Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés 0

Bengals – Packers (24-27) : le hold-up parfait des Packers

Bengals – Packers (24-27) : le hold-up parfait des Packers

Cincinnati Bengals (0-3) – Green Bay Packers (2-1) : 24-27

Incroyable match des Packers ! Menés au score durant toute la partie et revenus à égalité à seulement 15 secondes de la fin, Green Bay l’emporte face à de pauvres Bengals qui auraient pu mériter mieux.

Des tigres rugissants

Gros début de match des Bengals avec leur premier touchdown de la saison sur un drive de 10 jeux et 79 yards, c’est AJ Green (10rec, 111 yards, 1TD) à la réception pour le 7-0. Côté Packers on ne cogite pas longtemps puisque Aaron Rodgers (28/42, 313 yards, 3TD, 1INT)  trouve Lance Kendrick pour le touchdown (7-7) sur le drive suivant.

Après un échange de punt, les Bengals reprennent l’avantage (14-7) grâce à une réception de Giovanni Bernard après un nouveau drive complet. Cincinnati creuse même l’écart grâce à son cornerback Jackson auteur d’une très belle lecture sur Rodgers et qui se permet d’intercepter le numéro 12 et de conclure son action par un touchdown (21-7).

La fin du premier acte sera défensive avec deux punts de chaque côté. Les Packers ne trouvent pas la faille en attaque, notamment à cause d’une ligne offensive qui laisse son quarterback être déjà sacké 4 fois à la mi-temps.

Un retour maitrisé

Green Bay débute sous de meilleures auspices sa deuxième mi-temps avec un premier drive et untouchdown (21-14) pour les Packers sur une classique du genre : Rodgers pour Jordy Nelson (6rec, 52 yards, 2TD).

Le momentum semble touner dans ce second acte avec des Bengals bloqués en attaque, et qui ratent un field goal, alors que les Packers enchaînent les yards et se rapprochent toujours un peu plus avec un field goal (21-17) de Mason Crosby.

Grâce à un bon Joe Mixon (18 courses, 62 yards, 3rec, 39 yards), les Bengals parviennent à reprendre 7 points d’avance sur un field goal (24-17) de Randy Bullock à moins de quatre minutes de la fin. Seulement Aaron Rodgers débute son show. Dans un drive d’une précision clinique, le numéro 12 des Packers dissèque la défense adverse et conduit les siens en position de 1&goal. A 15 secondes de la fin, Rodgers trouve Nelson pour le touchdown du 24-24. Prolongation donc.

Un dénouement cruel pour Cincinnati

Le début de prolongation débute mal pour les Bengals avec un plaquage pour perte sur leur coureur. Cincinnati rend le ballon à Rodgers et son attaque après seulement trois jeux. En difficulté sur des deux premières actions, le quarterback des Packers trouve alors Geronimo Allison (6rec, 122 yards) pour une réception de 75 yards où le receveur casse plusieures chevilles.

Sur les 10 yards adverses, Green-Bay envoie alors Crosby pour le field goal de la gagne 24-27. Green-Bay s’en sort encore une fois à l’arrachée. Pour Cincinnati, malgré la défaite, il y a du progrés par rapport aux deux premiers matchs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une