Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une 0

L’équipe type de la semaine 4 : Le’Veon Bell s’est réveillé !

L’équipe type de la semaine 4 : Le’Veon Bell s’est réveillé !

Pas de Kareem Hunt ni de Tom Brady cette semaine et pourtant, ils n’ont pas démérité. Avec son lot de surprises, la semaine 4 n’a pas déçu. Deshaun Watson qui tape les Titans, Charles Clay qui enrhume les Falcons, Emmanuel Ogbah qui défend contre la course, rien ne va plus en NFL, mais n’est-ce pas ça qui la rend si intéressante ?

Attaque

Quarterback : Deshaun Watson, Houston Texans (25/34, 283 yards, 4 touchdowns, 1 interception, 125 d’évaluation, 4 courses, 24 yards, 1 touchdown)
Oui, Deshaun Watson a réussi une énorme performance contre les Titans. Non, il ne faut pas s’enflammer. Le rookie fera encore des erreurs de rookie, mais il semble être une bonne solution au poste de quarterback pour les Texans dont on disait depuis des années qu’ils étaient à un quarterback d’aller loin en playoffs.

Running back : Le’Veon Bell, Pittsburgh Steelers (35 courses, 144 yards, 2 touchdowns, 4 réceptions, 42 yards)
Certains le disaient hors de forme, en fait, Bell a simplement dû faire sa présaison à lui. Il semble reparti pour un tour avec 186 yards depuis la ligne de scrimmage en semaine 4 dans un partie où il a porté les Steelers de bout en bout. Il a notamment cassé 6 plaquages sur ce match.

Receveur n°1 : DeAndre Hopkins, Houston Texans (10 réceptions, 107 yards, 1 touchdown)
Si un quarterback est bon, c’est souvent qu’il a des cibles ouvertes. Hopkins retrouve son niveau de Pro Bowler cette année grâce au nouveau souffle amené par Deshaun Watson qui semble avoir envie de garder le ballon dans les mains des anciens de Clemson.

Receveur n°2 : Keenan Allen, Los Angeles Chargers (5 réceptions, 138 yards)
Comme souvent, il n’a pas manqué grand chose aux Chargers pour l’emporter, mais difficile d’en vouloir à Keenan Allen qui a probablement fait faire des cauchemars à Rasul Douglas, le cornerback des Eagles. Mention au coéquipier de Keenan Allen, Tyrell Williams, qui a capté 5 ballons pour 115 yards et 1 touchdown. Comme quoi, le problème des Chargers n’est pas au poste de receveur.

Tight end n°1 : Travis Kelce, Kansas City Chiefs (7 réceptions, 111 yards, 1 touchdown)
Kelce est l’un des meilleurs tight ends de la NFL depuis plusieurs saison. Il est l’une des meilleures armes offensives d’Alex Smith et le quarterback avait une évaluation parfaite (158,3) lorsqu’il a ciblé le tight end en semaine 4.

Tight end n°2 : Charles Clay, Buffalo Bills (5 réceptions, 112 yards)
C’est pour le moins une surprise de le retrouver là, tant Clay a été une déception depuis son arrive dans l’état de New York, mais contre les Falcons, il a su trouver des espaces afin que Tyrod Taylor puisse le trouver.

Ligne offensive : Philadephia Eagles
Peut-être la meilleure ligne offensive du premier quart de la saison, elle s’est encore illustrée face aux Chargers. Cette performance n’est pas à négliger en voyant les forces présentes sur la ligne défensive de la nouvelle équipe de Los Angeles. Entre Bradon Brooks, Jason Peters et Lane Johnson, une seule pression a été accordée à la défense des Chargers.

Défense

Defensive tackle : Aaron Donald, Los Angeles Rams (2 plaquages)
Pas de sack pour Aaron Donald, mais quelle présence encore une fois. Dak Prescott a dû courir pour sa vie à 9 reprises à cause de Donald. Le defensive tackle des Rams a martyrisé le guard des Cowboys Jonathan Cooper. Aaron Donald a également été très important dans la défense contre la course avec 2 stops.

Defensive end : Emmanuel Ogbah, Cleveland Browns (6 plaquages dont 1 sack, 2 fumbles forcés)
Plutôtt spécialiste du pass rush, Ogbah s’est également illustré par sa bonne déefense contre la course en semaine 4. En 11 snaps joué contre la course, l’ancien d’Oklahoma State a stoppé 4 fois l’attaque des Bengals. Dans le pass rush, le defensive end a réussi à mettre 4 fois Andy Dalton sous pression et a réussi 1 sack.

Defensive end : Everson Griffen, Minnesota Vikings (5 plaquages dont 1 sack)
Il l’avait annoncé, il n’a pas décu. Everson Griffen a littéralement roulé sur Greg Robinson avec 7 pressions, 1 hit, 1 sack et 3 pressions sur Matt Stafford. Il a également évité 4 first downs pour les Lions, le meilleur total de son équipe à égalité avec Linval Joseph.

Linebacker n°1 : Ryan Shazier, Pittsburgh Steelers (11 plaquages, 3 passes déviées, 1 interception)
Shazier a réussi 10 plaquages solo contre les Ravens, c’est deux fois et demie plus que n’importe lequel de ses coéquipiers. En plus de ça, l’inside linebacker des Steelers a dévié 3 passes et en a intercepté une autre. Sur les 11 fois où il a été ciblé, il a autorisé 8 réceptions, mais à chaque fois pour un gain minime.

Linebacker n°2 : Tahir Whitehead, Detroit Lions (5 plaquages)
Whitehead a joué un grand rôle dans les problèmes que les Vikings ont eu en attaque. Il a provoqué une pression sur 2 snaps de pass rush et sur 28 snaps en couverture, il n’a accordé que 2 réceptions. Le linebacker de 6e année a également empêché 3 first downs contre la course.

Linebacker n°3 : Bobby Wagner, Seattle Seahawks (6 plaquages dont 0,5 sack)
1 fumble recouvert, un retour incroyable pour un touchdown afin de mettre le match hors de portée des Colts, Bobby Wagner est toujours aussi fort. Il n’a autorisé que 0,17 yard par snap en couverture, la meilleure marque de tous les linebackers de la ligue en semaine 4.

Cornerback n°1 : Casey Hayward, Los Angeles Chargers (1 plaquage, 5 passes déviées)
39,6 d’évaluation, voilà le résultat de Carson Wentz lorsque il a ciblé Hayward. Exactement la même évaluation que s’il avait lancé la balle au sol à chaque tentative.

Cornerback n°2 : Tre’Davious White, Buffalo Bills (4 plaquages, 1 passe déviée)
Jusque-là, l’ancien cornerback de LSU est l’un des favoris au titre de rookie défensif de l’année. Ciblé 8 fois, il n’a autorisé que 18 yards, a dévié une passe et a recouvert un fumble qu’il a ensuite retourné pour un touchdown. Et il avait les Falcons de Matt Ryan en face de lui.

Cornerback n°3 : Brent Grimes, Tampa Bay Buccaneers (5 plaquages, 3 passes déviées)
Opposé à Odell Beckham Jr., Grimes a réussi une excellente performance n’autorisant que 2 réceptions pour 10 yards au n°13 des Giants. Sur tout le match, le cornerback a été ciblé 9 fois et il n’a concédé que 3 réceptions pour 20 yards.

Free safety : Andre Hal, Houston Texans (4 plaquages, 2 passes déviées, 2 interceptions)
Les statistiques parlent d’elles-même, mais comme ce n’est pas toujours le cas, il est important de souligner qu’il n’a autorisé qu’une réception et une évaluation de 9,4 les 4 fois où il a été ciblé.


Strong safety : Tyvon Branch, Arizona Cardinals (9 plaquages, 1 fumble forcé)
Impressionnant, le safety des Cardinals est partout. Efficace contre la course et la passe, Branch réussi un excellent début de saison, n’autorisant que 10 yards en couverture et en arrêtant 4 fois l’équipe adverse sur des courses.

Équipes spéciales

Kicker : Greg Zuerlein, Los Angeles Rams
7/7 aux field goals, 2/2 aux extra points, 23 points inscrits sur les 35 des Rams. Comme quoi, avoir un bon kicker n’est pas un luxe en NFL car si l’attaque des Rams avance très bien, elle n’est allée que 2 fois dans la end zone contre les Cowboys.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2pariez1.55KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00GB2.7pariez1.3NO
22-Oct à 19:00LA1.42pariez2.25ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une