Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 7 : Le tenant du titre au tapis !

La sortie de Kelly Bryant sur blessure a coûté cher à Clemson.

Le match de la semaine

Syracuse – Clemson (2) : 27-24

Le vendredi 13 n’a clairement pas porté chance aux Clemson Tigers. En déplacement à Syracuse, face à une équipe largement à sa portée, le champion national en titre a dû baisser pavillon (27-24).

Le ton est donné dès le début du match par les Orangemen. Sur son premier drive, le quarterback Eric Dungey  (20/32, 278 yards, 3 TD) est insaisissable et décale parfaitement Dontae Strickland (98 yards au total TD), pour un touchdown de 23 yards du running back (7-0). Clemson ne perd pas de temps pour réagir avec une course plein centre de Tavien Feaster jusqu’en terre promise. Mais les joueurs de Dabo Swinney abandonnent quelques points en cours de route comme ce field goal raté du kicker remplaçant Alex Spence. Syracuse ne se prive pas pour punir ce manque de réalisme avec une longue passe de Dungey vers Ervin Phillips (94 yards, TD) pour le touchdown (14-7).

Dominés, les Tigers profitent tout de même de cadeaux adverses, comme ce fumble de Strickland qui permet au safety Tanner Muse de récupérer le cuir pour filer dans l’en-but adverse. Mais il en faut plus aux hommes de Dino Babers pour prendre un coup sur la tête. Sur la série suivante, Eric Dungey emmène son équipe dans la zone rouge, mais doit se contenter d’un field goal sur une position Goal Line bien gérée par la défense adverse. 17-14, c’est le score à la pause pour le programme new-yorkais.

Maux de tête et pied carré

Mauvaise nouvelle pour Clemson au retour des vestiaires : victime d’une commotion, juste avant la mi-temps, sur un plaquage de Chris Slayton, Kelly Bryant (12/17, 116 yards) doit quitter prématurément ses partenaires et cède sa place à Zerrick Cooper. Les tenants au titre restent tout de même dans le coup, se contentant de répliquer aux avantages successifs des Orangemen. Le running back Travis Etienne (68 yards, TD) répond ainsi à un touchdown à la réception de Steve Ishmael pour remettre les équipes à égalité 24-24.

Vient sans doute l’un des tournants de ce match. Malgré une position de départ extrêmement favorable, les Tigers voient le kicker Alex Spence manquer encore la mire. Syracuse remet la main sur le ballon, pour une parfaite gestion d’Eric Dungey. Certes, le quarterback est tout près de perdre un fumble sous la pression adverse (6 sacks au total), mais il trouve tour à tour Ravian Pierce et Ervin Phillips pour atteindre la moitié de terrain opposée. Le kicker Cole Murphy fait le reste, avec un coup de pied de 30 yards (27-24).

Dos au mur, Zerrick Cooper (10/14, 88 yards) est bien contré par la défense de Syracuse, et Chris Slayton sort encore du chapeau pour un sack décisif. Clemson aura beau joué un fake punt sur la quatrième tentative, les locaux ne mordent pas et provoquent un turnover on downs, avant une gestion de l’horloge encore excellente (de six minutes) pour valider ce succès de référence.

Avec ce coup d’arrêt, les Tigers devront espérer de la casse au sein des équipes invaincues pour espérer renouer avec les playoffs. D’ici là, il faudra compter sur un retour rapide de son quarterback Kelly Bryant.

Autres principaux résultats

Le top 10 a été victime d’une véritable hécatombe ce week-end. Car outre Clemson, Washington (5) est tombé de haut à Arizona State. Dans une purge offensive, les Huskies s’inclinent 13 à 7, notamment à cause de deux field goals manqués par le kicker Van Soderberg. Sacké 5 fois, le quarterback Jake Browning a été méconnaissable avec 139 yards dans les airs en 17 passes complétées. Le voisin Washington State (8) ne fait pas plus le fier. Les Cougars ont été balayés à California 37-3, avec une prestation catastrophique du quarterback Luke Falk (5 interceptions).

Auburn (10) doit encore se poser la question : comment les joueurs de Gus Malzahn ont fait pour perdre à LSU (27-23) ? Menant 23-7 en milieu de deuxième quart, le programme de l’Alabama a disparu des radars en seconde période, concédant un 20-0 fatal. Le receveur de Louisiana State, D.J. Chark, a été décisif, avec 150 yards et un touchdown.

Autre équipe classée à ne pas avoir tenu un résultat : Texas Tech (24). Devant au tableau d’affichage, 17-35, en début de troisième quart, les Red Raiders ont concédé un 29-0 dans la foulée pour permettre à West Virginia de l’emporter (46-35). Avec 352 yards et 5 touchdowns, le quarterback des Mountaineers, Will Grier, a été décisif.

Navy (25) a chuté de son côté à Memphis, 30-27. Riley Ferguson (279 yards, 3 TD) et les Tigers ont profité de cinq pertes de balles adverses pour faire la différence dans le dernier quart-temps. De son côté, San Diego State (19) a payé son horrible début de match contre Boise State pour un étonnant revers des Aztecs (14-31).

Certaines équipes classées n’ont pas perdu cette semaine, mais ont eu très très chaud ! Demandez plutôt à Miami (11) mené de 8 points dans le dernier quart-temps et qui a pu compter sur un nouveau catch importantissime du receveur Darrell Langham pour s’imposer sur un field goal à l’ultime seconde (25-24). USC (13) est aussi passé tout près du drame, sur l’ultime possession de Utah. Menés de sept points, les Utes ont inscrit un touchdown dans les dernières secondes, avant de se casser les dents en jouant la conversion à deux points (28-27). Enfin, Michigan (17) a eu besoin d’une prolongation et d’une interception du safety Tyree Kinnel pour venir à bout d’Indiana (20-27 a.p.).

Oklahoma (12) est passé près de la correctionnelle lors du Red River Showdown, contre Texas. Les Sooners avaient pourtant les choses en main en début de rencontre, menant jusqu’à 20-0. Mais le come-back des Longhorns, mené par le quarterback Sam Ehlinger, a permis aux Texans de repasser devant 24-23. Fort heureusement pour le programme de Norman, Baker Mayfield (302 yards, 2 TD) a réalisé l’action décisive en se connectant avec le tight end Mark Andrews pour le touchdown de la victoire.

Comme souvent, pendant que les autres galèrent, Alabama (1) déroule. Le Crimson Tide n’a fait qu’une bouchée d’Arkansas (41-9) derrière les 125 yards et 2 touchdowns du coureur Damien Harris. Pas plus de soucis pour Georgia (4) qui a déplumé la perméable défense de Missouri (53-28). Enfin, Ohio State (9) refait son petit bonhomme de chemin après avoir largement battu Nebraska, à Lincoln (14-56). Une fois n’est pas coutume, J.T. Barrett a été inarrêtable dans les airs (325 yards, 5 TD).

Malgré les 4 réceptions et 34 yards du Français Anthony Mahoungou, Purdue a subi la loi de Wisconsin (7) du côté de Madison, 17-9. Le coureur des Badgers, Jonathan Taylor a sans surprise été énorme, avec 219 yards et un touchdown au sol.

Dans un match perturbé par les conditions météo, TCU (6) a mis les barbelés pour s’imposer logiquement à Kansas State (6-26). Dans la Big 12, Oklahoma State (14) enchaine également avec un large succès aux dépens de Baylor (59-16). Le quarterback Mason Rudolph termine à 459 yards et 3 touchdowns à la passe.

Ça passe enfin pour South Florida (18), en balade contre Cincinnati (33-3), pour NC State (20), tombeur à l’usure de Pittsburgh (17-35), pour Michigan State (21) et LJ Scott (194 yards et 2 TD au sol) à Minnesota (27-30), pour UCF (22) impitoyable contre East Carolina (63-21) et pour Stanford (23) tout aussi dominateur face à Oregon (49-7).

Mais où est passée la défense de Louisville ? Les Cardinals ont été piétinés à domicile par Boston College et le running back A.J. Dillon  (272 yards, 4 TD), lors de la victoire surprise des Eagles dans l’état du Kentucky (42-45). Lamar Jackson a encore mis le bleu de chauffe offensivement, avec 512 yards et 5 touchdowns cumulés.

Le show Khalil Tate a repris de plus belle à Arizona. Recordman du nombre de yards à la course pour un quarterback la semaine passée, le joueur des Wildcats a malmené la défense d’UCLA cette semaine, lors d’une victoire 47-30. Il se contente (!) cette fois de 230 yards et 2 touchdowns au sol. Josh Rosen a lui concédé 3 interceptions lors de cette rencontre.

Rien ne va plus à Florida. Déjà exposés la semaine passée face à LSU, les Gators ont encore chuté à domicile contre une équipe de la SEC en plein doute : Texas A&M. Les Aggies s’imposent 19-17 dans une prestation offensive à vite oublier pour les hommes de Jim McElwain.

Actions de la semaine

Symbole de la balade de California contre Washington State : le premier touchdown à la course du quarterback Ross Bowers. Une action pleine d’audace et d’insolence qui voit le Golden Bear conclure avec un salto avant par-dessus les défenseurs de Wazzu.

La réception dingue de la semaine nous vient d’Oxford. Car si Ole Miss a déroulé devant Vanderbilt grâce à Shea Patterson et A.J. Brown, le receveur D.K. Metcalf a fait le show avec ce catch spectaculaire, non sans l’aide du casque du cornerback Tre Herndon. Victoire des Rebels, 57-35.

Parlant de faire le show, le receveur d’LSU Russell Gage n’a pas manqué de faire souffrir Auburn lors de la victoire-surprise des siens. Outre un plongeon spectaculaire pour faire recoller son équipe au score, le numéro 83 nous a gratifié de la séquence « passement de jambes » de la semaine en mettant au supplice Stephen Roberts sur un tracé « Jet Sweep ».

Enfin, pour la deuxième semaine consécutif, Darrell Langham a été le facteur X de Miami. A 40 secondes de la fin, le receveur freshman capte une quatrième tentative, non sans un brin de réussite, pour envoyer son équipe vers le field goal de la victoire contre Georgia Tech.

Zoom sur : Skai Moore

En 2017, South Carolina va mieux. Et le retour de son capitaine défensif n’est sans doute pas étranger à cet état de fait. Après une année blanche, pour une blessure au cou, le linebacker Skai Moore a encore mené les siens à la victoire sur le terrain de Tennessee (9-15). Certes, cette partie n’a pas été d’un haut niveau offensif, mais avec 9 plaquages à son actif, le numéro 10 des Gamecocks a bien contrecarré le jeu au sol des Volunteers, symbolisé par les 58 petits yards du coureur principal John Kelly. Le senior profite au passage d’un sack, face à une ligne offensive aux abonnés absents (7 sacks au passage pour South Carolina). Une éclaircie pour les joueurs de Will Muschamp, déjà privés du receveur Deebo Samuel et qui ont vu leur running back Rico Dowdle quitter le match prématurément.

A ne pas manquer en semaine 8

Rivalité incontournable du College Football, le Jeweled Shillelagh entre Notre Dame (16) et USC (13) aura une importance décuplée, le perdant de cette rencontre risquant d’être exclu de la course aux playoffs avec une deuxième défaite. Toujours invaincu, Penn State (3) devra se méfier de la bête blessée Michigan (17), décevant offensivement mais capable de provoquer les pertes de balle en défense. Gare au piège pour Oklahoma State (14) à l’orée d’un déplacement du côté de Texas. Le passage de UCF (22) sur le terrain de Navy (25) s’annonce aussi semé d’embûches. Le duel entre Florida State et Louisville servira surtout à suivre de futurs prospects NFL, les deux équipes ayant de moins en moins de chances de participer à un bowl majeur en fin d’année.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une