Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

49ers – Rams (39-41) : c’était fou, c’était fun !

Les Rams n’ont jamais été menés, mais San Francisco a livré le combat jusqu’au bout.

49ers – Rams (39-41) : c’était fou, c’était fun !

San Francisco 49ers (0-3) – Los Angeles Rams (2-1) : 39-41

L’affiche n’était pas excitante, et pourtant, le match du jeudi a offert un spectacle plaisant. Les deux équipes ont échangé les belles actions, et finalement des Rams ont tenu le coup pour résister à une remontée qui a tenu les spectateurs en haleine pendant un long moment.

Menés 41-26 au milieu du dernier quart, les 49ers réussissent à marquer un touchdown (41-33) sur une passe de Brian Hoyer (23/37, 332 yards, 2 TDs, 1 int) pour Trent Taylor (3 rec, 32 yards, 1 TD). Ils récupèrent le cuir dès l’action suivante, quand Pharoh Cooper le lâche sur le retour du kickoff. Hoyer repart de l’avant. Marquise Goodwin (2 rec, 62 yards) joue des orteils et approche son équipe. Carlos Hyde (25 courses, 84 yards, 2 TDs) termine le boulot. Mais à cause d’un extra point raté plus tôt, il faut tenter la conversion à deux points : raté (41-39). Pas grave, l’onside kick est parfait, il rebondit sur un casque doré et reste dans les mains de San Francisco. À 2mn17 du terme, San Francisco à la balle de match.

Mais la défense jaune répond enfin. Une interférence offensive place San Francisco face à une 3e et 20. Hoyer ne trouve pas Pierre Garcon (7 rec, 142 yards). Sur la 4e tentative, c’est Aaron Donald lui-même qui vient sacker Hoyer pour sceller l’affaire. Une course de 20 yards de Todd Gurley permet ensuite aux Rams de gagner le first down final, celui qui leur permet de manger le reste du chrono.

Ouf ! C’était frénétique.

O-FFENSE

Le match débute par une action défensive. Sur la toute première passe d’Hoyer, Nickell Robey-Coleman surgit et intercepte le ballon et le remonte à 3 yards de la end zone. Sur l’action suivante, Todd Gurley (28 courses, 113 yards, 2 TDs – 5 rec, 36 yards, 1 TD) fait le boulot et marque (7-0). La début d’une catastrophe ? Finalement, non. Hoyer réagit avec un drive de touchdown. C’est même lui qui va dans la end zone sur une course de 9 yards (7-7).

Jared Goff (22/28, 292 yards, 3 TDs) réplique immédiatement, en trouvant Gurley à la passe pour un touchdown de 7 yards (14-7). Un fumble de Raheem Mostert permet aux Rams d’ajouter un field goal de plus (17-7) au début du second quart. Les erreurs s’accumulent, et elles sont exploitées. Quand un Rams relâche un retour de punt, ce sont les Niners qui marquent au pied (17-10). Robbie Gould rapproche encore son équipe (17-13) après un stop défensif, mais Gurley marque encore à 2 minutes de la pause (24-13).

Un rythme infernal

La deuxième mi-temps se joue sur le même rythme. LA commence avec un field goal (27-13), Carlos Hyde réplique avec un touchdown (27-20), et Sammy Watkins réplique (34-20). Trois drives dans le troisième quart, et à chaque fois des points. La dernière période enchaîne sur cette cadence infernale. Garrett Celek capte le ballon dans la end zone mais la conversion est ratée (34-26).

Sammy Watkins semble alors donner le K.O sur le drive suivant, avec un touchdown de 13 yards (41-26). D’autant que les Niners doivent se dégager sur la série suivante. Mais les Rams calent aussi. À 6mn35 de la fin, Hoyer allume une mèche avec un ballon de 59 yards pour Garcon.

La remontée est lancée ! Touchdown, fumble, touchdown, onside kick réussi… il aura juste manqué le dernier drive.

Si elles ne sont pas des prétendantes, ces deux équipes dirigées par des coachs débutants ont montré de belles choses. Todd Gurley semble revivre après une saison 2015 difficile. Sean McVay aide aussi Goff à monter en régime. Si la défense réussit à retrouver de la cohésion autour du phénomène Aaron Donald, Los Angeles pourra être un poil à gratter. Du côté de San Francisco, Carlos Hyde pose les bases au sol, et Kyle Shanahan réussit à tirer le meilleur de Brian Hoyer et un groupe aérien plutôt limité.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.1pariez1.5KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une