Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA 0

Le journal de la NCAA – Semaine 6 : L’ouragan Miami et le déluge de surprises !

Le journal de la NCAA – Semaine 6 : L’ouragan Miami et le déluge de surprises !

Le match de la semaine

Florida State – Miami (13) : 20-24

Le grand huit a été évité ! Faciles vainqueurs de Duke, la semaine passée, Miami (13) avait un nouveau test en déplacement sur le terrain du grand rival Florida State. Des Seminoles blessés moralement, avec une fiche de 1-2, mais loin d’être résignés dans une des confrontations majeurs de première division.

Les joueurs de Jimbo Fisher sont d’ailleurs les premiers à lancer les hostilités. Sur une belle course plein centre du coureur Jacques Patick (91 yards), FSU atteint la moitié de terrain adverse et concrétise cela avec trois points du kicker Ricky Aguayo. De leur côté, les Hurricanes pataugent et il faut attendre l’entame du deuxième quart pour les voir décrocher leur premier first down.

Loin d’être dans le coup offensivement, les coéquipiers de Maik Rosier (19/54, 244 yards, 3 TD, INT) s’appuient avant tout sur leur défense pour laisser passer l’orage. Après un sack décisif de Kendrick Norton lors du premier drive, c’est le defensive back Michael Jackson qui intercepte un très mauvais lancer de James Blackman (17/28, 203 yards, 2 TD, 2 INT). 3-0 à la pause pour Florida State, dans une partie des plus cadenassés.

Mais comme très souvent, dans des chocs de ce genre, la partie s’affole au retour des vestiaires. Le receveur de Miami Ahmmon Richards fait notamment souffrir Tarvarus McFadden pour provoquer une pénalité, catcher un ballon en bord de touche et permettre au kicker Michael Badgley d’égaliser. Miami avance enfin en attaque et profite d’une interception du cornerback Dee Delaney pour récupérer le cuir en bonne position. Malheureusement pour lui, Rosier se voit intercepter par Stanford Samuels en fond d’en-but.

Rosier sort ses épines

Mais les hommes de Mark Richt sont clairement mieux dans ce match, et ce n’est pas l’excellent retour de coup de pied de Braxton Berrios (90 yards, 2 TD) qui dément cet état de fait. Le petit receveur bonifie lui-même son action clé en captant un touchdown pour le premier avantage des siens (3-10).

Les Seminoles sont dos au mur mais peuvent encore compter sur un jeu au sol performant. Le coureur freshman Cam Akers (121 yards) se fait la malle sur 46 yards et permet à Blackman d’alerter le tight end Ryan Izzo dans l’en-but pour l’égalisation du programme de Tallahassee. Après un « 3-and-out » des ‘Canes, une bonne réception d’Auden Tate profite à Aguayo pour le deuxième field goal des locaux (13-10).

Le chassé-croisé peut alors commencer. Malgré un playcall plus risqué, Malik Rosier semble enfin se lâcher offensivement et multiplie les premières tentatives. En moins de deux minutes, il remonte 75 yards pour trouver de nouveau Braxton Berrios en terre promise. Oui mais voilà, le jeu aérien des Seminoles se réveille à son tour. Ryan Izzo et Auden Tate continuent de donner des maux de tête aux defensive backs adverses, ce dernier réceptionnant un touchdown ultra-décisif à une minute 30 de la fin (20-17).

Comme sur son précédent drive, Malik Rosier est sous pression. Mais il n’en est pas moins efficace pour autant. Bien aidé par un insaisissable Braxton Berrios, le quarterback atteint la zone rouge avant d’alerter Darrell Langham côté droit en bord de touche, à six secondes de la fin. Au duel avec McFadden, le freshman se saisit du ballon, pivote et envoie le ballon du bout des bras derrière la ligne blanche. La révision vidéo valide quelques secondes plus tard ce touchdown de « The U » qui met fin à sept succès consécutifs de Florida State dans cette rivalité et voit le programme rester invaincu après les six premières semaines de saison régulière.

Autres principaux résultats

Oklahoma (3) a perdu gros, très gros à l’occasion de cette sixième semaine. Face à Iowa State, modeste rival de Big 12, les Sooners ont chuté à domicile (31-38), malmenés par le quarterback remplaçant des Cyclones, Kyle Kempt (343 yards, 3 TD). Les visiteurs ont enchaîné un 21-0 pour recoller avant d’inscrire le touchdown de la victoire en fin de match sur une réception du receveur star Allen Lazard.

L’autre sensation est venu d’Ann Arbor, où Michigan (7) a pris l’eau, au propre comme au figuré, contre l’ennemi intime Michigan State (10-14). L’attaque des Wolverines a été en-dessous de tout, avec cinq turnovers concédés, dont 3 interceptions pour le seul quarterback John O’Korn.

Louisville (17) et Florida (21) ont aussi rendu les armes cette semaine contre des équipes présumées plus faibles. Les 427 yards et 3 touchdowns cumulés de Lamar Jackson n’ont pas suffi aux Cardinals sur le terrain d’NC State (24), vendredi soir (39-25). Les Gators ont eux payé la réaction d’orgueil d’LSU, vainqueur d’un choc défensif à Gainesville (16-17).

Dans le duel d’équipes classées, TCU (8) a dominé le festival offensif face à West Virginia (23) en s’imposant au forceps 31-24. Si ses stats ne sont pas folles (264 yards cumulés), Kenny Hill a réussi l’exploit d’inscrire un touchdown à la passe, à la course et à la réception dans cette partie.

Alabama (1) s’est fait un peu peur en fin de match contre Texas A&M (19-27). Mais le Crimson Tide a rapidement pris les devants derrière les 124 yards au sol de Damien Harris (dont un touchdown). Si les joueurs de Nick Saban ont concédé leur premier turnover depuis 317 jours, ils ont aussi provoqué trois pertes de balle adverses pour assurer leur succès.

Moins de péripéties pour Clemson (2), Penn State (4), Georgia (5) ou encore Washington (6). Les Tigers ont dominé Wake Forest à domicile (28-14) mais ont perdu Kelly Bryant, blessé, en cours de match. Peu de soucis pour les Nittany Lions, en balade à Northwestern (7-31), avec même un touchdown à la réception du quarterback remplaçant Tommy Stevens. Les Bulldogs n’ont fait qu’une bouchée de Vanderbilt chez les Commodores (14-45), avec un Nick Chubb qui a franchi la barre des 4 000 yards au sol, rejoignant le club d’Herschel Walker au sein du programme. Enfin, les Huskies ont guère tremblé pour se défaire de California (38-7). Avec 91 yards et 2 touchdowns,  le coureur Myles Gaskin a encore été précieux.

Une semaine tranquille également à domicile pour Ohio State (10), large vainqueur de Maryland (62-14), Auburn (12) qui a compté sur Kerryon Johnson (204 yards, 3 TD) pour faire tomber Ole Miss (44-23) et USC (14) tombeur d’Oregon State (38-10). Ça passe aussi en déplacement pour Virginia Tech (16) à Boston College (10-23), pour Washington State (11) à Oregon (10-33) et pour Wisconsin (9) à Nebraska (17-38), derrière un Jonathan Taylor encore parfait à la course (249 yards, 2 TD).

Privé de Brandon Wimbush, blessé, Notre Dame (21) a dû composer avec le quarterback Ian Book pour mener son attaque. Peu de casse à l’arrivée, les Fighting Irish ayant déroulé sur le terrain de North Carolina (10-33). Moins de réussite pour Utah (20), qui a subi la loi de Stanford sur son terrain (20-23). Malmenés par Bryce Love au sol (152 yards, TD), les Utes ont aussi payé deux turnovers en fin de match et devraient quitter le top 25 dès cette semaine.

Après une semaine de repos, Purdue a repris le bon rythme au sein de la Big Ten. Minnesota en a fait les frais lors d’une victoire des Boilermakers à West Lafayette (31-17). Le Français Anthony Mahoungou s’est distingué dans le jeu long, avec 2 réceptions et 76 yards, le meilleur bilan de l’escouade de receveurs.

Khalil Tate n’a pas perdu de temps pour se faire un nom. Remplaçant au pied levé de Brandon Dawkins, le quarterback d’Arizona a mis au supplice la défense de Colorado, lors de la victoire surprise des Wildcats (42-45). Le joueur de deuxième année a d’ailleurs battu le record de yards au sol pour un quarterback, avec 327 unités et 4 touchdowns à la clé. Il termine en plus avec 142 yards et un TD à la passe.

Dans la première confrontation entre équipes militaires, cette saison, Navy a pris le dessus sur Air Force (48-45). Si le jeu aérien n’était sans surprise pas présent (112 courses, 29 passes cumulés des deux côtés), le touchdown de la victoire a été inscrit à la réception par les Midshipmen.

Cette semaine s’est joué au bout du suspense. Demandez plutôt à Texas, qui a eu besoin de deux prolongations pour dominer Kansas State (40-34). Le quarterback des Longhorns Sam Ehlinger a brillé avec 487 yards cumulés et 2 touchdowns à la passe.

Cette semaine s’est vraiment joué au bout du suspense. Demandez plutôt à Western Michigan qui s’impose après sept prolongations (!) face à Buffalo (71-68). C’est le running back Jarvion Franklin (176 yards, 3 TD) qui a inscrit en puissance le touchdown de la victoire pour les Broncos.

Actions de la semaine

A tout seigneur tout honneur. Allen Lazard ouvre le bal avec ce catch en altitude et ultra-décisif pour faire tomber Oklahoma, lors de la surprise de la semaine créée par Iowa State (31-38).

Kenny Hill est chaud bouillant ! La preuve avec cette passe renversée qui lui permet de filer au touchdown sur une course long de ligne, non sans avoir cassé un plaquage de manière autoritaire.

Kellen Mond n’a sans doute l’envergure d’un Johnny Manziel. Mais il est capable d’actions aussi brillantes. La preuve contre Alabama, où ses pirouettes lui permettent de trouver Christian Kirk , pour une réception toute aussi spendide.

Zoom sur : Eric Dungey

L’arbre qui cache la forêt ! Si Syracuse se traîne dans les bas-fonds de la conférence ACC depuis plusieurs saisons, ce n’est pas à cause de son quarterback Eric Dungey. Car l’homme à tout faire de l’attaque des Orangemen a encore sorti le grand jeu pour permettre à son équipe de dominer Pittsburgh (27-24). 33/49 à la passe, 434 yards et 3 touchdowns cumulés, le tout sans la moindre interception, le numéro 2 new-yorkais a été injouable pour offrir à son programme un troisième succès cette saison. De plus en plus à l’aise à la passe, le junior n’en demeure pas moins sujet à quelques imprécisions dans les airs, ce qui lui joue des tours aux yeux des scouts. Mais nul doute que son profil, pas si éloigné de celui d’un Russell Wilson, pourrait plaire dans les prochains mois.

A ne pas manquer en semaine 7

Attention danger pour Oklahoma (3) ! Assommés par leur revers surprise contre Iowa State, les Sooners vont prendre la direction du Cotton Bowl, à Dallas, pour défier Texas, dans le légendaire Red River Showdown. La Big 12 sera d’ailleurs à suivre de très près, puisque TCU (8) aura un déplacement on ne peut plus périlleux à Kansas State, dans un duel de coaches inspirés entre Doug Patterson et Bill Snyder. Purdue se rendra à Wisconsin (9) dans ce qui pourrait devenir le duel décisif de la Big Ten Est. Enfin, Miami (13) contre Georgia Tech, San Diego State (19) contre Boise State et Auburn (12) à LSU devront tout faire pour éviter le match piège.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00BUF1.47pariez2.15TB
22-Oct à 19:00CHI2.05pariez1.52CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.3pariez1.4NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une