Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Declarations Houston Texans

Les joueurs des Texans vont bien protester contre les propos de leur propriétaire

Il va se passer quelque chose du côté des joueurs de Houston ce dimanche. Quoi ? C’est la grande question. Mais selon ESPN, les joueurs des Texans ont bien prévu une action pour montrer leur mécontentement face aux propos de leur propriétaire, Bob McNair, qui estimait que la NFL ne devait pas laisser « les prisonniers diriger le pénitencier. »

La nature de la protestation devrait être dévoilée ce dimanche, probablement juste avant le match. Parmi les possibilités : un genou au sol collectif, lever le poing, ou carrément retirer le stickers du logo des Texans sur leur casque.

Samedi, McNair a rencontré ses joueurs avant leur départ pour Seattle.

« Je sais qu’ils étaient mécontents », a-t-il expliqué au Houston Chronicle. « Je voulais répondre à leurs questions. Je leur ai dit que si je devais le refaire, je n’utiliserais pas cette expression. »

Jusque-là, le propriétaire assurait qu’il avait utilisé une expression toute faite qu’il ne fallait pas prendre au pied de la lettre. Pourtant, les mots ont un sens, et Troy Vincent, vice-président NFL et ancien joueur, l’avait aussi pris pour lui sur le moment. Mais samedi, McNair a aussi changé sa version des faits, en publiant un deuxième communiqué.

« Comme je l’ai dit hier, je ne parlais pas de nos joueurs quand j’ai fait ce très regrettable commentaire pendant la réunion des propriétaires la semaine dernière. Je faisais référence aux relations entre la ligue et les propriétaires, et la manière dont ils ont pris des décisions stratégiques importantes sans l’avis des propriétaires ces dernières années. »

McNair devrait peut-être penser à racheter les Vikings. Il s’est mis dans une belle galère, et il a décidé de sortir les rames.

Pas une première

Pas tout à fait ouvert et tolérant, Bob McNair ? Certaines anecdotes semblent le laisser penser. Et Duane Brown, left tackle des Texans, n’a pas peur de le rappeler.

Dans une interview à ProFootballTalk, Brown se souvient de la réaction de son patron lorsque la NBA a exclu Donald Sterling, propriétaire des Clippers, pris en flagrant délit de remarques racistes sur un enregistrement audio. McNair a abordé le sujet avec ses joueurs.

« Le message était plutôt de faire attention quand vous avez des conversations privées, car même si vous pensez que c’est confidentiel, ça peut sortir. Dans mon esprit, cela aurait été mieux s’il avait dit « ne soyez pas raciste », plutôt que « soyez raciste en privé et assurez vous que ça ne sorte pas. » »

La réaction de McNair à l’élection de Barack Obama en 2008 avait aussi marqué le joueur.

« Il est venu parler à l’équipe. Il était visiblement contrarié. Il nous a dit, « Je suis que beaucoup d’entre vous sont heureux actuellement, mais ce n’est pas le résultat que certains d’entre nous voulaient. » J’ai trouvé ça choquant. »

Et lorsque Brown a protesté pendant l’hymne national l’an dernier, il n’a eu aucun soutien, pas même un mot, de son patron.

Les langues se délient, et vendredi, certains joueurs ont même quitté le centre d’entrainement.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu