Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New York Giants Résumés 0

Giants – Lions (10-24) : Matt Stafford serein, Eli Manning bafouille encore

Solides en défense, équilibrés en attaque, les Lions restent invaincus et convaincants.

Giants – Lions (10-24) : Matt Stafford serein, Eli Manning bafouille encore

New York Giants (0-2) – Detroit Lions (2-0) : 10-24

Les Giants devaient être une équipe solide et complète cette saison, tandis que Detroit se présentait avec quelques questions de régularité. Pour le moment, c’est l’inverse qui se produit. Portés par une bonne défense et un Matt Stafford (15/22, 122 yards, 2 TDs) très au point dans les moments importants, les Lions ont tranquillement battu une équipe new yorkaise toujours aussi en peine sur les phases offensives.

Odell Beckham (4 rec, 36 yards) a fait son retour, et il a apporté un peu d’air à son attaque. Mais il a joué moins de la moitié des snaps en première mi-temps, et n’a donc pas pu peser de tout son poids. Pendant ce temps, Ereck Flowers a encore ouvert les portes de la ligne et concédé 3 sacks à Ziggy Ansah, tandis qu’Eli Manning (22/32, 239 yards, 1 TD, 1 int) s’est parfois trop accroché au ballon, provoquant d’autres sacks.

Detroit équilibré, New York étouffé

Le premier touchdown est pour Matt Jones sur le troisième drive du match. Une belle passe de 27 yards captée dans la end zone. Réponse immédiate de Manning, avec une connexion de 18 yards gagnante pour Evan Engram (4 rec, 49 yards, 1 TD). Mais le tight end rookie s’emporte et célèbre son exploit en s’accrochant à ses parties, ce qui lui coûte une pénalité…

Les turnovers s’échangent, au fumble de Stafford succède l’interception de Manning, qui rend le ballon à Detroit à 29 yards de la end zone. Occasion saisie avec quelques courses, puis un ballon de Stafford pour Eric Ebron (5 rec, 42 yards, 1 TD) pour repasser devant (7-14). Les Giants calent, et Detroit ajoute un field goal de 56 yards avant la pause (7-17). Au retour des vestiaires, on se neutralise. Les G-Men réussissent un field goal (10-17), et c’est finalement Jamal Agnew qui fait la différence au début du dernier quart en remontant un punt pour 88 yards et le touchdown de la gagne (10-24). Les deux derniers drives de New York ne donnent rien.

Au final, ce match aura été très défensif. Seulement 270 yards pour les Giants, et 257 pour les Lions. Detroit a fait la différence avec une meilleure efficacité sur les troisièmes tentatives, 5 sacks sur Manning et un jeu au sol (138 yards), mené par Ameer Abdullah (17 courses, 86 yards) qui a su trouver des solutions. À l’inverse, les Giants restent incapables de progresser à la course, avec 62 yards au total. Brandon Marshall n’a pas aidé non plus. Ciblé 5 fois, il n’a capté qu’un seul ballon et en a lâché deux. Le symbole aussi d’une défense des Lions qui a été efficace en couverture.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une