Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés Seattle Seahawks Washington Redskins 0

Seahawks – Redskins (14-17) : Washington l’emporte au bout du suspense !

Cette victoire, les Redskins sont allés la chercher !

Seahawks – Redskins (14-17) : Washington l’emporte au bout du suspense !

Seattle Seahawks (5-3) – Washington Redskins (4-4) : 14-17 

Les spectateurs du CenturyLink Field avaient déjà vécu un scénario incroyable la semaine dernière. Ce dimanche, rebelote, mais ce sont les Seahawks qui se sont inclinés cette fois-ci. En difficulté face à la défense de Washington, Seattle a galéré avant de prendre l’avantage en fin de match, mais les Redskins ont trouvé les ressources pour repasser en tête à une minute du terme.

Avec ce résultat, les Seahawks laissent la première place de la NFC Ouest aux Los Angeles Rams, tandis que Washington rééquilibre son bilan.

Blair Walsh à la rue

Incontestablement, le premier quart-temps n’est pas à l’avantage des attaques. On a droit à quatre punts, un fumble des Redskins, une interception de Russell Wilson (24/45, 297 YDS, 2 TD, 2 INT, 10 courses, 77 YDS) et un field goal raté des Seahawks. Symbole de cette domination défensive, Seattle parvient à ouvrir le score en marquant un safety, grâce à un sack de Bobby Wagner dans la end zone adverse (2-0).

Au début du deuxième acte, les locaux avancent bien, notamment à la course, mais se tirent une balle dans le pied en enchaînant les pénalités offensives. Résultat, ils sont obligés de tenter un field goal, et Blair Walsh manque une nouvelle fois la cible ! En face par contre, les Redskins se montrent opportunistes. Kirk Cousins (21/31, 247 YDS) et Vernon Davis (6 REC, 72 YDS) font mal à Seattle, et le running back Rob Kelley (14 courses, 18 YDS, 2 TD) marque le premier touchdown du match suite à une interférence défensive contre Richard Sherman (2-7).

Dans les derniers instants de la première mi-temps, Russell Wilson fait progresser les siens, que ce soit avec son bras ou ses jambes. Du coup, Seattle a la possibilité de réduire le score mais Walsh…vendange une troisième fois. Les deux équipes rejoignent donc les vestiaires sur ce score de 2-7.

Un scénario dingue

Cela ne s’arrange pas vraiment pour les Seahawks après la pause. Les Redskins arrivent non seulement à augmenter leur avance grâce à leur kicker (2-10), mais c’est surtout en défense qu’ils font forte impression. Wilson, constamment sous pression, est en difficulté et l’attaque des Seahawks n’arrive pas à trouver son rythme. Le quarterback de Seattle est même intercepté une seconde fois.

Il faut attendre le début du quatrième quart-temps pour voir Wilson rebondir. Ce dernier sert Thomas Rawls (9 courses, 39 YDS, 2 REC, 31 YDS) et Jimmy Graham (5 REC, 59 YDS) pour de gros gains, avant d’envoyer Luke Willson au touchdown (8-10, après une conversion à deux points ratée). Derrière, la défense surfe sur la vague en malmenant Kirk Cousins, sacké à plusieurs reprises (6 sacks au total, dont deux de Dwight Freeney). Autrement dit, le momentum est complètement du côté des hommes de Pete Carroll.

En récupérant le ballon avec un peu plus de deux minutes à jouer dans cette rencontre, les Seahawks ont l’occasion de coiffer leur adversaire sur le fil. Et comment souvent dans ce genre de situation, Russell Wilson sort le grand jeu. Il trouve Graham pour 21 yards, il cherche un first down tout seul à la course, puis se connecte avec Doug Baldwin (7 REC, 108 YDS, 1 TD) pour un touchdown de 30 yards (14-10, après une conversion à deux points ratée) !

On pense alors que Seattle tient le bon bout, mais le match devient complètement fou. Dos au mur, Kirk Cousins et les siens sortent deux big plays, avec d’abord un gain de 31 yards de Brian Quick (3 REC, 49 YDS) mais surtout une réception magnifique de Josh Doctson (3 REC, 59 YDS) pour 38 yards ! Arrivés tout près de la end zone adverse, les Redskins donnent la balle à Kelley, qui redonne l’avantage à son équipe (14-17). Les Seahawks jettent leurs dernières forces dans la bataille, mais il est trop tard. Washington wins !

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une