Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power rankings 0

Power Ranking NFL 2017 – Semaine 10 : Un seul être vous manque…

Les Jets décollent, les Texans et Packers s’écrasent.

Power Ranking NFL 2017 – Semaine 10 : Un seul être vous manque…

Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Les Eagles en vol plané, les Pats et Steelers au repos, le podium reste inchangé pour la deuxième semaine consécutive. Derrière, par contre, ça s’anime. En balade sur les bords de l’Hudson River, les Rams poursuivent leur très belle saison et prennent seuls la tête de la NFC Ouest avec la complicité de Seahawks sans inspiration, aux antipodes de leur orgie offensive d’il y a une semaine. Tombeurs des Chiefs dans un match déterminant dans la course aux playoffs, les Cowboys se hissent dans le top 5. Pendant que les Vikings font la sieste, les Saints poursuivent sur leur lancée d’un mois d’octobre parfait.

Sans trop qu’on ne sache comment, les Panthers sont 6-3 et cognent aux portes du top 10. Les Falcons prennent un gros coup sur la tronche dans la course aux séries. Les Jaguars enchaînent, incroyable ! Les Raiders se reprennent sans convaincre. Les Jets se déchaînent, maîtrisent enfin un match de bout en bout et signent la plus belle progression de la semaine. Tout aussi convaincants que les Panthères, les Titans restent en tête de l’AFC Sud, sans vraiment faire rêver.

Si la saison des Texans semble terminée pour de bon, celles des 49ers et Browns semblent ne jamais avoir vraiment commencé. Comme la franchise de Houston, celle de Green Bay, orpheline de son maître à jouer, sombre lentement vers le fond du classement. Entre speech d’avant match cosmique, coups de sang, bouffonneries, blessures et piètres performances, la saison des Buccaneers s’enlise dans un grand n’importe quoi saupoudré d’une bonne dose de gâchis. Pendant que les Colts retrouvent un peu le sourire, les Broncos le perdent un peu plus chaque semaine. Quant aux Cardinals et Dolphins, ils sont tout aussi insipides dans la victoire que dans la défaite.

Qui a attaqué la saison du bon pied ? Qui s’est lamentablement vautré ? Qui a confirmé les belles attentes ou l’absence totales d’attentes places en eux ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas uniquement sur le nombre de victoires, mais avant tout sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous précipitera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-eagles-ok 1. Philadelphia Eagles (8-1) –
Semaine après semaine, Carson Wentz ressemble de plus en plus à un MVP. Une première à Philly depuis la légende Norm Van Brocklin, il y a 57 ans.

pr-patriots-ok 2. New England Patriots (6-2) –
La grande force des Pats, c’est que même lorsqu’ils n’écrasent pas la concurrence et son rattrapés par leurs lacunes, ils trouvent quand même le moyen de gagner.

pr-steelers-ok 3. Pittsburgh Steelers (6-2) –
Juju Smith-Schuster a eu 2 semaines pour trouver une nouvelle célébration, on a hâte de voir.

pr-rams-ok 4. Los Angeles Rams (6-2) +2
Sniff sniff, vous ne sentez pas le coach de l’année par ici ?

pr-cowboys-ok 5. Dallas Cowboys (5-3) +3
Un Dak qui joue avec prudence et application, un Zeke qui se gave de yards, la formule n’a pas changé en un an. Et elle marche toujours pas trop mal.

pr-chiefs-ok 6. Kansas City Chiefs (6-3) -2
Une célébration géniale et un touchdown surréaliste, tout ça pour perdre au final. Quelle injustice !

pr-saints-ok 7. New Orleans Saints (6-2) +2
De 0-2 pour débuter à 6-0. Seules 2 franchises ont connu pareil départ dans l’ère du Super Bowl. Et les deux ont fini par soulever le Trophée Lombardi quelques mois plus tard.

pr-vikings-ok 8. Minnesota Vikings (6-2) -1
Redskins, Rams, Lions. À Washington et avec un petit matelas d’avance, les Vikings attaquent 3 semaines cruciales dans la course au playoffs.

pr-seahawks-ok 9. Seattle Seahawks (5-3) -4
Horriblement maladroit, Blair Walsh a encore été victime d’une attaque incapable de concrétiser. #TousCoupables

pr-redskins-ok10. Washington Redskins (4-4) +2
Eagles deux fois, Rams, Cowboys, Seahawks, Chiefs. En dépit du calendrier le plus relevé de la ligue, les Redskins sont encore en vie. Au programme des deux prochaines semaines : Vikings et Saints. Ouch.

pr-panthers-ok 11. Carolina Panthers (6-3) +3
C’est moche, poussif, Cam se prend davantage pour un coureur qu’un quarterback, mais ça marche. Jusqu’à quand ?

pr-jaguars-ok12. Sacksonville Jaguars (5-3) +5
Deux victoires de suite !!! Merci le bye week !

pr-lions-ok 13. Detroit Lions (4-4) +3
De leurs 25 dernier déplacements au Lambeau Field, ils n’en avait gagné qu’un, à la dernière seconde, sur un field goal raté. Cette fois-ci, dans la vague d’un pass rush revenu de 2 semaines d’hibernation, moins de frissons.

pr-falcons-ok 14. Atlanta Falcons (4-4) -1
Julio Jones leur a fait gagner tellement de matchs, mais cette fois-ci, il leur aura coûté cher.

pr-bills-ok 15. Buffalo Bills (5-3) -5
Ça n’est pas avec ce genre de prestation que les Bills vont retrouver les playoffs pour la première fois depuis 1999.

pr-raiders-ok 16. Oakland Raiders (4-5) +3
Même contre Jay Cutler, ils n’ont pas été foutus d’intercepter leur première passe de la saison.

pr-titans-ok17. Tennessee Titans (5-3) +5
181 points inscrits, 193 encaissés, mais un bilan positif. Difficile d’être véritablement impressionné.

pr-chargers-ok18. Los Angeles Chargers (3-5) +2
Pour espérer mener le sprint final vers les playoffs, ils devront faire déjouer une défense de Jacksonville 1ère au nombre de sacks et de points encaissés, 2e au nombre de yards concédés et avec le 3e meilleur différentiel de turnovers. Bon courage !

pr-ravens-ok19. Baltimore Ravens (4-5) -1
C’est seulement la quatrième fois de la saison que Joe Flacco lance plus de 200 yards et la première qu’il passe le cap des 250. Jeu aérien défaillant qui tourne à 165 yards par match, attaque au sol irrégulière, les Corbeaux ne volent pas droit cette année.

pr-jets-ok20. New York Jets (4-5) +6
7 sacks, 3 fumbles forcés, un jeu au sol enragé. Recette gagnante pour un match référence. Ça valait bien quelques pas de danse.

pr-texans-ok21. Houston Texans (3-5) -10
Sans J.J. Watt, le cœur s’est arrêté. Sans Deshaun Watson, la magie s’est envolée.

pr-packers-ok 22. Green Bay Packers (4-4) -7
Si certains doutaient encore qu’un quarterback puisse sublimer une équipe à lui tout seul, en voici la preuve.

pr-bears-ok23. Chicago Bears (3-5) -2
Les Bears n’ont plus battu les Packers au Soldier Field depuis 2010. Et ne comptez pas sur Mitchell Trubisky pour prendre les choses en main et arroser à tout va. Non, attendez-vous plutôt à ce que le duo Tarik Cohen/Jordan Howard et la défense assurent le spectacle. Encore une fois.

pr-broncos-ok 24. Denver Broncos (3-5) -1
Face aux Patriots dimanche, difficile d’être optimistes. Même pour de faux.

pr-colts-ok25. Indianapolis Colts (3-5) +5
Deux succès face à des Browns et Niners sans victoire, une face à des Texans dans le rouge et sans trois de leurs meilleurs joueurs. On broute les miettes chez les Poulains.

pr-dolphins-ok26. Miami Dolphins (4-4) -1
La pire attaque de la ligue a montré un visage séduisant, mais a été incapable de capitaliser sur un délicieux onside-kick surprise et un fumble des Raiders. Un manque d’opportunisme fatal.

pr-bengals-ok27. Cincinnati Bengals (3-5) -3
1,7 yards par course, 119 dans les airs. Le néant. Mettez-vous au UFC.

pr-cardinals-ok28. Arizona Cardinals (4-4) –
Grâce à 37 courses records pour Adrian Peterson et un C.J. Beathard complètement paumé en NFL, les Cardinals ont échappé au pire. Un moindre mal.

pr-buccaneers-ok29. Tampa Bay Buccaneers (2-6) -4
À Tampa, le talent ne manque pas. Manque plus que les cerveaux qui vont avec.

pr-giants-ok 30. New York Giants (1-7) -1
Humm… Pas sûr que ça leur ait été d’une grande aide. ?

pr-niners-ok31. San Francisco 49ers (0-9) –
San Francisco 0-9ers.

pr-browns-ok32. Cleveland Browns (0-9) –
Pas de match, pas de défaite. Pas de défaite… Pas de défaite.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une