Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match Chroniques 0

[Preview] NFL Semaine 7 : les Falcons veulent leur revanche sur les Patriots, les Redskins veulent la peau des Eagles

On retrouve une NFL qui part dans tous les sens cette semaine avec entre autre le remake d’un Super Bowl historique, des duels de division en pagaille et un nouveau match à Londres.

[Preview] NFL Semaine 7 : les Falcons veulent leur revanche sur les Patriots, les Redskins veulent la peau des Eagles

La semaine 7 a commencé d’excellente manière avec la victoire des Raiders lors de la dernière action face à des Chiefs qui n’avaient perdu qu’un match jusqu’alors. Il ne reste plus qu’à espérer maintenant que la suite de ce dimanche soit aussi haletante. À la vue du week-end que la NFL nous a concoctés, on ne devrait en effet pas s’ennuyer.

Si la remontée fantastique des Patriots est encore dans toutes les têtes, elle est probablement en travers de la gorge des Falcons qui recroisent la route de leur bourreau ce week-end. Pendant ce temps, depuis la victoire des Giants, il semble qu’il ne reste plus que deux franchises au coude à coude… pour le premier choix de la draft. Le remake du dernier Super Bowl, un nouveau voyage à Londres, les 49ers et les Browns dans un match à distance pour la draft et les traditionnels (et nombreux ce dimanche) duels de divisions : voici le programme de la semaine 7.

Le remake

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
New England Patriots (4-2) – Atlanta Falcons (3-2)

Parfois, le hasard du calendrier de la NFL fait bien les choses. Alors que ces deux équipes ne se rencontrent qu’une fois tous les quatre ans habituellement, elles vont se défier seulement quelques mois après leur affrontement exceptionnel du Super Bowl. Pas besoin d’attendre pour les Falcons pour prendre leur revanche donc. Même si une victoire en saison régulière ne changera rien à la terrible désillusion de février. Cette fois, la rencontre se jouera au Gillette Stadium à Foxborough. Une bonne nouvelle en temps normal pour les Patriots, sauf que cette année, toutes leurs défaites sont à domicile. Une forteresse plus si imprenable que cela. Il faut en tout cas s’attendre à beaucoup de points. Même si New England va un peu mieux en défense, l’escouade est toujours convalescente et l’attaque des Falcons pourrait leur faire mal. Encore faut-il savoir quelle équipe se présentera dans le Massachusetts. Celle qui a démarré par un 17-0 contre les Dolphins à domicile la semaine passée ? Ou bien celle qui a encaissé 20 points en deuxième mi-temps sans aucune réponse et qui a fini par s’incliner sur une interception dans la dernière minute ? Atlanta reste d’ailleurs sur deux défaites consécutives et serait bien inspiré de s’imposer ce dimanche pour ne pas laisser partir ses concurrents directs dans la NFC Sud.

Attaque terrestre à Londres

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Los Angeles Rams (4-2) – Arizona Cardinals (3-3)

Aussi fou que cela aurait pu paraître il y a un an, Los Angeles possède l’attaque la plus prolifique de la ligue (29,8 points/match) devant des équipes comme Kansas City ou New Orleans. À Londres cette semaine, les Rams vont mettre la pression sur les Cardinals. Avec un Todd Gurley revenu à son meilleur niveau (123 courses, 521 yards et 7 TDs au total), c’est notamment au sol que Los Angeles arrive à faire la différence. Problème, face à eux ce week-end, se dressera une équipe qui a empêché tous les coureurs qu’elle a rencontrés de dépasser les 100 yards. À voir si le running back des Rams sera le premier à franchir cette barre contre la défense de Bruce Arians. En revanche, à l’inverse, Arizona a réussi pour la première fois de la saison à aligner un joueur au-dessus des 100 yards dans une rencontre. Force est de constater que sur son premier match, Adrian Peterson (26 courses, 134 yards, 2 TDs, 6 yards/courses) a prouvé que le trade n’était peut-être pas si désespéré que ça et qu’il n’était pas encore tout à fait fini. En un match, le MVP 2012 a presque autant touché le ballon qu’en quatre rencontres avec les Saints (26 contre 27 courses). L’attaque des Cardinals s’est donc recentrée sur le sol avec la venue de l’ancien Viking et cela a fonctionné. Il n’y a aucune raison de ne pas continuer surtout que cela permet à Carson Palmer d’avoir moins de pression et forcément d’être meilleur. Le duel à distance entre Todd Gurley et Adrian Peterson est donc lancé.

La bataille pour le premier choix de draft

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (0-6) – Tennessee Titans (3-3)

Cette semaine, c’est le nom de DeShone Kizer qui est sorti du chapeau de Hue Jackson. C’est en tout cas comme cela que l’on imagine les Browns choisir leur quarterback titulaire week-end après week-end. Lanceur d’une équipe qui n’a toujours pas gagné, Kizer va vivre un mauvais moment ce dimanche. Particulièrement parce que les Titans adorent blitzer. La défense de Dick LeBeau blitz en moyenne sur 40 % (3e) des jeux de passes, contre 28% pour le reste de la ligue. Une tactique qui ne devrait pas changer, surtout quand on sait que les quarterbacks des Browns affichent une évaluation de 64,4  contre le blitz depuis le début de l’année. De plus, s’ils veulent espérer quelque chose, les Browns devront arrêter de perdre le ballon. Ils ont le pire ratio de turnover provoqué/turnover concédé (-9, 32e). Pire, ils ont déjà abandonné 5 ballons dans la red-zone. En attaque, les Titans, eux, jouent toujours avec un Marcus Mariota convalescent. La solution sera d’appliquer la même tactique que la semaine dernière : insister sur le jeu au sol et cantonner leur lanceur à un rôle de pur quarterback depuis la poche. Attention toutefois à ne pas se faire surprendre au sol. Malgré de très bonnes statistiques dans ce domaine (4,8 yards/courses, 3e. 132 yards/match, 6e), les Titans se retrouvent ce week-end face à l’une des meilleures défenses contre la course du pays (3,0 yards encaissés par course, 2e. 84,3 yards/match, 6e). Ce devrait donc être un secteur où Cleveland pourrait résister. Probablement le seul. Les Titans seraient en tout cas bien inspirés de repasser au-dessus des 50% de victoire avec ce match.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Francisco 49ers (0-6) – Dallas Cowboys (2-3)

Avec l’imbroglio Ezekiel Elliott, on en oublierait presque que Dallas n’est pas vraiment au mieux en ce début de saison. Rien de très alarmant, mais si cela continue, les Cowboys vont laisser filer les Eagles et passeront à côté des playoffs. Ce match contre la pire équipe de la conférence après une semaine de repos arrive donc à point nommé pour revenir à un bilan équilibré. Ezekiel Elliott devrait donc jouer cette rencontre à l’inverse d’Arik Armstead, blessé, et de Navarro Bowman, transféré. Le « front seven » de San Francisco se trouve bien dépeuplé pour contrer la puissance au sol de Dallas. Toutefois, les 49ers n’ont perdu leurs cinq derniers matchs que de trois points ou moins. San Francisco va finir par gagner cette saison. Il serait préférable que ce ne soit pas ce week-end pour Dallas, sinon les Cowboys s’enfonceraient bel et bien dans la crise.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (3-2) – New York Jets (3-3)

Un mois après leur première confrontation, ces deux équipes de l’AFC Est se retrouvent. Après leur victoire à domicile (20-6), New York défie cette fois les Dolphins en Floride. Lors du « match aller », les Jets avaient réussi à garder le ballon 12 minutes de plus que leur adversaire, fatiguant ainsi la défense qui n’avait pas tenu et empêchant surtout le jeu de course de Miami de se développer. C’est la clé pour les Dolphins : faire courir Jay Ajayi. Miami affiche un bilan de 6-0 quand son running back dépasse les 100 yards. Même la semaine dernière, alors qu’il était mené de 17 points, Adam Gase a pris le parti de rester au sol et sa décision fut récompensée. Cette semaine devrait être similaire, New York possède la 24e défense contre la course (4,6 yards par tentative). À l’inverse, les visiteurs devraient eux utiliser les airs plus souvent. Josh McCown a lancé 47 fois dimanche dernier. Affichant un total de 354 yards. Face à une autre escouade aérienne qu’est celle de Miami (102 d’évaluation autorisée, 28e. 235 yards encaissés par match, 21e), le quarterback pourrait confirmer sa bonne prestation.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (2-4) – Jacksonville Jaguars (3-3)

Dans une AFC Sud extrêmement homogène, les duels de division valent encore plus chers. Avec des Texans au repos et des Titans qui affrontent les Browns, Jaguars comme Colts se doivent de gagner. Pour cela, Jacksonville va de nouveau miser sur ses forces. La semaine dernière, Jacoby Brisset avait subi beaucoup de pression de la part des Titans et cela l’avait beaucoup perturbé, notamment en fin de match. S’il n’avait encaissé aucun sack, cela ne devrait pas être le cas contre Jacksonville. Les Jaguars ne blitzent pas beaucoup, mais même avec quatre joueurs uniquement, ils ont la ligne qui sack le plus le quarterback adverse (23), notamment avec Calais Campbell qui en est déjà à  8 sacks (2e). Surtout que Jacoby Brisset garde la gonfle longtemps, voire très longtemps, avant de lancer (2,93 secondés). Les Jaguars ont donc les armes pour stopper l’attaque des Colts pendant que de l’autre côté du ballon, ils vont continuer à utiliser le sol à outrance. L’idée est de mener le score rapidement pour gérer le chrono et le match grâce aux courses. Si on prend leurs trois victoires, les Jags n’ont lancé que 16 passes au total lors de ces trois deuxièmes mi-temps. Une formule qui ne surprend plus personne, mais qui a tendance à fonctionner cette année. Surtout que Blake Bortles est toujours autant en difficulté avec uniquement 57% de ses tentatives complétées (31e), seul DeShone Kizer fait pire.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Chargers (2-4) – Denver Broncos (3-2)

Alors que la première partie de l’AFC Ouest s’affrontait jeudi, les deux autres équipes se retrouvent ce dimanche à Los Angeles. On en parle toutes les semaines, car c’est le vrai point positif de cette saison, mais le duo Joey Bosa Melvin Ingram risque de faire des dégâts face à la ligne offensive des Broncos. Quand on voit le calvaire que lui a fait subir Jason Pierre-Paul la semaine dernière, on imagine mal comment Trevor Siemian va bien pouvoir s’en sortir. La solution face aux Chargers : courir. Ils ont l’une des pires défenses au sol de la ligue, autant en profiter. C.J. Anderson et Jamaal Charles pourront ainsi en profiter pour se rattraper de la semaine dernière (9 courses et 17 yards pour l’un, 5 courses et 19 yards pour l’autre). Des statistiques pas fameuses qui devraient être mieux cette semaine pour permettre à leur équipe de l’emporter. Surtout que les Broncos ont la pression, même à 3-2. Une défaite dimanche les mettrait dans une situation compliquée avant d’affronter les Chiefs, les Eagles et les Patriots dans les trois prochaines semaines.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Pittsburgh Steelers (4-2) – Cincinnati Bengals (2-3)

Voilà l’une des rivalités les plus animées, voire agitées de ces dernières années. Ces deux équipes ne s’aiment pas. Mais, pour notre plus grand bonheur, elles sont dans la même division et doivent se rencontrer au minimum deux fois par an. La première cette année se déroulera à Pittsburgh. Chez des Steelers qui se sont bien rattrapés de leur horrible défaite contre les Jaguars d’il y a deux semaines en faisant tomber une équipe qui n’avait pas encore perdu jusque là (Kansas City). Quant aux Bengals, ils restent sur deux victoires d’affilée ainsi qu’une semaine de repos. Ils croient encore pouvoir arracher cette division malgré leur mauvais début de saison (0-3). Il est vrai qu’une victoire à l’extérieur contre le favori de la division enverrait un message et replacerait Cincinnati en plein dans la course à l’AFC Nord. Une défaite en revanche serait un véritable coup d’arrêt pour cette équipe qui n’a plus le droit à l’erreur.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Philadelphia Eagles (5-1) – Washington Redskins (3-2)

Il faudra attendre lundi soir pour voir l’un des plus beaux matchs de cette semaine. Un duel de division dans la NFC Est et une rivalité tenace en NFL. C’est déjà le deuxième match entre ces deux franchises cette année. Eagles et Redskins se sont en effet affrontés en ouverture de la saison. Un match plaisant qui s’était terminé par une victoire de Philadelphia à l’extérieur (30-17). Cette fois, les Eagles joueront à domicile après avoir eu 11 jours de repos depuis leur rencontre du Thursday Night Football face à Carolina. Une fois n’est pas coutume, ce match pourrait se jouer dans les tranchées. Lors du « match aller », Kirk Cousins avait été constamment sous pression, encaissant quatre sacks. Et même s’il n’a ensuite été sacké qu’à quatre reprises lors des quatre matchs suivants, ce duel entre la ligne offensive de Washington et le « front seven » de Philadelphia n’est pas à l’avantage des joueurs de la capitale. Surtout que les Redskins ne peuvent même pas se tourner vers le sol sur ce match, car Doug Pederson possède la meilleure défense contre la course de toute la NFL (65,7 yards encaissés par match). Difficile dans ces conditions de remporter le match, surtout si les Eagles démarrent fort le match comme ils en ont l’habitude.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (3-2) – Tampa Bay Buccaneers (2-3)

On ne sait toujours pas si les Buccaneers aligneront Jameis Winston derrière le centre dimanche. Si toutes les informations en provenance de Floride cette semaine laissent à penser que le quarterback devrait jouer, on n’est jamais vraiment sûr à 100% avec ce poste hyper sensible qu’est celui de quarterback. C’est une évidence, mais le match sera bien différent avec Jameis Winston que sans. Même si Ryan Fitzpatrick a presque réussi un énorme « come-back » la semaine dernière face aux Cardinals, le vétéran n’offre pas les mêmes garanties que l’ancien premier choix de la draft. Surtout qu’en face les Bills ont une énorme défense. Buffalo est invaincu à domicile depuis le début de la saison (2-0). Surtout, la franchise a maintenu ses adversaires à 14 points de moyenne au New Era Field. À l’inverse, les Bucs attendent toujours leur première victoire à l’extérieur (0-2). Mais vous l’avez compris, ce sera difficile de la décrocher à Buffalo. S’il fallait sortir un match dans le match, ce serait le duel excitant entre Mike Evans (27 réceptions, 371 yards et 3 TDs) et le rookie cornerback Tre’Davious White (22 plaquages, 11 passes défendues et 1 INT).

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (4-2) – Baltimore Ravens (3-3)

Après leur défaite en prolongations contre les Bears, Baltimore affronte de nouveau une équipe de la NFC Nord. Les problèmes des Ravens continuent en attaque. Joe Flacco a lancé deux fois plus d’interceptions que de touchdown (8 contre 4), ses receveurs ne gagnent pas leurs duels en un contre un et le jeu de course n’est pas la solution a tous les problèmes. Face à eux ce dimanche, une équipe qui sera sans pitié de ce côté du ballon justement. Que ce soit grâce à leur « front seven » physique ou à leurs lignes arrières rapides et intelligents, les Vikings n’ont que peu de défauts en défense et face à une attaque qui se cherche ce pourrait être un carnage. Même s’il ne faut pas s’attendre à beaucoup de points côté Case Keenum non plus, le quarterback devrait faire assez, comme la semaine dernière, pour remporter le match.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Green Bay Packers (4-2) – New Orleans Saints (3-2)

Ce match aurait pu être l’un des gros chocs de la semaine. Malheureusement, avec la blessure d’Aaron Rodgers, il devient beaucoup moins attendu. Comme la semaine dernière, c’est Brett Hundley (18/33, 157 yards, 1 TD et 3 INTs) qui va devoir assurer l’intérim du double MVP. Une tâche compliquée, surtout que sa ligne offensive ne sera probablement pas au complet. Les tackles David Bakhtiari et Bryan Bulaga pourraient être absents, le garde Lane Taylor, lui, ne jouera pas. Fut un temps, un match contre les Saints était synonyme de festival offensif, parfait pour un nouveau lanceur en quête de confiance. Mais depuis quelques matchs, rien de tout ça. New Orleans va mieux, après un départ compliqué (0-2), la franchise de Louisiane reste sur trois victoires consécutives et n’a plus perdu depuis le 17 septembre.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (2-4) – Carolina Panthers (4-2)

Dimanche dernier, Mitch Trubisky a gagné son premier match NFL…  en ne complétant que 8 passes. Preuve s’il en fallait que cette attaque est exclusivement basée sur la course. Manifestement, cela a bien fonctionné la semaine dernière avec 167 yards de Jordan Howard sur 36 courses (4,6 yards/courses). Mais grâce à la menace au sol et aux « play-actions », 5 des 8 passes complétées par Trubisky étaient de 15 yards ou plus. En face aussi il y a un problème d’équilibre, mais cette fois le jeu offensif penche de l’autre côté. Lors du Thursday Night Football, Cam Newton a lancé le ballon 52 fois. C’est beaucoup trop pour une équipe qui avait gagné 15 matchs il y a deux ans surtout grâce à son jeu au sol. Où est Jonathan Stewart ? Le running back affiche une moyenne de 2 yards/courses depuis deux semaines. Même face à une opposition plus modeste, les Panthers doivent absolument rééquilibrer leur jeu pour l’emporter.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
New York Giants (1-5) – Seattle Seahawks (3-2)

On ne donnait pas cher de leur peau face aux Broncos et pourtant les Giants ont arraché leur première victoire de la saison en prime time. Et vu que la formule a fonctionné, pourquoi ne pas la réitérer ? New York a peut-être enfin trouvé le jeu au sol qui lui manquait depuis le début de la saison. La semaine dernière, il avait un nom : Orleans Darkwa. Le running back a parcouru 117 yards en 21 courses face à l’une des meilleures défenses contre la course du pays. Pour informations, Melvin Gordon, Ezekiel Elliot, LeSean McCoy et Marshawn Lynch affichent un total cumulé de 95 yards face aux Broncos. Il faudra donc insister au sol pour les Giants, surtout que les Seahawks ont du mal dans ce secteur de jeu (4,9 yards encaissés par course, 30e. 127,2 yards/match, 26e). En revanche à la passe, Eli Manning va avoir du mal face à la « Legion of Boom » qui n’autorise qu’une évaluation de 70,8 aux quarterbacks adverses (3e). Au sortir de sa semaine de repos, la franchise de Seattle va devoir traverser tout le pays pour affronter cet adversaire de la NFC Nord. L’une des clés de ce match pourrait être les longues passes de Russell Wilson. Le lanceur affiche une évaluation de 116,7 sur les passes de 20 yards ou plus alors que les lignes arrière des Giants ont déjà encaissé 20 lancées de ce type. C’est donc le genre d’action à surveiller pendant ce match.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (3-2) – Tampa Bay Buccaneers (2-3)
Minnesota Vikings (4-2) – Baltimore Ravens (3-3)
Miami Dolphins (3-2) – New York Jets (3-3)
Los Angeles Rams (4-2) – Arizona Cardinals (3-3)
Indianapolis Colts (2-4) – Jacksonville Jaguars (3-3)
Green Bay Packers (4-2) – New Orleans Saints (3-2)
Chicago Bears (2-4) – Carolina Panthers (4-2)
Cleveland Browns (0-6) – Tennessee Titans (3-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Francisco 49ers (0-6) – Dallas Cowboys (2-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Chargers (2-4) – Denver Broncos (3-2)
Pittsburgh Steelers (4-2) – Cincinnati Bengals (2-3)
New York Giants (1-5) – Seattle Seahawks (3-2)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
New England Patriots (4-2) – Atlanta Falcons (3-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Philadelphia Eagles (5-1) – Washington Redskins (3-2)

Équipes au repos :
Detroit Lions (3-3), Houston Texans (3-3)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2pariez1.55MIN
23-Nov à 23:30DAL1.8pariez1.7
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une