Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

[Preview] NFL Semaine 1 : déjà un choc de feu en NFC et les nouveaux coachs au tableau

Si le match de jeudi était une pré-rentrée, le vrai début de la saison est dimanche, avec un premier week-end excitant. Les nouveaux coachs seront notamment observés de près.

[Preview] NFL Semaine 1 : déjà un choc de feu en NFC et les nouveaux coachs au tableau

Après l’ouverture de saison entre les Chiefs et les Patriots jeudi, place désormais au premier week-end de la saison. Toutes les équipes sont censées jouer lors de la semaine 1, mais l’ouragan Irma qui frappe actuellement la Floride en a décidé autrement et la NFL a reporté le match entre les Dolphins et les Buccaneers au 19 novembre. Pour le reste des Etats-Unis, se sera un week-end de reprise normal.

L’attraction de cette première semaine sera les nouveaux coachs qui sont à la tête de leur équipe pour la première fois : Sean McVay (Rams), Sean McDermott (Bills), Anthony Lynn (Chargers), Kyle Shanahan (49ers) et Vance Joseph (Broncos). Qui démarrera la saison par une victoire ? Qui, au contraire, va totalement se mettre la pression d’entrée avec une défaite ? Il faudra être devant son écran dès 19 h dimanche pour le savoir. Une grosse affiche d’entrée, cinq techniciens rookies, un match reporté et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 1.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (0-0) – Seattle Seahawks (0-0)

En 2014 déjà, les deux équipes s’étaient affrontées pour lancer leur saison. Les Seahawks venaient d’être champions et avaient écrasé les Packers 36-16 avant de les éliminer en playoffs plus tard dans l’année. Sauf que depuis, Green Bay n’a plus perdu face à Seattle (deux victoires à domicile en 2015 et 2016). L’équipe d’Aaron Rodgers aura de nouveau l’avantage au Lambeau Field cette saison. Toutes les armes offensives sont prêtes et en forme pour les Packers. L’ajout de Martellus Bennett au poste de tight end peut d’ailleurs être un gros avantage pour le quarterback. Face à lui, Bennett aura son frère, Michael, au sein d’une défense qui semble encore plus forte que l’an dernier. Avec seulement 18,2 points encaissés par match en 2016, l’escouade de Pete Carroll était déjà impressionnante. Ajoutez-y Sheldon Richardson et un Earl Thomas revenu de blessure, et vous avez peut-être là le meilleur groupe du pays. Ça tombe bien, face à eux l’attaque de Green Bay n’est pas loin d’être la meilleure non plus (27 pts/match en 2016, 4e en NFL). L’opposition de style sera en tout cas intéressante.

Nouveaux coachs

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (0-0) – New York Jets (0-0)

Après le match des Patriots jeudi et la rencontre reportée des Dolphins, le reste de l’AFC Est joue sur ce match. Et soyons honnête, ce n’est pas la rencontre la plus excitante du week-end. Elle a au moins le mérite de nous montrer ce que vaut ces Bills version Sean McDermott. Pendant l’intersaison, le staff a donné l’impression de vouloir se débarrasser de toutes les décisions du régime précédant notamment grâce à des trades (Sammy Watkins, Reggie Ragland,…). Quel sera maintenant l’identité de Buffalo sur le terrain ? Le jeu de course sera-t-il toujours autant utilisé ? Tyrod Taylor gardera-t-il le même rôle ? Face aux Jets c’est en tout cas une entrée en matière en douceur. On promet l’enfer à New York cette année et Buffalo peut faire le plein de confiance dès la semaine 1.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 04h20
Denver Broncos (0-0) – Los Angeles Chargers (0-0)

Il n’y aura, non pas un, mais deux nouveaux visages à la tête de ces franchises lundi soir. D’un côté, Vance Joseph pour les Broncos, de l’autre Anthony Lynn, arrivé dans les bagages du déménagement à Los Angeles. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur le style qu’ils veulent imposer à leur équipe respective. L’un comme l’autre détiennent une défense de haut niveau. Celle de Denver est l’une des meilleures de la ligue et a déjà permis à cette franchise de remporter un Super Bowl. Les Chargers n’en sont pas là, mais leur escouade possède des joueurs stars (Joey Bosa, Melvin Ingram, Casey Hayward,…) qui peuvent poser des soucis à Trevor Siemian et son attaque. Surtout que celle-ci n’a toujours pas l’air d’être en ordre de marche. Même si Phillip Rivers et ses cibles sont toujours dangereuses, surtout quand elles sont en bonne santé, on peu s’attendre à un match relativement défensif entre ces deux équipes dont on parle peu dans une division où il y a Kansas City et Oakland. Deux équipes qualifiées en playoffs l’an dernier. Mais Chargers comme Broncos ont les moyens de jouer les trouble-fêtes, reste à savoir qu’elle équipe en a le plus.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Rams (0-0) – Indianapolis Colts (0-0)

Premier match aussi pour Sean McVay, et premier défi abordable pour l’ancien coordinateur offensif des Redskins. Les Colts se présentent à Los Angeles sans Andrew Luck et avec Scott Tolzien. Ce qui fait une énorme différence. Et quand on sait que la défense était l’une des rares satisfactions de la saison dernière (337 yards encaissés par matchs, 9e de la ligue), on se dit qu’Indianapolis va vivre un début de saison compliqué. Surtout que la défense de Chuck Pagano a encore beaucoup de lacunes et que Jared Goff semble être plus à l’aise dans le système de McVay. Attention d’ailleurs à Tavon Austin qui devrait redevenir un electron libre dans cette attaque, à l’image d’un Tyreek Hill à Kansas City l’an dernier.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Francisco 49ers (0-0) – Carolina Panthers
(0-0)

Kyle Shanahan a l’opposition la plus coriace cette semaine parmi les nouveaux coachs. Face à lui, une équipe de Carolina qui veut se rattraper d’une année catastrophique au sortir de leur Super Bowl perdu. Cette saison, Cam Newton devrait être plus utilisé comme un vrai quarterback et moins comme un running back. La double menace que le lanceur représenté sera donc moins vive mais Newton limitera au moins ses chances de se blesser. Le jeu de course reste tout de même un atout majeur chez les Panthers, d’autant plus avec la draft de Christian McCaffrey à qui on promet une grande carrière dans la ligue. Ce sera le premier défi de Shanahan : contrer la course et plus globalement améliorer cette défense qui était la pire de la NFL en 2016 (406,4 yards/matchs). De l’autre côté du ballon, l’ancien coordinateur offensif d’Atlanta sait faire normalement. Il n’a certes pas les même armes qu’avec les Falcons mais il peut mettre en place son système. Ce n’est pas la défense la plus facile pour commencer mais au moins il sera dans le bain d’entrée.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (0-0) – Jacksonville Jaguars (0-0)

On imagine, qu’avec l’ouragan Harvey, les têtes ne sont pas vraiment tournées au football en ce moment dans le Texas. C’est d’ailleurs pour cela que le dernier match de pré-saison de Houston avait été annulé. Et pourtant, la saison doit bien commencer. Bill O’Brien, l’entraîneur, a d’ailleurs annoncé que la franchise jouerait toute l’année en hommage aux victimes de cette catastrophe. Une motivation supplémentaire donc pour ce match d’ouverture face à des Jaguars toujours autant imprévisibles. Chez ces deux équipes, la défense est un véritable atout, sauf que les Texans arrivent à s’en servir pour gagner des matchs. Les Jaguars toujours pas. Cette année, ils comptent sur leur nouveau running back, Leonard Fournette. Mauvaise nouvelle pour lui, Houston était la 12e meilleure défense contre la course l’an dernier et ce n’est pas sa ligne offensive qui va l’aider… C’est en tout cas sur lui que va reposer cette attaque et donc par défaut, la victoire.

La NFC Est

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Redskins (0-0) – Philadelphie Eagles (0-0)

Avant le gros match de la division, les deux autres équipes de la NFC Est s’affronteront à 19 h dimanche. L’occasion de voir cette attaque new-look à Philadelphie. De nouvelles pièces sont arrivées, comme Alshon Jeffery en provenance de Chicago. Pour son premier match sous sa nouvelle tunique, le receveur affronte déjà l’un des meilleurs cornerbacks de la ligue en la personne de Josh Norman. Ce duel entre Norman et Jeffery promet d’être intense. D’un côté, il y a un joueur grand et physique capable d’apporter de la verticalité à Carson Wentz et son attaque, de l’autre, il y a un défenseur très agressif qui n’a pas peur de prendre des risques. Cette affrontement ne sera pas le seul sur le terrain mais il risque d’être le plus excitant à regarder, surtout que Norman pourrait suivre Jeffery partout sur le terrain et ne pas se contenter de rester dans sa zone. Malgré tout, même un gros match de l’ancien défenseur de Carolina ne suffirait probablement pas tant l’attaque des Eagles semble complète cette saison. Pour cela, Carson Wentz devra passer un nouveau palier dans sa progression. S’il le fait, Philadelphie paraît supérieur à Washington pour cette première semaine.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Dallas Cowboys (0-0) – New York Giants (0-0)

C’est le premier Sunday Night Football de l’année. Et quel match ! Déjà parce que l’opposition est parfaite. Deux franchises historiques d’une même division se livrant à une intense rivalité depuis des années. Ensuite, parce qu’en plus de cette dimension symbolique, nous verrons sur le terrain deux équipes qui sont de sérieux prétendants aux playoffs, voire plus. On l’a appris mercredi, Ezekiel Elliott sera de la partie. Bonne nouvelle pour les Cowboys et les spectateurs, moins pour les Giants. Il leur faudra faire de nouveau face à ce montre à trois têtes : Zeke, Dak et Dez. Une attaque qui a fait des dégâts l’an dernier, surtout en début de saison. Mais la défense de New York s’impose petit à petit comme un mur difficilement franchissable. La saison dernière, les « G-Men » n’encaissaient que 17,8 points par match (2e dernière New England). Maintenir Dallas sous les 20 points serait en effet de bonne augure pour que les Giants espèrent gagner à l’extérieur.

Ezekiel Elliott

LAFC Nord

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (0-0) – Baltimore Ravens (0-0)

Dans cette division, on parle beaucoup des Steelers comme d’un favoris, d’un candidat crédible pour vaincre les Patriots. Ravens comme Bengals, eux, veulent sortir les griffes et montrer qu’ils existent aussi. En attaque, Cincinnati retrouve ses armes et les récupère sans pépins. Comme en 2015, Andy Dalton, AJ Green et Tyler Eifert sont en pleine santé et on se rappelle des dégâts qu’avait fait ce trio cette année-là. Si on y ajoute Joe Mixon, le running back rookie, ainsi que les coureurs déjà présent (Giovani Bernard, Jeremy Hill,…), on peut avoir une escouade surprenante. Côté Ravens, les blessures ont déjà commencé à frapper, alors qu’elles avaient au moins la décence d’attendre le début de saison pour arriver lors des années précédentes. Des soucis déjà pour John Harbaugh qui a pas mal recruté cet été pour éviter de manquer de nouveau les playoffs. Face aux Bengals, la défense sera primordiale, surtout en début de match, s’il ne veut pas laisser partir une équipe de Cincinnati qui fonctionne beaucoup à la confiance.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (0-0) – Pittsburgh Steelers (0-0)

L’an dernier, quand les Steelers se sont déplacés dans l’Ohio en semaine 11, on promettait une raclée aux Browns. Finalement, ils n’ont perdu « que » 9-24 avec un Ben Roethlisberger qui a donné une fois de plus des signes de difficultés à l’extérieur (23/36, 167 yards, 0 TD). Cette année, on prévoit de nouveau une déferlante jaune et noire. Martavis Bryant est de retour, Antonio Brown est toujours là et Le’Veon Bell n’est plus blessé. Résultat, les Steelers devraient commencer avec beaucoup de points. Attention tout de même à Cleveland qui espère faire mentir les observateurs. Surtout que cette saison s’annonce (un peu) mieux que celle de l’an dernier avec une équipe plus talentueuse. Big Ben pourrait notamment être le premier lanceur à découvrir les plaquages de Myles Garrett. Un gros match des Browns enverrait un tout cas un message à la NFL : Cleveland ne veut plus être le cancre de la ligue.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (0-0) – Oakland Raiders (0-0)

L’un des plus beaux matchs de 19h00. Face à face deux jeunes quarterbacks au potentiel incroyable et au style de jeu excitant. Bien que les Raiders aient fait les playoffs l’an dernier au profit d’un bilan de 12-4 et que Carr soit de retour, la tâche sera très compliquée pour eux à l’extérieur. Cette année, les Titans ont une chance extraordinaire, ils peuvent avoir deux visages complètement différents en attaque et garder la même efficacité. Ils peuvent décider d’abuser du jeu au sol avec deux coureurs efficaces (DeMarco Murray et Derrick Henry) ainsi que la menace Marcus Mariota. Ou bien se transformer en une attaque classique avec le quarterback derrière le centre qui appuie dans les airs. Deux aspects d’une même attaque et une belle prise de tête pour Jack Del Rio. Ce week-end, on parie que Tennessee va beaucoup courir, profitant de la faiblesse du groupe de linebackers des Raiders qui est parmi les pires de la ligue. En clair, si Oakland veut l’emporter, il leur faudra marquer beaucoup de points. Ils l’ont fait une grande partie de l’an dernier et, derrière l’une des meilleures lignes offensives du pays,Derek Carr peut le refaire.

Coup d’envoi dimanche à 19h00 (Reporté au 19 novembre)
Miami Dolphins (0-0) – Tampa Bay Buccanneers (0-0)

Comme on pouvait le prédire, la NFL a annoncé mercredi que ce match été reporté au 19 novembre, en semaine 11. Les deux équipes étant en repos en même temps, cette date été logique. Elle va en revanche obliger les deux franchises floridiennes à jouer seize semaines d’affilée.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (0-0) – Arizona Cardinals (0-0)

Dimanche, Matthew Stafford foulera la pelouse en tant que joueur le mieux payé de la NFL. Si le chiffre annoncé est énorme, il est plus dû à la conjoncture. On sait toutefois ce dont le quarterback est capable de faire. Le problème à Detroit, ce n’est pas le jeu aérien mais bien le sol. Sans un jeu de course solide, l’impact de Stafford sera toujours limité. On l’a vu l’an dernier, avec des joueurs comme Theo Riddick ou Ameer Abdullah souvent blessés ou à cours de forme. C’est simple, les Lions n’ont plus eu un coureur qui a dépassé les 100 yards dans un match depuis 2013 et Reggie Bush (117 yards pour Thanksgiving). Durant l’intersaison, les dirigeants ont décidé de rester avec ce combo de coureur pour leur donner une nouvelle chance. Mais cette année, ils devront élever leur niveau pour soulager leur lanceur. En face, c’est l’inverse, David Johnson est un monstre mais il ne peut pas tenir l’attaque tout seul. Le niveau de Carson Palmer reste une énigme et face à des lignes arrières des Lions moyennes, il pourrait revenir en forme en douceur. Pour ce match en tout cas, c’est l’attaque la plus complète et donc la plus imprévisible qui l’emportera.


Chicago Bears (0-0) – Atlanta Falcons (0-0)

Comment les Falcons ont-ils récupéré mentalement de cette inimaginable défaite au Super Bowl l’an dernier ? C’est la grande question que tout le monde se pose. Seront-ils animés d’un sentiment de revanche ? Ou enchaîneront-ils avec une saison très moyenne comme l’avaient fait les Panthers après leur propre défaite lors du match le plus important de l’année ? Ce déplacement dans l’Illinois donnera les premiers éléments de réponses, surtout qu’entre temps Atlanta a changé ses deux coordinateurs. A Chicago, en revanche, rien n’a changé dans le staff. John Fox est toujours là, même s’il commence à sentir la pression. Une pression qui peut d’ailleurs vite se reporter sur Mike Glennon. Le quarterback est pour l’instant le titulaire annoncé mais on doute que l’ancien entraîneur des Broncos persiste très longtemps si son lanceur est moyen. Surtout quand on sait que Mitch Trubisky a impressionné en pré-saison. Glennon doit donc jouer bien, et vite. Ce qui n’est pas forcément gagné d’avance.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h10
Minnesota Vikings (0-0) – New Orleans Saints (0-0)

Parfois, le calendrier fait bien les choses. Après 10 saisons sous les couleurs des Vikings, Adrian Peterson a changé de franchise cette année pour rejoindre la Nouvelle-Orléans. Et comme par hasard, c’est contre Minnesota qu’il jouera le premier match de la saison. Toutefois, la rencontre ne devrait pas se jouer sur le match de Peterson. N’étant pas titulaire, on ne sait même pas quelle charge de travail lui offrira Sean Payton. Mais c’est en tout cas ce côté du terrain qui semble le plus intéressant, car le plus indécis. Drew Brees est l’un des meilleurs lanceurs de la ligue et semble toujours trouver des solutions. En face de lui, il aura Mike Zimmer, l’entraîneur principal, ainsi que tous ses Vikings qui forment une défense extrêmement agressive. Si Minnesota arrive à mettre une pression constante sur le quarterback, par des blitz perpétuels venant de différents endroits du terrain, alors les locaux auront une chance de garder le score et le match sous contrôle.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (0-0) – New York Jets (0-0)
Washington Redskins (0-0) – Philadelphie Eagles (0-0)
Tennessee Titans (0-0) – Oakland Raiders (0-0)
Miami Dolphins (0-0) – Tampa Bay Buccanneers (0-0) (Match reporté au 19 novembre)
Houston Texans (0-0) – Jacksonville Jaguars (0-0)
Detroit Lions (0-0) – Arizona Cardinals (0-0)
Chicago Bears (0-0) – Atlanta Falcons (0-0)
Cincinnati Bengals (0-0) – Baltimore Ravens (0-0)
Cleveland Browns (0-0) – Pittsburgh Steelers (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Rams (0-0) – Indianapolis Colts (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (0-0) – Seattle Seahawks (0-0)
San Francisco 49ers (0-0) – Carolina Panthers
(0-0)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Dallas Cowboys (0-0) – New York Giants (0-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 01h10
Minnesota Vikings (0-0) – New Orleans Saints (0-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 04h20
Denver Broncos (0-0) – Los Angeles Chargers (0-0)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.25pariez1.42BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une