Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Dallas Cowboys Résumés Washington Redskins

Redskins – Cowboys (19-33) : Ezekiel Elliott, toujours sur son nuage

Dans des conditions climatiques très compliquées, Dallas s’est appuyé sur son coureur et son kicker pour venir à bout d’une équipe de Washington qui a fait bien trop d’erreurs.

Washington Redskins (3-4) – Dallas Cowboys (4-3) : 19-33

Nous sommes en fin de deuxième quart-temps, malgré des conditions climatiques terribles, Washington est en contrôle de ce match. Les Redskins mènent de 6 points et ont surtout l’occasion d’ajouter trois unités de plus au tableau d’affichage. Histoire d’aborder la pause sereinement. Mais plutôt que de passer entre les poteaux, ce ballon est contré puis remonté dans l’autre sens par Dallas jusque dans les 5 yards adverses. La suite ? C’est un 19-0 inscrit par les Cowboys qui profitent de ce tournant du match peu commun, dans une partie sans véritables éclats de part et d’autre.

Une première mi-temps serrée

Sous une pluie diluvienne dans la capitale, on comprend que l’ambiance n’est pas à l’explosion offensive, mais bien au duel de division acharnés entre deux rivaux. Le chrono du premier quart-temps affiche encore 15 minutes quand Dak Prescott (14/22, 143 yards) récupère son premier snap du match, transmet le ballon à son running back qui… le perd. Dès l’action inaugurale de la rencontre, Ezekiel Elliott enregistre son premier fumble de la saison. Un début parfait pour les locaux qui n’en profiteront que très peu. Les Redskins n’inscrivent qu’un field goal. Sur le drive suivant, le running back, auteur une fois de plus d’un match monstrueux (33 courses, 150 yards et 2 TDs) se rattrape comme il sait le faire en ralliant la end zone après une course de 13 yards (3-7).

À ce moment-là, Washington a encore la force de répondre coup pour coup. Kirk Cousins (26/39, 263 yards et 1 TD) récupère la balle et ramène son équipe jusqu’à la ligne des un yard. Le coureur, Rob Kelley se charge du reste et les Redskins repassent devant (10-7). Ajoutez un field goal en début de deuxième quart-temps et vous avez une formation en contrôle (13-7). Sauf qu’on ne le sait pas encore à ce moment-là, mais ce sont les derniers points que les hommes de Jay Gruden inscriront avant un maigre touchdown à la toute fin du match.

Le show Nugent

Car ensuite, tout s’écroule. Tyrone Crawford bloque ce fameux field goal et Orlando Scandrick mets son attaque dans la meilleure des situations. Du pain béni pour Ezekiel Elliot. Le coureur rejoint la terre promise pour la deuxième fois du match (13-14) et les Cowboys regagnent les vestiaires avec une avance inespérée. En seconde période, un homme va se signaler : Mike Nugent. Le kicker va inscrire quatre field goals consécutifs (36 yards, 48, 27 et 37) sous une pluie battante. Entre deux coups de botte de l’ex-Bengal, les Redskins ont eu le temps de se saborder. Kirk Cousins et Chris Thompson perdent notamment deux fumbles couteux pour leur équipes (les 8 et 9 de la saison, le plus haut total de la NFL).

Washington inscrit bien un touchdown en fin de match sur une passe de un yard de Cousins vers Josh Doctson (19-26), mais c’est trop peu trop tard. Le quarterback se fait même intercepter une dernière fois en toute fin de match. Un ballon que Byron Jones amène d’ailleurs lui-même dans la end zone (19-33). Trop limités en attaque, affaiblis par des blessures qui déciment la ligne offensive et le poste de tight end (Jordan Reed a de nouveau quitté le match prématurément), les Redskins perdent encore une fois face à un adversaire de division (0-3 dans la NFC Est). Avec un bilan sous la barre des 50 % (3-4), Washington va avoir beaucoup du mal à se relever pour cette fin de saison. Surtout quand on connait le calendrier : @Seahawks, Vikings et @Saints. À l’inverse pour les Cowboys, les voyants se mettent tous au vert au fur et à mesure, même si on regrettera que la manière n’est pas été totalement au rendez-vous ce dimanche. Dallas vise désormais les Eagles, premiers de la division, qu’ils vont encore affronter à deux reprises. Avec ou sans Ezekiel Elliott, telle sera la question.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une