Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

[Preview] NFL Semaine 4 : Raiders et Broncos en duel, Saints et Dolphins en Angleterre

Quatrième semaine de la saison, on commence à se faire une idée plus précise de chaque équipe, ce qui n’empêche pas les surprises de s’accumuler.

[Preview] NFL Semaine 4 : Raiders et Broncos en duel, Saints et Dolphins en Angleterre

La semaine dernière a dû être terrible pour les parieurs. Les surprises se sont enchainées tout le week-end, mettant la NFL sans dessus dessous. Après un début un peu poussif, la saison devient de plus en plus excitante et ce ne sont pas les fans qui vont s’en plaindre. Résultats, seules deux équipes sont encore invaincues et chaque match peut basculer d’un côté comme de l’autre.

Alors que les Bears et les Packers ont ouvert le balle jeudi, il y aura de nouveau quinze matchs entre dimanche et lundi. Les Dolphins et Saints seront à Londres pendant que les Falcons et Chiefs tenteront de rester parfaits sur le continent. Un clash de favoris en AFC, un nouveau match à Londres, deux franchises qui n’ont toujours pas perdu et les traditionnels duels de division avec l’AFC Nord en tête d’affiche : voici le programme de cette semaine 4.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (2-1) – Oakland Raiders (2-1)

S’l ne faut pas manquer ce match, c’est qu’il oppose deux des équipes qui forment, avec les Chiefs (et les Chargers), la division la plus relevée de la ligue : l’AFC Ouest. Ces deux équipes sont des prétendantes crédibles au titre et passent dimanche un vrai test. Surtout qu’Oakland comme Denver a vécu sa première défaite ce week-end (respectivement face aux Redskins et Bills). Les franchises auront donc à coeur de se rattraper. La défense sera une des clés de ce match. Deux des meilleurs défenseurs seront sur le terrain. S’ils ne se croiseront jamais directement, Von Miller et Khalil Mack vont devoir influencer le jeu le plus possible chacun de leur côté. Ça tombe bien, ils font partie de ces joueurs capables de faire basculer une rencontre à eux tout seul. La ligne offensive sera donc primordiale d’un côté comme de l’autre. Avantage tout de même aux Raiders pour qui la protection du quarterback est meilleur. En tout cas, l’équipe qui s’imposera dimanche remettra déjà la marche avant dans sa saison mais prendre surtout un avantage comptable et psychologique sur un concurrent direct. Un paramètre non négligeable

De l’attaque à Londres

Coup d’envoi dimanche à 15h30
Miami Dolphins (1-1) – New Orleans Saints (1-2)

Retour à Londres ce week-end. Si l’on s’attendait plus à un match de défense la semaine dernière, ici c’est normalement l’attaque qui devrait être à l’honneur. Drew Brees ne semble pas subir le poid de l’âge et continu à distiller ses passes. Dans son sillage, l’attaque se porte bien, surtout s’il peut s’appuyer sur un jeu au sol consistant comme la semaine dernière. Les courses, c’est aussi le point fort de Miami avec notamment Jay Ajayi. Il est le garant de la bonne santé de l’attaque floridienne. D’ailleurs, depuis l’an dernier, lorsque que le coureur touche plus de 19 ballons par match, le bilan des Raiders est de 7 victoire pour seulement une seule défaite. Dans le cas inverse, les Dolphins affichent un 0-2. S’il ne suffit pas de donner le ballon 20 fois à son coureur pour gagner, cette statistique prouve que la solution pour Miami passe absolument par un jeu de course dominant qui lui permet de gérer le match à sa guise. Ce sera son défi ce dimanche après-midi.

Rester invaincus

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (3-0) – Buffalo Bills (2-1)

On l’a dit, il ne reste plus que deux franchises avec un 0 dans la colonnes de défaites. La première d’entre elles est Atlanta. Alors qu’on ne savait pas comment les Falcons allaient réagir après cette défaite au Super Bowl, les hommes de Dan Quinn prouve qu’ils ne sont pas affectés par cette défaite (du moins pas négativement) et leur début de saison est canon. Ce dimanche, avec les Bills, ils seront face à un adversaire surprenant et coriace. Buffalo n’a jamais encaissé plus de 16 points dans un match cette saison. Par match, ils n’encaissent en moyenne que 12 points. Le défi pour Atlanta sera de faire sauter le verrou de cette défense. La clé pourrait se trouver dans les 20 derniers yards des visiteurs. Dans cette zone, Atlanta est la meilleure attaque de la ligue pendant que Buffalo est la meilleure défense. Si les Bills arrivent à limiter Matt Ryan et consorts dans cette situation, obligeant les Falcons à se contenter de field goals, Sean McDermott pourrait avoir une chance de voir son équipe l’emporter. L’entraîneur connait d’ailleurs très bien cette équipe de l’AFC Sud, lui qui était coordinateur défensif des Panthers dans cette même division. À lui de l’utiliser comme un avantage.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Kansas City Chiefs (3-0) – Washington Redskins (2-1)

La deuxième équipe à suivre le rythme des finalistes de l’an dernier se trouve dans l’autre conférence. Alors qu’on se demandait si l’explosion offensif du match d’ouverture serait un feu de paille, les Chiefs prouvent que c’est au contraire une réalité durable. Leur attaque est extrêmement explosive. Alex Smith n’est plus le gestionnaire autrefois raillé et Tyreek Hill et Kareem Hunt apportent une dimension supplémentaire à cette attaque. Ajoutez-y une défense toujours aussi difficile à manoeuvrer qui se fait un plaisir de créer des pertes de balles et vous avez un monstre dans l’AFC qui commence à faire peur. Face à eux pour ce Monday Night Football cette semaine : les Redskins. Pour rester dans le match, Washington doit avant tout limiter les turnovers. L’autre impératif, ne pas concéder de gros jeu de plus de 20 ou 25 yards dont Kansas City est devenu spécialiste. C’est en gérant ces deux aspects du jeu que les joueurs de la capitale auront une chance de faire tomber Andy Reid et son équipe.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (1-2) – Tennessee Titans (2-1)

Ce dimanche, les Titans ont déjà l’occasion de creuser l’écart avec un adversaire direct de sa division. Une fois n’est pas coutume, ce match se jouera et se gagnera dans les tranchées. Celle qui nous intéresse le plus est celle qui oppose la ligne offensive de Tennessee à la ligne défensive de Houston. Après un départ cafouillé, les Titans se reposent désormais beaucoup sur ses courses, comme l’an dernier. Si forcément les noms qui reviennent en premier quand il s’agit de tresser des louanges au jeu au sol de Tennessee sont DeMarco Murray et Derrick Henry, il ne faut surtout pas oublier la ligne offensive. Très bien organisée, mobile et efficace, cette escouade est l’une des raisons du succès de Mike Mularky. Elle est l’une des meilleures de la NFL. Mais cette semaine, ce sont les défenseurs de Houston qui se présentent. Le week-end dernier New England n’a trouvé aucune réponse au problème J.J. Watt. Les Titans devront eux trouver un moyen de contenir le numéro 99 mais aussi Jadeveon Clowney ou encore Witney Mercilus. Une équation difficile à résoudre mais indispensable pour les visiteurs s’ils veulent repartir du Texas avec une victoire.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (2-1) – Detroit Lions (2-1)

Après le Thursday Night Football opposant deux équipes de la NFC Nord, les deux autres formations de cette division s’affrontent en première partie de soirée dimanche. En gagnant, les Packers ont mis la pression à ces deux franchises puisqu’ils sont passés en tête. La semaine dernière, Minnesota a sorti un match référence face aux Buccaneers pendant que les Lions s’inclinaient non sans combattre face aux Falcons. Pour s’imposer dans ce genre de match à haut niveau, l’attaque de Detroit doit être plus polyvalente. Matthew Stafford est l’un des meilleurs quarterbacks de la ligue (c’est d’ailleurs pour cela qu’il est payé à ce point) mais le jeu au sol doit permettre de le soulager. Sur les trois dernières matchs, il a lancé plus de 40 passes à deux reprises (41 contre les Cardinals, 45 face aux Falcons). Pour cela, les regards se tournent vers Ameer Abdullah, mais le running back n’explose toujours pas (30 yards, 86 puis 47 yards). Sauf que Minnesota est l’une des équipes qui encaissent le moins de yards au sol avec une moyenne par match de 62,7 yards (3e de la ligue). Avec un jeu au sol presque annihilé, Detroit va avoir du mal à contenir la pression mise par la ligne défensive des Vikings sur Stafford. Ce sera donc au quarterback de faire des miracles et pourquoi pas de l’emporter en enflammant le match.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Arizona Cardinals (1-2) – San Francisco 49ers (0-3)

Kyle Shanahan a-t-il enfin réussit à poser sa patte sur San Francisco. Malgré une nouvelle défaite la semaine dernière, les 49ers ont marqué 39 points, Brisn Hoyer, qui n’avait pas dépassé la barre des 200 yards, a enregistré 332 yards contre les Rams jeudi. Était-ce une illusion ou le début de quelque chose de durable ? Réponse ce dimanche. Contre Arizona, il faudra quoi qu’il arrive serrer la défense notamment sur les troisièmes tentatives. Jeudi, San Francisco a beaucoup souffert sur les « 3rd down ». Depuis le début de l’année, ses adversaires convertissent plus de 50% de leur tentatives sur les « 3rd down ». Un pourcentage qui doit absolument baisser. Une statistique qui doit en revanche augmenter en Californie c’est celle des sacks pour cette équipe classée 30e dans cette catégorie et ça tombe bien, Carson Palmer s’est fait plaqué 11 fois derrière la ligne de scrimmage. À noter en tout cas que les 49ers ont eu plus d’une semaine de repos en ayant joué jeudi soir pendant que les Cardinals n’avaient eux que quelques jours puisque leur dernier match remonte à lundi soir.

L’AFC Nord

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (2-1) – Pittsburgh Steelers (2-1)

C’est un grand classique que ce duel de division. Cette année encore, Steelers et Ravens risquent de se disputer la tête de l’AFC Nord. La semaine dernière en revanche a été dure pour les deux franchises. À croire que la défense de Baltimore n’a pas pris l’avion. Considérée comme l’une des meilleures de la ligue, l’escouade a encaissé 44 points face aux Jaguars à Londres. Espérons que le retour au pays va leur faire du bien car en face ils vont avoir ce qui se fait de mieux au poste de receveur en ce moment en NFL : Antonio Brown. Le Steeler en est à 26 réceptions et 354 yards en trois matchs et ne va pas s’arrêter la. De l’autre côté du ballon, Baltimore devrait avoir des éléments de réponses pour battre Pittsburgh en regardant le match contre les Bears de la semaine prochaine. Comme Chicago, il faut courir contre cette défense. Surtout que le jeu au sol enlèverait de la pression à Joe Flacco qui affiche un bilan de 11 victoires pour 0 défaite quand il lance moins de 30 passes dans un match. La recette est simple donc, plus de courses moins de passes. Facile à dire…

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (0-3) – Cincinnati Bengals (0-3)

Pour la première fois depuis 2008, les Bengals ont commencé la saison par trois défaites. S’il y a une semaine pour débloquer le compteur, c’est celle là avec un court déplacement dans l’Ohio chez l’équipe la plus faible de la division. Les Browns aussi n’ont toujours pas de victoires depuis le début de la saison, mais eux sont plus habitués. Sur ce match, le pass-rush de Cincinnati devrait faire des dégâts. La semaine dernières, Geno Atkins et ses compagnon du « front seven » ont sacké Aaron Rodgers à cinq reprises. Face à eux, ils auront un quarterback qui mets beaucoup de temps à prendre ses décisions. On en parlait la semaine dernière déjà, DeShon Kizer est le lanceur qui mets le plus de temps en moyenne à faire une passe (3,02 secondes). C’est trop, même pour une ligne offensive des Browns efficaces. La solution pour les hommes de Hue Jackson pourrait se trouver au sol. Cincinnati encaisse 129,7 yards par match (25e de la NFL) avec une moyenne de plus de 4 yards chaque course. Cela aurait au moins l’avantage de soulager le quarterback rookie de son équipe.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (1-2) – Jacksonville Jaguars (2-1)

L’air de l’Angleterre a fait du bien aux Jaguars et à Blake Bortles. Une rouste plus tard, Jacksonville revient aux Etats-Unis plein de confiance, notamment concernant son attaque. Mais malgré quatre touchdowns lancés par son quarterback, les Jaguars se doivent de continuer à insister au sol cette semaine. Déjà parce qu’ils y sont efficaces avec 140 yards par matchs à la course et une moyenne de 4,2 yards par course. Ils sont d’ailleurs l’équipe de la ligue qui cours le plus avec déjà 99 tentatives en trois matchs. Mais surtout parce que c’est le gros point faible de la défense new-yorkaise qui n’a toujours pas trouvé la solution face à ce problème et qui encaisse 4,8 yards par course (28e de la ligue) et 133,3 yards par match (27e de la ligue). De l’autre côté du ballon, le sol aussi sera prioritaire. La défense aérienne des Jaguars est exceptionnelle (seulement 124,3 yards par match et déjà 13 sacks, 1er de la ligue dans ces deux catégories) et les Jets devraient pas s’y frotter. Ils devraient donc utiliser la recette qui a fait leur force la semaine dernière avec beaucoup de jeu au sol (34 courses pour 23 passes).

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (2-1) – Carolina Panthers (1-2)

Quand la meilleure attaque de la ligue rencontre la meilleure défense, il faut s’attendre à une véritable opposition de style. Avec un total de 440,7 yards par match, Bill Belichick et ses hommes forment la formation qui avance le plus en NFL. Sauf qu’en face, Carolina autorise seulement 251,7 yards par rencontre. Mais Tom Brady a l’habitude, il affiche un bilan de 6 victoires et 0 défaite à domicile quand il affronte la meilleure défense NFL du moment. Les problèmes pour les Pats ne devraient pas venir de ce côté du terrain (à condition que les blessures ne les accablent pas). C’est la défense qui pose plus problème. Si elle continue comme cela, l’escouade est sur les traces des pires défenses de la NFL. La grosse difficulté réside au sol avec plus de 5 yards encaissés par course (31e de la ligue). De plus, quand le quarterback est une menace supplémentaire au sol, New England est complètement perdu. DeShaun Watson l’a fait la semaine dernière, sans conséquences sur le résultat, mais Cam Newton pourrait en profiter ce week-end aussi.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Dallas Cowboys (2-1) – Los Angeles Rams (2-1)

Même configuration que pour le Cardinals-49ers avec une équipe qui a joué jeudi (Los Angeles) et lundi (Dallas). Est-ce que le temps de récupération sera un facteur ? À surveiller. En tout cas, ces deux équipes arrivent à ce match en plein confiance. Jared Goff n’arrête pas de progresser et dans son sillage l’attaque des Rams n’est plus cette escouade inerte et incapable de marquer des points qu’était celle sous Jeff Fisher. En face, Dallas a su oublier la déroute face aux Broncos pour repartir sur une victoire mais perdre face à Los Angeles, surtout à domicile, ferait tâche dans la saison des Cowboys. A eux donc d’utiliser les ingrédients qui font leur succès depuis un an et demi à commencer par un jeu au sol solide qu’il va remettre en place de façon durable. Les Rams sont prévenus mais ont désormais les armes offensives pour rivaliser, il faut maintenant être constant.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (0-3) – Philadelphia Eagles (2-1)

La semaine dernière, les Eagles ont prouvé leur polyvalence face aux Giants. Alors qu’on les avait vu surtout attaquer dans les airs, ils ont appuyé sur le jeu au sol. Au total, ils ont accumulé 193 yards à la course alors qu’ils n’affichent que 161 yards à la passe. Preuve que cette attaque peut aussi avancer via le sol. Une tactique qu’ils utiliseront probablement de nouveau ce week-end (malgré la blessure de Darren Sproles) puisque les Chargers ont beaucoup de mal à défendre contre la course. Los Angeles encaisse 4,7 yards par course de son adversaire (27e de la ligue). Passer par le sol majoritairement permettrait aussi de diminuer l’impact du pass-rush adverse. Philadelphie a beaucoup de mal à protéger son quarterback (déjà 11 sacks encaissés) alors qu’ils auront en face une escouade portée par Joey Bosa et Melvin Ingram qui fait vivre des calvaire aux lanceurs adverses (2e de la NFL au nombre de sacks enregistrés : 11). De l’autre côté du ballon, ce sera à Philip Rivers de prendre plus soin du ballon qu’il l’a fait la semaine dernière. Trois interceptions, c’est beaucoup trop, surtout pour un joueur de son calibre.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Tampa Bay Buccaneers (1-1) – New York Giants (0-3)

Moins de 3%. Ce sont les chances des Giants de faire les playoffs après avoir commencé la saison avec trois défaites. La fenêtre de tir est donc excessivement réduite mais les Giants ne baissent pas les bras. Ce dimanche, ils se déplacent en Floride pour y affronter Tampa. Là-bas, ils rencontreront une équipe qui joue aussi en sous-régime notamment en défense. Les deux équipes sont d’ailleurs plutôt similaires dans leur lacunes. Si les absences de certains de ses meilleurs linebackers n’aident pas, les Buccaneers étaient attendus à un plus haut niveau défensif en ce début de saison, comme les Giants. Le jeu au sol de chaque équipe est décevant et les deux quarterbacks lancent trop d’interceptions. Jameis Winston a par exemple trouvé les bras des défenseurs adverses à trois reprises la semaine passée. Le jeune quarterback a tout de même tendance a bien se reprendre la semaine suivant une performance à plusieurs interceptions. Son équipe en aurait d’ailleurs bien besoin, histoire de ne pas laissé partir les autres équipes d’une NFC Sud relevée.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Seattle Seahawks (1-2) – Indianapolis Colts (1-2)

Retour à domicile pour une équipe de Seattle qui a encore perdu un match à l’extérieur en septembre (2-11 depuis que Pete Carroll est l’entraîneur). En plus, l’opposition n’est pas des compliquée. Malgré une victoire la semaine dernière, les Colts affichent de grosses lacunes. Notamment en défense a encaissé 20 passes de plus de 20 yards depuis le début de l’année (32e de la ligue). Russell Wilson ne devra donc pas hésiter à regarder dans le fond du terrain surtout avec des joueurs comme Doug Baldwin ou Tyler Lockette. Surtout que ce n’est pas le jeu au sol qui va sauver les Seahawks cette semaine. Il pourrait en revanche sauver les Colts. C’est en tout cas ce qui peut s’apparenter à un facteur X sur cette rencontre. Entre la pire attaque au sol et la pire défense au sol de la ligue, l’affrontement ne sera le duel ne sera surement pas excitant mais l’une des deux devra prendre l’avantage. L’équipe qui arrivera à faire de l’une de ses faiblesses une force pour appuyer sur l’une des failles de l’adversaires aura une grande chance de l’emporter.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 15h30
Miami Dolphins (1-1) – New Orleans Saints (1-2)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (1-2) – Tennessee Titans (2-1)
New York Jets (1-2) – Jacksonville Jaguars (2-1)
New England Patriots (2-1) – Carolina Panthers (1-2)
Minnesota Vikings (2-1) – Detroit Lions (2-1)
Atlanta Falcons (3-0) – Buffalo Bills (2-1)
Baltimore Ravens (2-1) – Pittsburgh Steelers (2-1)
Cleveland Browns (0-3) – Cincinnati Bengals (0-3)
Dallas Cowboys (2-1) – Los Angeles Rams (2-1) 

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (0-3) – Philadelphia Eagles (2-1)
Tampa Bay Buccaneers (1-1) – New York Giants (0-3)
Arizona Cardinals (1-2) – San Francisco 49ers (0-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (2-1) – Oakland Raiders (2-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Seattle Seahawks (1-2) – Indianapolis Colts (1-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Kansas City Chiefs (3-0) – Washington Redskins (2-1)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2pariez1.55KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00GB2.7pariez1.3NO
22-Oct à 19:00LA1.42pariez2.25ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une