Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power rankings 0

Power Ranking NFL 2017 – Semaine 8 : Rise Eagles, Rise !

Power Ranking NFL 2017 – Semaine 8 : Rise Eagles, Rise !

Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Philly prend le pouvoir ! Dans la foulée d’un Carson Wentz épatant, les Eagles détrônent des Chiefs qui auront connu une semaine bien pourrie. Dans le brouillard, les Pats se rassurent et enfoncent des Falcons méconnaissables depuis un mois. Les Steelers se hissent sur le podium, en embuscade, à la faveur d’adversaires tous plus irréguliers les uns que les autres. Seattle et Minny s’imposent avec autorité et confirment leurs jolis débuts de saison sans faire trop de bruit. Dallas et NOLA intègrent le top 10. Les Falcons et Panthers en sont éjectés sans ménagement. Les Redskins grimpent d’un rang malgré leur revers.

Un Aaron a beau en avoir remplacé un autre, les Packers regardent la NFC Nord leur échapper. Sans jouer les Texans profitent des revers de leurs rivaux. Pour la 2e fois en 7 jours, les Broncos sont incapables de profiter du faux pas des Chiefs. Avec un Derek Carr à 100%, les Raiders frappent un grand coup dans une AFC Ouest bien plus équilibrée qu’il n’y paraissait et signent un bon de géant. Sans Leonard Fournette et portés par leur défense, les Jaguars gagnent, évidemment, ils étaient dans leur bonne semaine.

Chargers et Bears l’emportent avec la manière, et sans trembler cette fois-ci, et signent deux belles progressions. Les Bucs déçoivent. Les Jets continuent de se vider des chargeurs dans le pied. Les Ravens sont inoffensifs. Sauvés par un triplé défensif de Kevin Byard, les Titans ont frisé le ridicule à Cleveland. Si les Giants se sont bien battus, les Cards, Colts et 49ers ont oublié d’entrer sur le terrain. Malgré un énième revers, les Browns ont brièvement fait vibrer le FirstEnergy Stadium.

Qui a attaqué la saison du bon pied ? Qui s’est lamentablement vautré ? Qui a confirmé les belles attentes ou l’absence totales d’attentes places en eux ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas uniquement sur le nombre de victoires, mais avant tout sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous précipitera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-eagles-ok 1. Philadelphia Eagles (6-1) +1
17. En 7 semaines, Carson Wentz a déjà dépassé son total de touchdowns aériens de l’an passé (16). La blessure de Jason Peters va-t-elle briser son élan ?

pr-patriots-ok 2. New England Patriots (5-2) +2
Encore un coup des dieux du football.

pr-steelers-ok 3. Pittsburgh Steelers (5-2) –
Entre un Kamé Hamé Ha et une partie de cache-cache, les Steelers écrasent l’AFC Nord (3-0) et devraient rapidement s’assurer un second titre de division consécutif.

pr-chiefs-ok 4. Kansas City Chiefs (5-2) -3
De 5-0 à 5-2 en une semaine. Ça ne vous rappelle pas les Vikings de l’an passé ça ?

pr-seahawks-ok 5. Seattle Seahawks (4-2) +1
425 yards en attaque. 177 en défense. La victoire a mis du temps à se dessiner, mais elle ne souffre d’aucune contestation.

pr-rams-ok 6. Los Angeles Rams (5-2) +1
En une demi saison, Sean McVay est en train d’accomplir ce que Jeff Fisher à toujours échoué à accomplir : faire des Rams une équipe qui gagne et fait plaisir à voir.

pr-vikings-ok 7. Minnesota Vikings (5-2) +1
Un séjour londonien aux allures de formalité face aux Browns, des Packers au repos, les Vikings pourraient s’en aller en congé avec deux victoires d’avance dans la NFC Nord. Impensable il y a quelques semaines.

pr-cowboys-ok 8. Dallas Cowboys (3-3) +5
Distrait par les soucis judiciaires et les menaces de suspension ? Ça n’est par le genre d’Ezekiel Elliott.

pr-redskins-ok9. Washington Redskins (3-3) +1
0-6. Comme Joe Namath et Archie Manning par le passé, les Monday Night Football ne réussissent pas à Kirk Cousins.

pr-saints-ok10. New Orleans Saints (4-2) +6
Les Panthers battues, les Falcons plumés, les Buccaneers coulés. Dimanche parfait pour les Saints.

pr-texans-ok11. Houston Texans (3-3) +3
Avec Duane Brown, Deshaun Watson ne peut qu’être meilleur.

pr-bills-ok 12. Buffalo Bills (4-2) +2
Emmerdant à défaut d’être géniaux, bon courage pour aller les battre au Ralph Wilson Stadium !

pr-falcons-ok 13. Atlanta Falcons (3-3) -4
Un résident de Boston cherche à se débarrasser de ses 328 machines à fumée. Ne surtout pas utiliser en présence de volatiles tels que les Faucons. Avis aux intéressés.

pr-raiders-ok 14. Oakland Raiders (3-4) +12
Amari Cooper et Derek Carr. Les AC/DC de la NFL ont électrocuté les Chiefs.

pr-panthers-ok 15. Carolina Panthers (4-3) -10
Capables du meilleur pendant 2 semaines à Foxboro et Detroit, puis du pire à Chicago, les Panthers de Cam Newton sont à l’image de la saison : imprévisibles.

pr-packers-ok 16. Green Bay Packers (4-3) -5
Son ancien pote de UCLA Datone Jones voit en Brent Hundley un futur Hall of Famer. Pourquoi pas, mais la route est encore longue. Très longue. Et il faudra commencer par gagner des matchs.

pr-broncos-ok 17. Denver Broncos (3-3) -5
La dernière fois qu’ils étaient restés muets en attaque, leur quarterback s’appelait John Elway, George H. W. Bush était Président et les Raiders étaient encore à LA. C’était le 22 novembre 1992. À Los Angeles.

pr-lions-ok 18. Detroit Lions (3-3) -1
Sacké 23 fois depuis le début de la saison (2e QB le plus malmené de la ligue), Matthew Stafford a pu reposer son petit corps ce week-end.

pr-jaguars-ok19. Sacksonville Jaguars (4-3) +3
On sait à quoi s’attendre dans deux semaines. Ah moins que leur bye week ne vienne briser leur belle série.

pr-chargers-ok20. Los Angeles Chargers (3-4) +7
5 sacks, un interception, un fumble. Ils ont fait danser la Bosa nova à Trevor Siemian.

pr-dolphins-ok21. Miami Dolphins (4-2) +2
17 points de retard effacés dans le dernier quart-temps il y a une semaine à Atlanta. 14 points ce dimanche. Les Dolphins aiment se faire peur. Mais ça marche.

pr-bears-ok22. Chicago Bears (3-4) +6
Dorloté par un Eddie Jackson en ébullition et une défense impeccable, Mitchell Trubisky n’aura eu besoin que de 7 passes pour signer la première victoire de sa carrière au Soldier Field.

pr-buccaneers-ok23. Tampa Bay Buccaneers (2-4) -5
Avec un peu plus de cœur, leurs 3 dernières défaites, auraient pu être des victoires. Heureusement pour eux, ils n’ont pas encore disputé le moindre match de division. Tout est encore possible. Et ça commence dès dimanche prochain contre des Panthers mal en point.

pr-titans-ok24. Tennessee Titans (4-3) -3
Une victoire en prolongations et sans le moindre touchdown contre les Browns, c’est presque comme une défaite.

pr-bengals-ok25. Cincinnati Bengals (2-4) -5
Ils sont tombés sur un os en acier trempé : la défense des Steelers.

pr-jets-ok26. New York Jets (3-4) -2
La faculté des Jets à échapper des matchs qui leurs tendent les bras est assez bluffante.

pr-ravens-ok27. Baltimore Ravens (3-4) -2
208 yards en attaque, dont 68 dans un dernier drive sans intérêt dans le garbage time. Sans Jeremy Maclin, Breshad Perriman, Chris Matthews et Mike Wallace, les Ravens n’ont plus d’ailes pour voler.

pr-cardinals-ok28. Arizona Cardinals (3-4) -9
Ils auraient pu rester dans le désert, le résultat aurait été le même. Lamentable.

pr-giants-ok 29. New York Giants (1-6) –
Courageux en défense, dépouillés en attaque, la victoire à Denver n’était qu’un feu de paille, il est déjà temps de se tourner vers le futur.

pr-colts-ok30. Indianapolis Colts (2-5) –
Sacké 10 fois, Jacoby Brisket s’est fait manger tout cru. Ou braisé plutôt.

pr-niners-ok31. San Francisco 49ers (0-7) –
Cette fois-ci, les Niners avaient désactivé l’option suspense.

pr-browns-ok32. Cleveland Browns (0-7) –
En 2016, les Browns ont préféré faire l’impasse sur Carson Wentz.
En 2017, les Browns ont préféré faire l’impasse sur Deshaun Watson.
On a hâte de voir sur qui ils vont faire l’impasse en 2018.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une