Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Buffalo Bills New Orleans Saints Résumés 0

Bills – Saints (10-47) : Mark Ingram et Alvin Kamara atomisent des Bills sans défense … et sans attaque

Bills – Saints (10-47) : Mark Ingram et Alvin Kamara atomisent des Bills sans défense … et sans attaque

Buffalo Bills (5-4) – New Orleans Saints (7-2) : 10-47

Cette affiche entre deux équipes que peu attendaient avant le début de la saison 2017 était intéressante, mais le suspense n’a pas duré. Après un premier drive avec 3 points à la clé, l’attaque des Bills a complètement perdu le rythme. Tout le contraire de Drew Brees (18/25, 184 yards) et des siens qui ont littéralement marché sur la défense de Buffalo durant toute la rencontre grâce à une attaque au sol phénoménale et responsable des 6 touchdowns des Saints.
C’est la première fois depuis décembre 2006 que deux running backs des Saints courent pour plus que 100 yards au sol et il s’agissait alors de Reggie Bush et Deuce McAllister.

L’attaque des Saints donne une leçon d’efficacité à celle des Bills

Les Bills ouvrent le score par Steven Hauschka (3-0) dès le premier drive où ils avancent majoritairement par l’attaque au sol avec notamment une course de 36 yards de LeSean McCoy (8 courses, 49 yards) et une échappée de Tyrod Taylor pour un gain de 13 yards.

Les Saints ripostent et convertissent notamment une 4e tentative par Mark Ingram qui en profite pour faire passer les siens devant au score (3-7). Les Bills sont trop tendres en défense. Sur leur premier drive, les Saints ont gagné 44 des 75 yards après contact en grande partie grâce à son duo de running backs.

La première perte de balle de la partie est un fumble Josh Hill, le tight end des Saints, qui relâche le ballon après un contact avec Ramon Humber, mais l’attaque des Bills est incapable d’avancer en début de 2e quart-temps et la franchise de l’État de New York paie cash son manque d’efficacité car Drew Brees et Alvin Kamara (12 courses, 106 yards, 1 touchdown, 5 réceptions, 32 yards) amènent les Saints proches de la end zone, Mark Ingram finit le travail et inscrit son deuxième touchdown du match (3-14).

Le deuxième quart-temps est difficile pour la ligne offensive des Bills qui subit la pression de la défense des Saints et oblige Tyrod Taylor (9/18, 56 yards, 1 interception, 3 courses, 27 yards) à lancer très rapidement ou à courir pour sa vie. De l’autre côté, l’armada offensive des Saints continue. Drew Brees trouve Michael Thomas (9 réceptions, 117 yards) à trois reprises et positionne parfaitement Wil Lutz pour un field goal de 23 yards (3-17)

Des Bills aux abonnés absents

Au retour des vestiaires, les Bills se doivent de produire en attaque, mais ce sont les Saints qui reçoivent le ballon. Leur quarterback s’appuie sur les qualités de Michael Thomas et surtout d’Alvin Kamara qui se voit récompensé de son bon début de match en inscrivant un touchdown de 5 yards (3-24).

L’attaque des Bills continue à stagner, notamment à cause de pénalités. Pire, Tyrod Taylor se fait intercepter par Sheldon Rankins qui parvient à remonter jusqu’aux 3 yards des Bills. Mark Ingram (21 courses, 131 yards, 3 touchdowns) termine le travail et trouve la end zone pour la 3e fois de la partie, mais Wil Lutz manque l’extra point (3-30).

Le public du New Era Field s’impatiente et hue l’attaque des Bills alors que celle-ci rejoint la touche après un autre drive infructueux. Par la suite, la défense des Bills, fatiguée par sa longue présence sur le terrain, continue de sombrer. Drew Brees ajoute 6 points lui-même au total de son équipe (3-37) après un drive uniquement composé de courses (10) et une démonstration du monstre à deux têtes Ingram-Kamara.

La défense des Saints continue d’impressionner à Buffalo en gagnant la bataille des tranchées et en empêchant presque complètement Tyrod Taylor et LeSean McCoy de faire avancer l’attaque des Bills. Dans une tentative de créer quelque chose de positif et peut-être de préserver la santé de son quarterback titulaire, Sean McDermott fait entrer Nathan Peterman (7/10, 79 yards, 1 touchdown) qui parvient à trouver Nick O’Leary dans la end zone pour le seul touchdown inscrit par les Bills.
Trey Edmunds, le 3e running back des Saints, porte le dernier coup de massue à la défense des Bills en inscrivant le 6e touchdown au sol des Saints de la partie. Plus de 300 yards au à la course pour New Orleans, c’est ce qui s’appelle fatiguer une défense (10-47).

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une