Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match Chroniques 0

[Preview] NFL Semaine 2 : des oppositions de style et des Packers qui font la tournée des favoris de la NFC

Après un premier week-end moyen sur le plan du spectacle, la NFL revient en semaine 2 avec des rencontres qui valent le détour. Steelers, Packers, Cowboys, jouent de gros matchs dimanche pendant que Buccaneers et Dolphins commencent enfin leur saison.

[Preview] NFL Semaine 2 : des oppositions de style et des Packers qui font la tournée des favoris de la NFC

L’an dernier, la première semaine de la saison avait été l’une des plus spectaculaires avec de nombreux matchs se jouant à une possession. Force est de constater que cette année, la semaine 1 de la saison 2017 ne restera pas dans les mémoires. Sept équipes n’ont pas marqué plus de 10 points, quatorze n’ont pas pu faire mieux que 300 yards en attaque. Certes les défenses étaient solides le week-end dernier, mais cela n’explique pas tout. Pour se rassurer, mettons en tout cas ces statistiques sur le dos de l’intersaison, en imaginant que certaines équipes vont se mettre en route au fur et à mesure des matchs.

Cette semaine, nous serons donc attentif pour savoir si la tendance se confirme. Un deuxième week-end qui nous offre plusieurs duels excitants notamment des oppositions de style entre Steelers et Vikings ou Broncos et Cowboys. Comme la semaine dernière, l’affiche du Sunday Night Football entre Green Bay et Atlanta vous obligera à vous demander s’il ne vaut pas mieux veiller un peu plus finalement, quitte à être fatigué lundi matin au bureau. Trois matchs passionnants, deux équipes qui démarrent leur saison, les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 2.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Pittsburgh Steelers (1-0) – Minnesota Vikings (1-0)

On le disait en introduction, ce match est une véritable opposition de style entre deux équipes aux qualités très différentes. D’un côté, il y a les Steelers qui ont potentiellement l’une des plus belles attaques de la ligue. De l’autre, il y a les Vikings, extrêmement solides en défense avec Mike Zimmer comme chef d’orchestre. C’est clairement de ce côté du ballon que se jouera ce match. La semaine dernière Minnesota a su contenir les offensives de la Nouvelle Orléans et Drew Brees. Une performance dont peu peuvent se targuer ces dernières années. Face aux Steelers, ce sera de nouveau un challenge mais les Vikings en sont capables. On observera particulièrement le duel entre Antonio Brown est Xavier Rhodes. Le premier a commencé la saison tambour battant avec 11 réceptions pour 183 yards. Le second fait partie des meilleurs à son poste, il est surtout plus grand et plus costaud que le receveur et devrait tenter d’utiliser son physique pour contenir Brown. La rencontre promet en tout cas d’être indécise mais avantage tout de même aux Vikings sur la dynamique.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (1-0) – Dallas Cowboys (1-0)

Autre match entre deux équipes victorieuses la semaine dernière, et schéma similaire. Cette fois l’équipe défensive est à domicile. Denver a eu chaud face aux Chargers mais a tenu bon. Contre Dallas, les Broncos ne pourront pas se permettre d’avoir un trou d’air comme ils l’ont eu dans le dernier quart-temps la semaine dernière. Une fois de plus, la rencontre devrait se jouer dans les airs, particulièrement côté Cowboys. Avec un Ezekiel Elliott toujours sur sa lancée de la saison 2017, Vance Joseph et ses hommes vont devoir mettre beaucoup de monde dans la boîte et faire confiance à leurs lignes arrières. Des arrières défensifs qui risquent d’être souvent en un contre un. En semaine 1, ça n’a pas réussit aux Giants qui ont encaissé 268 yards avec une « secondary » pourtant bonne. Reste à voir si Chris Harris Jr., Bradley Roby (qui pourrait souvent être dans le slot face à Cole Beasley) et autres Aqib Talib vont pouvoir être à la hauteur de leur réputation. Surtout qu’en face la défense de Dallas n’est pas en reste. Et même si Trevor Siemian sort d’un bon match, il lui faudra élever encore plus son niveau de jeu face à une escouade qui n’a encaissé que trois points contre New York. A l’image d’un Sean Lee particulièrement exceptionnel.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Atlanta Falcons (1-0) – Green Bay Packers (1-0)

Pas le temps de rentrer tranquillement dans la saison pour Green Bay. Après un match difficile contre Seattle, voici les Packers de nouveau face à un concurrent direct au titre final dans la NFC. L’an dernier les deux équipes s’étaient d’ailleurs rencontrées en finale de conférence avec une victoire des Falcons 44-21. Retour donc en Géorgie pour Aaron Rodgers et ses hommes , et comme l’an dernier, on peut s’attendre à un feu d’artifice. À la tête de ces deux attaques, deux MVP en la personne d’Aaron Rodgers et Matt Ryan, qui est d’ailleurs le dernier vainqueur du trophée. Ces deux quarterbacks ont très bien commencé leur saison avec de belles statistiques : 28/42, 311 yards et 1 TD pour le Packer et 21/30, 321 yards et 1 TD pour le Falcon. Malgré des défenses correctes, les points risquent de s’accumuler dimanche soir et c’est peut-être même l’équipe qui aura le ballon en dernière qui aura le plus de chance de l’emporter. La balance pourrait toutefois pencher pour Atlanta qui, en plus d’être à domicile, possède un jeu au sol efficace, à l’inverse de Green Bay.

Les retardataires

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tampa Bay Buccaneers (0-0) – Chicago Bears (0-1)

Alors qu’ils devaient jouer les Dolphins, les Buccaneers ont été contraints de reporter leur match de la semaine dernière. Cette rencontre à domicile contre les Bears est donc le début officiel de la saison 2017 pour Tampa Bay. Une saison avec des grands espoirs. Contre Chicago, ils seront avant tout testés sur leur capacité à stopper la course. Mike Glennon n’a pas été forcément mauvais la semaine dernière contre Atlanta, mais il a surtout profité d’un jeu au sol efficace avec Jordan Howard et Tarik Cohen le rookie. Si Dirk Koetter arrive à contenir les yards au sol de Chicago avec son « front 7 » et notamment un groupe de linebacker qui n’a pas à envier grand chose à qui que ce soit dans la ligue, alors la partie devrait être facilité. Les Bears n’ont pas une défense assez solide pour l’instant pour contenir une escouade offensive de Tampa Bay qui s’est renforcée cette année et qui devrait être prolifique.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (0-1) – Miami Dolphins (0-0)

Deuxième équipe mise au repos forcé, les Dolphins commencent leur saison à Los Angeles. Une rencontre à leur portée contre une franchise qui a déjà perdu son premier match. On se demandait quels Chargers nous aurions sue le terrain après ce déménagement. Et bien ceux de Los Angeles sont les mêmes que ceux de San Diego : frustrants. Capables de quart-temps très moyens, comme de remontée fantastique ou de défaite dans les derniers instants. Voire de tout en même temps comme lundi soir. Ce dimanche, ils affrontent une attaque dont on ne sait pas grand chose encore. Adam Gase et Jay Cutler se connaissent bien mais est-ce suffisant pour faire avancer cette escouade de manière consistante ? En tout cas, les armes sont là, mais à Los Angeles ont a des arguments en défense. Le duo Joey Bosa Melvin Ingram pèsent de plus en plus sur les rencontres et devrait mettre la pression sur l’ancien lanceur de Chicago.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (1-0) – Cleveland Browns (0-1)

La performance défensive des Ravens la semaine dernière a de quoi faire peur aux Browns. Avec 0 point encaissé, 5 sacks et 4 interceptions, Baltimore a fait mal à Cincinnati et espère bien en faire de même face à un deuxième rival de division. Les Bengals avaient énormément souffert sur leur ligne offensive ce qui avait mis Andy Dalton sous pression. Sur le papier, la ligne offensive de Cleveland est bien meilleure, surtout après les investissements de cet été. Mais contre Pittsburgh, les Browns ne l’ont pas montré, encaissant 7 sacks. Il faudra donc faire mieux s’ils veulent donner une chance à DeShone Kizer de trouver ses receveurs. De l’autre, côté du ballon, Baltimore a beaucoup couru la semaine passée : 42 courses pour seulement 17 passes tentées. Les Ravens ont-ils usé du jeu au sol uniquement pour manger le chrono ou est-ce le témoignage d’un changement de stratégie offensive sur le long terme ? La réception de Cleveland nous apportera des éléments de réponses.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (1-0) – Tennessee Titans (0-1)

Indigeste il y a de ça très peu de temps, un match entre les Titans et les Jaguars est devenu intéressant et excitant. La semaine dernière Tennessee s’est tourné en majorité vers le jeu aérien. Une stratégie pas forcément payante qui pourrait vite changer cette semaine. D’abord parce qu’il est dommage d’avoir DeMarco Murray et de ne pas l’utiliser assez, ensuite parce que les Jaguars ont prouvé contre Houston que leur pass-rush pouvait être étouffant (10 sacks). On peut donc s’attendre à voir une équipe des Titans plus portée vers le sol, surtout à l’extérieur et surtout si elle mène au score rapidement. Dans ces cas-là, ce deviendra un duel de coureur car Leonard Fournette a atteint les 100 yards en semaine 1 et il n’y a pas de raisons que Doug Marrone s’arrête de nourrir de ballons le rookie.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (0-1) – San Francisco 49ers (0-1)

Après un très gros match la semaine dernière conte Green Bay, Seatle affronte cette fois un rival de division beaucoup plus modeste avec la réception de San Francisco. L’occasion de régler de nombreux problèmes entrevus en semaine 1. Le plus marquant est la ligne offensive. Si les 49ers veulent avoir une chance, ils doivent faire comme l’ont fait les Packers, c’est à dire mettre beaucoup de pression sur Russell Wilson. Dimanche, le quarterback a lancé 33 % de ses passes hors de la poche. À voir aussi si le retour de Thomas Rawls peut donner un coup de booste à ce jeu au sol quasiment inexistant contre Green Bay. De l’autre côté du ballon, on voit mal comment San Francisco, qui n’a marqué que 3 points contre Carolina, peut s’en sortir face à une défense de Seattle du même calibre. On observera aussi si Pete Carroll décide de blitzer autant qu’il l’a fait face à Aaron Rodgers (34% du temps, contre une vingtaine de % en règle générale). Au vu du succès des blitz des Panthers sur Hoyer, il est facilement imaginable que les Seahawks continuent sur cette lancée. L’issue de ce match paraît en tout cas inévitable avec une victoire de Seattle à domicile.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New Orleans Saints (0-1) – New England Patriots (0-1)

Il est rare de voir les Patriots sous la barre des 50% de victoire. La remarque est certes tirée par les cheveux, mais cela n’enlève rien à la défaite de la semaine dernière. Contre New Orleans, Bill Belichick et son équipe ont l’occasion de rattraper la cette contre-performance. En attaque, on ne se fait pas de souci pour Tom Brady. Malgré l’absence pénalisante de Julian Edelman, le lanceur possède beaucoup d’armes et on ne doute pas qu’il trouvera des solutions. Surtout face à une défense des Saints toujours sur sa lancée des années précédentes et son opération portes ouvertes. C’est en revanche en défense que les inquiétudes sont plus vives pour le champion en titre. Les 42 points encaissés face aux Chiefs ont laissé des traces et face à Drew Brees, les Patriots passent un bon test. Car si les Saints n’ont pas vraiment trouvé la faille contre les Vikings lundi soir, ils restent dangereux surtout quand on sait que New England manque cruellement de « pass-rush » pour mettre la pression sur le quarterback. C’est en tout cas, l’une des rares chances de New Orleans de l’emporter : amener les Patriots dans un match offensif au possible où chacun se réponds coup pour coup et espérer que Drew Brees soit dans une grand forme.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (0-1) – Arizona Cardinals (0-1)

Les Cardinals ont probablement vécu la pire première semaine de toutes les équipes en NFL. Ils ont d’abord chuté dans les derniers instants face aux Lions, avant d’apprendre que la blessure de David Johnson écarterait le running back des terrains pendant plusieurs mois. Résultat, Cardinals et Colts s’affrontent ce week-end en étant orphelins de leur meilleur joueur. Car Indianapolis n’est pas mieux. La franchise va se présenter sans Andrew Luck, toujours indisponible. À l’heure actuelle, Chuck Pagano n’a d’ailleurs toujours pas décidé quel lanceur il titularisera entre Scott Tolzien et Jacoby Brisset. Quoi qu’il en soit cette équipe a montré beaucoup de lacunes la semaine dernière et même face à une équipe d’Arizona qui espère un mieux du côté du quarterback, cela semble encore trop juste. Même à domicile.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (1-0) – Buffalo Bills (1-0)

Il ne lui a fallu attendre que le deuxième match pour retrouver son ancienne équipe. Sean McDermott va s’installer cette fois dans les vestiaires visiteurs du Bank of America stadium. Il y rentre en revanche avec une première victoire. Si on a parlé d’opposition de style plus haut, on est ici face à deux équipes au style de jeu très similaire. La course est l’élément principal de l’attaque. D’un côte, il y a un LeSean McCoy toujours aussi impressionnant, de l’autre Christian McCaffray et Johnathan Stewart forment un beau combo qui a affiché de belles promesses en semaine 1. La défense est aussi un point important de ces deux formations. Mais à y regarder de plus près, elle est meilleure du côté des Panthers. Avec Luke Kuechly, Thomas Davis Jr. et Shaq Thompson, Carolina a par exemple le meilleur groupe de linebackers de la ligue. Utile quand il faut arrêter l’ancien coureur des Eagles. Malgré une victoire inaugurale, Buffalo semble encore trop juste pour l’emporter à l’extérieur sur la pelouse d’une équipe qui se veut prétendante au titre dans la NFC. On observera toutefois attentivement le comportement de Cam Newton. Le quarterback a été propre la semaine dernière, ne prenant aucun risque et surtout évitant de lancer de longues passes. Lui qui en avait fait sa marque de fabrique. Sera-t-il plus audacieux dimanche ?

LeSean McCoy

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Kansas City Chiefs (1-0) – Philadelphie Eagles (1-0)

Dernier match de la semaine entre deux équipes qui n’ont pas encore perdu. Après une grosse performance et un message envoyé à toute la ligue en ouverture de la saison face aux Patriots, les Chiefs retrouvent leur stade et comptent bien rester invaincus. Suite à son incroyable performance de jeudi dernier, tout le monde attend de voir Kareem Hunt de retour sur le terrain. Le rookie a enregistré 246 yards depuis la ligne de scrimmage et a impressionné tout le monde. Sauf que ce week-end, ce n’est pas une défense moyenne de New England qui se présente mais bien celle des Eagles. Une escouade qui sans faire de bruit, peut s’imposer comme une des meilleures de la ligue. Surtout concernant son « front 7 ». Avec Timmy Jernigan, Brandon Graham ou encore Fletcher Cox, Philadelphie a les armes pour stopper la course. La semaine dernière, la franchise n’a encaissé que 64 yards au sol. Surtout, les Eagles possèdent des linebackers capables de reculer en couverture et de défendre sur des runing backs pendant des jeux de passes. Kareem Hunt et Alex Smith ont donc face à eux un challenge plus relever que la semaine dernière, et Andy Reid va devoir se creuser la tête pour trouver la solution face à son ancien protégé, Doug Pederson, désormais entraîneur des Eagles depuis deux ans.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (1-0) – New York Jets (0-1)

Après un affrontement face à un rival de division en reconstruction la semaine dernière, les Jets affrontent cette fois un tout autre animal. Face à eux, l’un des favoris de la conférence AFC et une force offensive de plus en plus crainte. Alors que Buffalo a beaucoup couru, comme à son habitude, en semaine 1, New York va avoir le droit à un véritable test de défense aérienne. Derek Carr et toutes ses cibles vont mettre à l’épreuve les rookies et autres joueurs inexpérimentés qui peuplent les lignes arrières des Jets. Et comme si cela ne suffisait pas, au sol les Raiders semblent avoir recruté un Marshall Lynch qui se rappelle au bon souvenir de ses plus belles années à Seattle. De l’autre côté du ballon en plus, Oakland a été meilleur que prévu en défense. Et si l’escouade défensive se met au niveau de l’attaque, vous l’aurez compris, les Jets n’ont quasiment aucune chance. Surtout, l’AFC peut trembler.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Rams (1-0) – Washington Redskins (0-1)

Jared Goff a enfin enregistré la première victoire de sa carrière de titulaire et elle ne souffre d’aucune contestation. À domicile, face aux Redskins, il espère probablement doubler son total de succès. Pour cela, il va devoir faire face à un style de défense différent de celui qu’il a rencontré dimanche. À l’inverse des Colts, les Redskins blitz souvent (sur 48% des snaps la semaine dernière). Le lanceur aura donc moins de temps pour prendre ses décisions. Si contre Indianapolis, il a paru très sûr, ne tentant pas, ou peu, de passes difficiles vers des receveurs couverts de trop près, la pression pourrait l’obliger à faire des mauvais choix. À Sean McVay maintenant de le mettre dans les bonnes conditions pour lui faciliter les lectures. Pour l’instant, les Rams ne peuvent pas vraiment compter sur un jeu de course fiable puisque Todd Gurley a tenté 19 courses pour seulement 2,1 yards par tentatives derrière cette ligne offensive plus que moyenne le week-end dernier. En face, la clé peut être la capacité de Kirk Cousins a réussir les longues passes. Le quarterback était l’un des meilleurs dans ce domaine en 2016, mais a enregistré un 0/6 sur ses tentatives de 20 yards ou plus la semaine dernière. Sans Pierre Garçon et DeSean Jackson, Cousins doit maintenant s’adapter à ses nouvelles cibles et notamment Terelle Pryor.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 04h20
New York Giants (0-1) – Detroit Lions (1-0)

Odell Beckham Jr. peut-il régler tous les problèmes offensifs de New York ? La réponse est non. Le receveur va apporter une nouvelle dimension à cette attaque c’est sûr, mais son seul retour ne peut pas tout réparer. Le jeu au sol est inexistant chez les Giants. Paul Perkins, le titulaire, n’a couru que 7 fois pour 16 yards contre Dallas. Sachant cela, les équipes ne s’embêtent même plus à mettre du monde dans la boîte et fait reculer la plupart de ses joueurs. Ce qui va rendre la tâche d’OBJ encore plus difficile. Et pour ne rien gâcher, la ligne offensive étant poreuse, Eli Manning est rapidement mis sous pression alors que très peu de joueurs tentent de l’atteindre. La semaine dernière, Dallas n’a blitzé que lors de 7 % des snaps de Manning, mais a toutefois réussit à le sacker trois fois. Detroit n’a pas encore la défense des Cowboys mais si les Giants se présentent comme la semaine dernière, ils n’en auront pas besoin. Surtout que l’attaque de Detroit peut prendre feu à tout moment et particulièrement en deuxième mi-temps. Matthew Stafford affiche d’ailleurs une feuille de statistiques impressionnante durant la seconde période en semaine 1 (12/16, 180 yards, 3 TDs). À New York, la défaite de la semaine dernière était peut-être qu’un accident mais il faut vite se reprendre pour ne pas déjà compromettre ses chances de faire une bonne saison.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (1-0) – Cleveland Browns (0-1)
Tampa Bay Buccaneers (0-0) – Chicago Bears (0-1)
Pittsburgh Steelers (1-0) – Minnesota Vikings (1-0)
New Orleans Saints (0-1) – New England Patriots (0-1)
Jacksonville Jaguars (1-0) – Tennessee Titans (0-1)
Indianapolis Colts (0-1) – Arizona Cardinals (0-1)
Carolina Panthers (1-0) – Buffalo Bills (1-0)
Kansas City Chiefs (1-0) – Philadelphie Eagles (1-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (1-0) – New York Jets (0-1)
Los Angeles Chargers (0-1) – Miami Dolphins (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (0-1) – San Francisco 49ers (0-1)
Los Angeles Rams (1-0) – Washington Redskins (0-1)
Denver Broncos (1-0) – Dallas Cowboys (1-0)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Atlanta Falcons (1-0) – Green Bay Packers (1-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 04h20
New York Giants (0-1) – Detroit Lions (1-0)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.5pariez2.1GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une