Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

Le journal de la NCAA – Semaine 4 : TCU s’invite à la table !

Le journal de la NCAA – Semaine 4 : TCU s’invite à la table !

Le match de la semaine

Oklahoma State (6) – TCU (16) : 31-44

Le choc de la semaine a globalement tenu ses promesses. On attendait une pluie de points lors de ce duel de conférence entre Oklahoma State et TCU et on a été servis. Malheureusement pour les Cowboys, le résultat n’a pas suivi à domicile.

Comme à son habitude, Texas Christian joue propre en début de partie et compte sur l’indiscipline d’Oklahoma State pour se rendre à deux reprises dans la moitié de terrain adverse, avec à chaque fois un field goal à la clé. Mais à ne pas concrétiser leurs opportunités par des touchdowns, les visiteurs se font punir sur une connexion de 86 yards entre Mason Rudolph (22/41, 398 yards, 2 TD, 2 INT) et James Washington (7-6).

Si les deux comparses sont déjà chauds, certaines erreurs commencent à se payer. Sur un sack concédé près des 50, Rudolph concède un fumble et permet à TCU d’inscrire deux touchdowns consécutifs en autant de séries. Malgré un field goal de Matt Ammendola et une interception de Tre Flowers sur Kenny Hill (22/33, 234 yards, TD, INT) pour stopper l’hémorragie, TCU mène à la pause 20-10.

Le coup de grâce d’Anderson

Les Cowboys entendent réagit dès le début du deuxième acte, mais une interception de Mason Rudolph offre une bonne position de départ aux Texans. Une position bonifiée par le running back Darius Anderson (10-27). Le chassé-croisé se poursuit et à un touchdown à la réception de Dillon Stoner, pour OKS, le coureur Sewo Olonilua répond en position Goal Line pour concrétiser une bonne série de Kenny Hill.

Menés 37-17 en début de dernier quart, les hommes de Mike Gundy tentent le tout pour le tout, quitte à voir le receveur Jalen McCleskey se faire intercepter sur un trick play. Cela n’empêche pas les Cowboys de revenir à un score d’écart, après deux touchdowns au sol signés Mason Rudolph et Justise Hill (25 courses, 102 yards, TD).

31-37 à trois minutes de la fin de rencontre. TCU sent le souffle chaud de son adversaire dans la nuque. Mais le jeu au sol reprend de plus belle pour punir le programme de Stillwater. Sur une 3e et 4, non loin des 50, le coureur Darius Anderson (26 courses, 160 yards, 3 TD) transperce le run stop des Cowboys pour aller tuer tout suspense sur une course de 42 yards.

A 44-31, Oklahoma State rend les armes et voit les Horned Frogs émerger comme les principaux rivaux d’Oklahoma dans la course au titre de conférence Big 12. Les deux équipes se retrouveront d’ailleurs le 11 novembre, en terre texans pour en découdre. Une semaine plus tôt, les Bedlam Series entre Sooners et Cowboys auront peut-être (encore) redistribuer les cartes …

Autres principaux résultats

Les deux finalistes de la saison passée ont connu une semaine plutôt tranquille. Alabama (1) s’est montré impitoyable sur le terrain de Vanderbilt (0-59), tandis que Clemson (2) a largement assuré sur ses terres contre Boston College (34-7). Le freshman des Tigers, le coureur Travis Etienne, s’est d’ailleurs de nouveau distingué avec 113 yards et 2 touchdowns.

Pour Oklahoma (3), les choses ont été beaucoup moins simples. A Baylor, les Sooners ont été poussés dans leurs derniers retranchements avant de s’imposer dans la dernière ligne droite (41-49). Baker Mayfield a comme toujours été précieux avec 283 yards et 3 touchdowns dans les airs.

Du côté d’Iowa, Penn State (4) s’attendait à un match piège. Et les Nittany Lions ont été servis. Mené 19-15 à moins de deux minutes de la fin, sur un touchdown du coureur Akrum Wadley, les joueurs de James Franklin ont arraché la victoire sur une réception de Juwan Johnson dans les dernières secondes. Atout majeur du succès des visiteurs : le coureur Saquon Barkley, tout simplement monstrueux, avec 305 yards cumulés et un touchdown.

En l’absence de Ronald Jones à la course, Sam Darnold et USC (5) ont mis le bleu de chauffe pour aller s’imposer chez le voisin California (20-30). Toujours dans la Pac-12, Washington (7) s’est montré plus convaincant en maitrisant Colorado à l’extérieur, dans un remake de la finale de conférence 2016 (10-37).

Michigan (8) était attendu au tournant chez les Purdue Boilermakers d’Anthony Mahoungou. Après une première mi-temps des plus pénibles, et la blessure du quarterback Wilton Speight, les joueurs de Jim Harbaugh l’emportent finalement 28-10. De son côté, le Français termine avec une réception sur la rencontre, pour 24 yards. Moins de soucis pour le rival des Wolverines, Ohio State (10), facile tombeur d’UNLV à Columbus (54-21). Les Buckeyes ont battu au passage un record de la conférence Big Ten en envoyant sept receveurs différents dans l’en-but adverse.

Intraitable contre LSU, la semaine dernière, Mississppi State (17) est retombé de son nuage à Georgia (11). Le coureur Nick Chubb a fait le boulot avec 81 yards au sol et 2 touchdowns pour le succès des Bulldogs, 31 à 3.

Triste début de saison pour Florida State (12). Déjà dominé à l’usure par Alabama en match d’ouverture, avant deux matches reportés par l’ouragan Irma, les Seminoles ont été surpris à domicile par un rival de division, NC State (21-27). Avec une fiche de 0-2, les ‘Noles pourraient hypothétiquement quitter le top 25 dès cette semaine.

Parlant de surprise, Oregon (24) a subi la loi d’Arizona State, du côté de Tempe (37-35). Un gros match du receveur N’Keal Harry (170 yards, TD) et un field goal de Brandon Ruiz à la dernière seconde ont eu raison des Ducks dans cette confrontation de conférence Pac-12.

On retiendra également les difficultés relatives de certains programmes majeurs. Mené à Kentucky, Florida (20) a fini fort grâce à son quarterback Luke Del Rio pour s’imposer 28-27 au finish. Ce ne fut pas plus simple pour une équipe de Tennessee poussée dans ses derniers retranchements par Massachusetts (17-13). Enfin, si le score laisse penser le contraire, Miami (14) a longtemps souffert pour venir à bout de Toledo (52-30). Belle réaction enfin de LSU, même si les Tigers n’ont pas été hyper fringants contre Syracuse à Baton Rouge (35-26). Surprenant vainqueur de Stanford la semaine passée, San Diego State (22) a souffert à Air Force, mais l’emporte 28-24.

Pour d’autres équipes du top 25, les matches de la semaine ont pris des allures de promenade de santé. C’est le cas de Virginia Tech (13) contre Old Dominion (38-0), Auburn (14) en roue libre à Missouri (14-51), Louisville (19) irrésistible contre Kent State (42-3) ou encore Mississippi State (18) qui a déroulé face à Nevada (45-7).

Pour la sixième année consécutive, Texas A&M s’est joué d’Arkansas, dans le AT&T Stadium d’Arlington (50-43 a.p.). Après avoir arraché la prolongation sur un field goal de Daniel LaCamera, les Aggies ont validé leur succès sur une interception de leur safety vedette Armani Watts. On retiendra aussi le match monstrueux de Christian Kirk, avec 110 yards et 2 touchdowns à la réception, ainsi que 136 yards et un touchdown sur retour de coup de pied.

Parmi les autres résultats de la semaine, Notre Dame a pris sa revanche contre Michigan State en tombant les Spartans à East Lansing (18-38). Stanford s’est refait la cerise aux dépens d’une équipe de UCLA encore à la dérive en défense (58-34). Enfin, Utah (23) a dû s’employer, grâce à un « Pick-6 » du defensive back Javelin Guidry, pour battre Arizona en terre Wildcat, pendant que Boise State n’a rien pu faire à la maison, face à Virginia (23-42).

Les actions de la semaine

La réception la plus dingue de la semaine arrive tout droit de Lincoln, dans le Nebraska. Sur le terrain des Cornhuskers, le tight end de Rutgers Jerome Washington se saisit du cuir après que ce dernier ait rebondi sur ses chaussures. Dedrick Young, relativement propre sur la couverture, en est incrédule.

Pour son récital contre Mississippi State, Georgia n’a pas perdu de temps pour faire parler la poudre. Sur le premier touchdown des Bulldogs, un jeu Flea Flicker permet à Jake Frohm d’envoyer Terry Godwin au touchdown sur une passe longue distance.

A Alabama, les titulaires sont impressionnants. Mais que dire des remplaçants ? Celui de Jalen Hurts, le quarterback Tua Tagovailoa a fait souffrir les défenseurs de Vanderbilt tout en pirouettes. DeVonta Smith en profite pour récupérer le caviar qui suit dans l’en-but des Commodores.

Zoom sur : Jaylen Samuels

Atypique. C’est sûrement l’adjectif qui serait le plus à même de résumer Jaylen Samuels. Tight end de formation, la star offensive de NC State est en fait devenu un véritable couteau-suisse, capable de transpercer n’importe quelle défense sur des jeux créatifs. A 1m80 et 103 kilos, Samuels n’est clairement pas le joueur le plus physique à son poste. Mais il bénéficie d’un athlétisme hors norme et d’une vision de jeu qui le rendent redoutable en tant que fullback et running back. Contre Florida State, le numéro 1 a été l’un des principaux artisans du succès des siens, inscrivant le premier touchdown de son équipe à la course et le dernier sur une réception de 14 yards. Outre ses 75 yards cumulés au sol et dans les airs, Samuels a un autre atout majeur dans sa manche : son bras. Une aptitude qui lui permet de se muer en quarterback sur des Jet-Sweeps improvisés. Difficile de trouver une vraie comparaison NFL à ce joueur relativement unique en son genre. Il est du même coup compliqué d’évaluer sa côte aux yeux des scouts. Il ne sera sans doute pas un premier tour de draft en avril prochain, mais le senior a de quoi devenir une arme secrète dont pourrait se délecter tout coordinateur imaginatif …

A ne pas manquer en semaine 5

Certaines équipes ne sont pas vraiment ménagées en ce début de saison régulière. C’est le cas de Clemson (2) qui, après avoir passé les obstacles Auburn et Louisville, se déplacera à Virginia Tech (13) le week-end prochain, pour un remake de la finale de conférence ACC 2016. USC (5) aime également les tests d’envergure. Et à Washington State (18), nul doute que la défense devra notamment se montrer au niveau. Les matches pièges seront légion au cours de cette cinquième semaine, à l’image du passage de Miami (14) à Duke, celui de Georgia (11) à Tennessee ou encore d’Auburn (15) qui recevra une équipe meurtrie de Mississippi State (17).

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.1pariez1.5KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une