Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Kansas City Chiefs Pittsburgh Steelers Résumés 0

Chiefs – Steelers (13-19) : Kansas City n’est plus invaincu !

Portés par Le’Veon Bell et une superbe défense, les Steelers ont mis fin à l’invincibilité des Chiefs.

Chiefs – Steelers (13-19) : Kansas City n’est plus invaincu !

Kansas City Chiefs (5-1) – Pittsburgh Steelers (4-2) : 13-19

Il n’y a plus d’équipe invaincue en NFL. Vainqueurs de leur cinq premières confrontations, les Chiefs sont tombés sur un os dimanche. Devant leur public, ils se sont inclinés face aux Steelers, qui ont donc réussi à rebondir après leur terrible performance de la semaine dernière contre Jacksonville.

Pittsburgh a pu compter sur un énorme Le’Veon Bell, auteur de 179 yards au sol et un touchdown. Grâce à lui et la ligne offensive, les Steelers ont réussi à contrôler la rencontre. Autre star au top, le receveur Antonio Brown avec 155 yards à la réception et également un touchdown. Par contre, du côté de Kansas City, l’attaque s’est montrée infâme pendant trois quart-temps, avant de se réveiller en fin de match. Insuffisant.

Le’Veon Bell en feu, les Chiefs à la rue

On assiste à un début de match assez bizarre du côté de l’Arrowhead Stadium. En effet, les Steelers ouvrent le score sur un safety suite à un mauvais snap adverse (0-2), mais ils n’arrivent pas recouvrir le coup de pied qui en résulte. Kansas City profite de cette erreur pour prendre l’avantage sur un field goal de 46 yards (3-2). Derrière, Pittsburgh réagit grâce à son running back Le’Veon Bell. Ce dernier, décevant depuis le début de saison, marche sur la défense adverse en enchaînant les grosses courses, avant de trouver la end zone (3-9).

Au début du second quart-temps, les Chiefs sont toujours incapables de trouver leur rythme offensif, et ne parviennent pas à exploiter une interception de Marcus Peters. Par contre, du côté de Pittsburgh, ça tourne plutôt bien. Bell continue son gros chantier, tandis que Vance McDonald (1 REC, 26 YDS), JuJu Smith-Schuster (3 REC, 32 YDS) et Antonio Brown s’illustrent. Résultat, les Steelers ajoutent trois points au compteur (3-12).

Kansas City tente de recoller un peu avant la mi-temps, mais Alex Smith (19/34, 236 YDS, 1 TD) prend cher avec deux sacks du linebacker Vince Williams. Au moment de retrouver les vestiaires, les Chiefs ne totalisent que six yards et un first down en moins de neuf minutes de possession. En face, les Steelers ont accumulé 237 yards…

Kansas City toujours muet, jusqu’au quatrième quart-temps

Après la pause, on attend une vraie réaction de l’attaque locale, si explosive depuis le début de saison. Mais la galère continue et les punts s’enchaînent. Heureusement pour Kansas City, Pittsburgh ne parvient pas à accentuer son avance malgré un drive de cinq minutes et deux belles réceptions d’Antonio Brown. Il faut en fait attendre les dernières secondes du troisième quart-temps pour enfin voir les Chiefs se réveiller offensivement. Sous pression, Smith évite le sack et trouve Kareem Hunt (9 courses, 21 YDS, 5 REC, 89 YDS), qui parcourt 37 yards. On pense alors que les hommes d’Andy Reid sont lancés, sauf qu’ils échouent sur un quatrième down près de la end zone.

Après cette occasion manquée, les Steelers tentent d’enfoncer le clou, mais ils sont contraints de rendre le ballon en dépit d’un Le’Veon Bell toujours aussi chaud. Et là, le match s’enflamme avec un superbe touchdown de 57 yards signé De’Anthony Thomas (3 REC, 61 YDS, 1 TD), qui remet les siens sur les bons rails avec un peu plus de six minutes à jouer (10-12).

Evidemment, suite à cette action d’éclat, l’ambiance monte de plusieurs crans dans le stade, et Pittsburgh est sous pression. C’est à ce moment-là qu’Antonio Brown fait la différence et calme tout le monde. Sur un lancer hasardeux de Ben Roethlisberger (17/25, 262 YDS, 1 TD, 1 INT), le receveur star des Steelers arrive à capter le ballon et à courir vers la end zone pour un touchdown incroyable de 51 yards (10-19) !

Dans les derniers instants du match, les Chiefs ne baissent pas les bras et ont même une possession pour prendre l’avantage après un field goal rapide (13-19), mais James Harrison sort de sa boîte pour sacker Alex Smith sur un troisième down crucial. Kansas City est condamné.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une