Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Instant stats New Orleans Saints 0

L’instant stats : la défense des Saints n’est plus en mode portes ouvertes

A la rue ces dernières années, la défense de New Orleans montre un tout autre visage cette saison. Analyse.

L’instant stats : la défense des Saints n’est plus en mode portes ouvertes

Dans les sports américains et plus particulièrement en NFL, les statistiques tiennent une place prépondérante, à tel point qu’environ 99 % des joueurs possèdent aujourd’hui leur propre record dans une catégorie qui n’est probablement connue de personne. Du coup, Touchdown Actu vous propose une rubrique basée sur l’analyse statistique, tout en remettant les chiffres dans leur contexte.

Aujourd’hui, on jette un œil à la défense des Saints, qui est actuellement sur une très bonne dynamique.

Que disent les chiffres ?

Durant les trois dernières saisons, la défense de New Orleans était l’une des pires de la NFL. Que ce soit en termes de yards accordés ou de points encaissés, les Saints évoluaient en mode portes ouvertes, au grand dam du quarterback Drew Brees et de toute l’attaque. Il suffit de regarder ces statistiques pour s’en rendre compte.

  • Saison 2016 : 375,4 yards accordés par match (27è en NFL), 28,4 points encaissés en moyenne (31è en NFL)
  • Saison 2015 : 413,8 yards accordés par match (31è en NFL), 29,8 points encaissés en moyenne (32è en NFL)
  • Saison 2014 : 384,0 yards accordés par match (31è en NFL), 26,5 points encaissés en moyenne (28è en NFL)

Suite aux deux premiers matchs de cette saison, on pensait que rien n’avait vraiment changé à New Orleans. En effet, les Saints ont commencé l’année avec un bilan de 0-2 et 75 points concédés au total. Mais cinq semaines plus tard, ce n’est plus du tout la même histoire en Louisiane. Lors des cinq dernières rencontres, l’équipe dirigée par Sean Payton a montré un visage complètement différent en défense. La preuve avec ces chiffres.

  • Yards accordés par match (semaine 3-8) : 277,6 (3è en NFL)
  • Points encaissés par match (semaine 3-8) : 16,0 (3è en NFL)

Résultat, New Orleans reste sur cinq victoires consécutives, et est actuellement en tête de la NFC Sud.

Dans le contexte

D’un point de vue purement statistique, la progression des Saints en défense est énorme. Mais parfois, les chiffres sont plus impressionnants que la réalité. Il faut avouer que ces dernières semaines, la franchise de New Orleans a bénéficié d’un calendrier plutôt clément dans le sens où elle a affronté des attaques faibles. Mis à part les Lions, qui ont d’ailleurs marqué 38 points au Superdome, les Saints ont joué les Panthers, les Dolphins, les Packers sans Aaron Rodgers, et enfin les Bears avec le rookie Mitchell Trubisky. A l’heure de ces lignes, Miami est la pire franchise de la ligue offensivement, Chicago n’est pas beaucoup mieux, et Carolina est médiocre. Quant à Green Bay, ce n’est évidemment pas la même équipe sans Rodgers. Tout ça pour dire que le niveau défensif des Saints est à relativiser et ne correspond pas forcément aux statistiques, qui sont très flatteuses.

Cependant, cela ne signifie pas qu’il faut sous-estimer la progression des Saints dans ce domaine. Clairement, New Orleans a resserré la vis de l’autre côté du ballon. Jeune, opportuniste (coucou les Lions), confiante et agressive, l’escouade défensive version 2017 fait plaisir à voir. Symbole de ce changement, le rookie Marshon Lattimore, sélectionné au premier tour de la dernière Draft. Le jeune cornerback est exceptionnel depuis le début de saison et justifie complètement son statut. Ce n’est pas par hasard s’il vient d’être élu rookie défensif du mois en NFL ! Mais un joueur ne change pas tout. Ken Crawley, un cornerback sophomore qui n’a pas même été drafté, est aussi très solide et se révèle cette année. Quant à Kenny Vaccaro, chargé de couvrir le slot, il est passé de joueur transférable en septembre à joueur indispensable de la ligne arrière aujourd’hui. Enfin, les jeunes safeties Marcus Williams et Vonn Bell font le job, même s’ils sont forcément encore en phase d’apprentissage.

Si le second rideau défensif des Saints fait donc du bon boulot, et ce malgré l’absence du cornerback Delvin Breaux, il ne faut pas oublier qu’il profite d’une ligne défensive capable de mettre de la pression sur le quarterback adverse. Évidemment, le defensive end Cameron Jordan joue un rôle énorme, lui qui est l’un des meilleurs joueurs à son poste de toute la ligue. Cette année, il a déjà accumulé 5,5 sacks. Le recrutement d’Alex Okafor, qui évolue à l’autre extrémité de la ligne, porte aussi ses fruits (trois sacks pour lui en 2017), tout comme la Draft de Trey Hendrickson, ce dernier offrant une rotation intéressante à cette position. A ça, vous ajoutez un groupe de tackles défensifs (Sheldon Rankins, Tyeler Davison et David Onyemata) qui parvient pour l’instant à combler la perte de Nick Fairley, et vous obtenez une ligne défensive très correcte. Concernant les linebackers, les arrivées d’A.J. Klein et Manti Te’o ont permis de renforcer un peu ce secteur, même si les Saints restent très moyens à ce niveau-là, notamment à cause de la blessure d’Alex Anzalone.

Verdict

De gros progrès qui demandent confirmation. Voilà comment on pourrait résumer le début de saison des Saints en défense. Il y a du potentiel, il y a des playmakers, mais il y a aussi certaines faiblesses (notamment la défense contre la course) et donc une vraie marge de progression. Les prochains matchs permettront d’en savoir plus sur le niveau réel de l’escouade défensive de New Orleans, qui est pour l’instant très bien gérée par le coordinateur Dennis Allen.

Dès dimanche, les Saints seront opposés aux Tampa Bay Buccaneers. Fin novembre, ils joueront contre les Rams, la deuxième meilleure attaque de la NFL actuellement, avant d’affronter les Falcons à deux reprises en décembre. Bref, la défense sera testée. Si elle tient, la franchise de New Orleans risque de faire mal vu le talent offensif qui existe dans cette équipe.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.52pariez2.05GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une