrible blessure au genou en 2015.

Pas d’Andrew Luck du côté d’Indianapolis, pas forcément une situation rassurante pour les Colts. 265 yards gagnés au total, pas de premier down réussi avant le deuxième quart-temps et seulement un touchdown marqué par sur un fumble recouvert. Si Luck n’est pas de retour pour la saison, les Colts pourraient vouloir aller cherche un meilleur remplaçant pour tenir la baraque. Au moins essayer.

Detroit Lions – New York Jets : 16-6

Pas du grand football hier soir au Ford Field de Detroit. Les Jets n’ont pas réussi grand chose et ont gardé le quarterback Josh McCown sur le banc pour lui préférer Christian Hackenbercg (2/6, 14 yards). Seul Bilal Powell a réellement travaillé pour New York avec 32 yards gagnés en 9 courses. Pour les Lions, Matthew Stafford a été plus performant pour sa brève apparition : 8/10, 84 yards et un touchdown.

Le seul moment impressionnant du match : la célébration du touchdown de Marvin Jones.

Cela fait plaisir de revoir des célébrations à plusieurs en NFL !

Washington Redskins – Green Bay Packers : 17-21

Une mi-temps complète pour Kirk Cousins (14/23, 144 yards, 1 TD) et l’attaque titulaire des Redskins n’aura pas suffi pour venir à bout des Packers. Les trois premiers drives n’ont permis de gagner que 13 yards. Et Cousins n’a lancé qu’un seul touchdown face à l’équipe B en défense de Green Bay en toute fin de deuxième période pour sauver les meubles.

Les Packers ont eux choisi d’aligner Aaron Rodgers dès le début du match qui a fait sa petite série avec ses receveurs habituels avant de se rasseoir. Résultat : 6/8 à la passe, 37 yards et un touchdown. Il a également provoqué une faute en jouant rapidement alors que 12 joueurs adverses étaient sur le terrain. Relax.

Houston Texans – New England Patriots : 27-23

Début de rencontre compliqué pour les champions en titre, bousculés par une vaillante équipe texane. Le cornerback des Pats, Malcolm Butler, connait notamment un premier quart-temps compliqué, enrhumé coup sur coup par Bruce Ellington et Jaelen Strong pour le premier touchdown du match. Sur la série suivante des Pats, Tom Brady est tout près d’être intercepté par Andre Hal, mais le safety ne met pas les deux pieds au sol avant de sortir du terrain.

New England reprend enfin du poil de la bête grâce à ses coureurs. Tom Brady (6/9, 67 yards, TD) trouve d’abord Rex Burkhead plein centre pour l’égalisation de l’équipe de Foxborough. En deuxième mi-temps, c’est Jimmy Garoppolo (15/23, 145 yards, TD, INT) qui retrouvera D.J. Foster dans le trafic pour donner l’avantage aux visiteurs.

Garoppolo sera beaucoup moins inspiré quelques minutes plus tard, en lançant une grossière interception dans les mains du cornerback Denzel Rice. Le retour permet au running back rookie D’Onta Foreman (83 yards au total, TD) d’inscrire le touchdown de la victoire (27-23).

Foreman est d’ailleurs l’homme offensif du match côté texan, car outre son passage dans la end-zone, l’ancien de Texas est à l’origine du touchdown à la course de Deshaun Watson. Sur une passe courte de son quarterback, Foreman a placé Houston sur orbite avec une course de 63 yards. Une défense incisive et une attaque jeune aux dents longues, de beaux motifs d’espoir pour Bill O’Brien.

A New England, on retiendra enfin la belle prestation de Cyrus Jones sur les retours de coup de pied. En difficulté la semaine dernière sur la couverture, contre les Jaguars, le cornerback pourrait réussir à intégrer le roster des 53 grâce aux équipes spéciales.

Oakland Raiders – Los Angeles Rams : 21-24

Son retour était attendu. Et il n’a pas déçu. Présent pendant une bonne partie de la première mi-temps, neuf mois après sa blessure à la jambe, Derek Carr n’a pas perdu de sa superbe. Certes, le quarterback des Oakland Raiders a concédé une interception évitable aux mains du cornerback Trumaine Johnson, mais avec un ratio de 7/9, 100 yards et 2 touchdowns, Carr a marqué les esprits, en trouvant le tight end Lee Smith et le receveur Michael Crabtree dans la end-zone adverse. Les cibles californiennes sont d’ailleurs aussi en jambe, à l’image d’une superbe réception d’Amari Cooper au milieu de trois défenseurs, et d’un crochet non moins élégant de Crabtree sur son touchdown. A Oakland, Marshawn Lynch a également fait ses grands débuts, mais a été ménagé, avec 2 courses et 10 yards engrangés.

Si Carr a fait une belle prestation à Oakland, Jared Goff n’a pas non plus à rougir chez les Los Angeles Rams. 16/20 : une bonne note qui salue l’efficacité du quarterback, malgré des lancers relativement courts (10 yards de moyenne par réception). C’est lui qui débloque le premier le tableau d’affichage, avec une passe de 23 yards à destination du rookie Cooper Kupp. Bien surveillé, Sammy Watkins a catché ses premiers ballons sous son nouveau maillot. Il termine avec 2 réceptions et 8 yards.

Le duel à distance entre Derek Carr et Jared Goff offre un chassé-croisé en première mi-temps et un score de 17-14 à la pause pour Los Angeles. Le deuxième acte sera beaucoup moins passionnant, malgré l’excellent drive du quarterback des Rams, Sean Mannion, pour offrir la victoire aux siens (21-24). A l’issue d’une série de 13 jeux et 80 yards, c’est à l’autre rookie Josh Reynolds qu’il a offert le touchdown à la passe victorieux.

A Oakland, Khalil Mack a encore fait parler la poudre, avec un sack puissant sur Goff. Mais la défense n’a pas toujours rassuré, provoquant la deuxième défaite des Raiders en deux campagnes de présaison.

San Francisco 49ers – Denver Broncos : 14-33

Toujours pas de réponse officielle à la question : qui sera le quarterback titulaire chez les Broncos l’an prochain ? Mais suite au match de samedi, Trevor Siemian (8/11, 93 yards, 1 TD) semble avoir pris l’avantage. Paxton Lynch a été titulaire (9/13, 39 yards) et a mené trois drive qui ont rapporté des points. Mais Siemian a semblé bien plus en confiance, réussissant une belle fin de première mi-temps en two minutes offense.

Avec toute l’attention braquée sur les lanceurs de Denver, on en a presque oublié les 49ers en face. Ils n’ont pas fait grand chose pour changer cela, perdant quatre ballons au cours de la première mi-temps. Le coach Kyle Shanahan va avoir bien du travail pour obtenir quelque chose de son quarterback Brian Hoyer (8/11, 89 yards, 1 int). Pour le poste de remplaçant, C.J. Beathard (7/12, 110 yards, 1 TD) a été un poil plus rassurant. Peut-être finira-t-il par avoir sa chance cette saison en NFL.

Les arbitres non plus n’étaient pas à la fête hier soir du côté de Santa Clara.

Arizona Cardinals – Chicago Bears : 23-24

C’est une fin de match haletante qu’ont proposé les Cardinals à leurs fans restés dans l’enceinte de Glendale. Revenus à un point à dix secondes de la fin, sur un touchdown à la réception de Jérémy Ross, les Cards ont tenté la conversion à deux points, mais la passe de Blaine Gabbert n’a pas trouvé preneur dans la end-zone.

Avant cela, les yeux étaient virés sur le duel  à distance entre les deux quarterbacks de Chicago, Mike Glennon et Mitchell Trubisky. Et pas sûr que le vétéran ait rattrapé son retard. Dès le premier quart-temps, il concède une interception aux mains de Tyrann Mathieu, dans la red zone des Cardinals. Son bilan est malgré tout correct, avec un ratio de 13 sur 18, 89 yards et un touchdown délivré dans le trafic au receveur Kendall Wright. Avec 6 passes complétées sur 8 lancées, Mitchell Trubisky ne s’en est pas laissé compter avec un touchdown sur une passe-écran vers Benny Cunningham.

Les deux hommes ont presque été éclipsés par le receveur Deonte Thompson. Sur un field goal manqué du kicker des Cards, Phil Dawson, Thompson a profité d’un manque d’agressivité adverse pour retourner le ballon sur 109 yards et creuser l’écart pour son équipe juste avant la pause. Nul doute que Devin Hester a dû apprécier.

A Arizona, peu de choses à se mettre sous la dent offensivement, pour les titulaires. Si ce n’est cette passe de touchdown de Carson Palmer pour Jermaine Gresham en début de deuxème quart. Les Cardinals devront surtout rectifier le tir sur le jeu au sol, le trio David Johnson – Chris Johnson – David Ellington s’étant contenté de 22 yards cumulés en 12 courses. Bien loin du seul Tarik Cohen pour Chicago (11 courses, 77 yards pour le rookie).

Résumés : Raoul Villeroy de Galhau et Grégory Richard

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une