Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés 0

Broncos – Patriots (16-41) : une victoire très « special »

New England a bien profité des multiples erreurs des équipes spéciales de Denver.

Broncos – Patriots (16-41) : une victoire très « special »

Denver Broncos (3-6) – New England Patriots (7-2) : 16-41

Il faut soigner tous les détails en NFL, y compris les équipes spéciales. Bill Belichick l’a toujours su, et sa politique a payé cash dimanche soir. Car c’est bien grâce à leurs spécialistes que les Patriots ont facilement disposé des Broncos. En première mi-temps, ils ont donné une leçon à Denver, avant de laisser Tom Brady (25/34, 266 yards, 3 TDs) finir tranquillement le boulot dans un match maitrisé de bout en bout.

Stoppés sur leur premier drive, les joueurs de New England voient leur premier punt relâché par Isaiah McKenzie à 24 yards de sa end zone. Deux passes plus tard, Rex Burkhead (10 courses, 36 yards – 3 rec, 27 yards, 1 TD) est dans la end zone (0-7). Denver répond avec un field goal, mais Dion Lewis retourne le coup de pied d’engagement pour 103 yards et un nouveau touchdown (3-14).

Inefficaces dans les derniers yards, les Broncos se contentent d’un nouveau coup de pied (6-14), auquel réplique Stephen Gostkowski (6-17). Sur la série suivante, nouveau coup des équipes spéciales de New England, qui bloquent le punt adverse pour récupérer le ballon à 30 yards de la terre promise. De quoi ajouter un nouveau field goal (6-20). La défense des Patriots plie mais ne rompt pas, avec un nouveau field goal adverse dans la foulée (9-20).

Avant la pause, les Patriots prennent le large grâce à la première réception de la saison pour Dwayne Allen, avec un touchdown à la clé (9-27).

Un mince espoir… vite calmé

Au retour des vestiaires, Brock Osweiler (18/33, 221 yards, 1 TD, 1 int) donne un peu d’espoir au stade en menant un drive de 75 yards conclu par Demaryius Thomas (5 rec, 44 yards, 1 TD) pour le touchdown (16-27).

Mais ce sera finalement le dernier souffle de son équipe. Dion Lewis (14 courses, 55 yards, 1 TD) réplique immédiatement avec un touchdown au sol (9-34). La défense arrête Denver, et Brady remonte 94 yards avec son attaque pour finalement envoyer James White dans la end zone (16-41) pour le K.O. à un peu plus de 9 minutes du coup de siffler final.

Il ne reste plus qu’à expédier les affaires courantes, en laissant même la dernière série à Brian Hoyer.

Avec 396 yards au compteur, l’attaque de New England a utilisé toutes ses options pour avancer. Y compris Martellus Bennett (3 rec, 38 yards), signé il y a seulement quelques jours. Brandin Cooks (6 rec, 74 yards) et Rob Gronkowski (4 rec, 74 yards) ont aussi été alimentés.

Cette victoire permet aux Pats’ de prendre le large dans l’AFC Est, surtout après la défaite des Bills, qui tombent deux matchs derrière.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une