Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA 0

Le journal de la NCAA – Semaine 12 : Anthony Mahoungou fait le show à Iowa !

Le Français a fait souffrir le backfield défensif des Hawkeyes.

Le journal de la NCAA – Semaine 12 : Anthony Mahoungou fait le show à Iowa !

Le match de la semaine

Wisconsin (5) – Michigan (24) : 24-10

Classé numéro 5 du pays par le comité des Playoffs, Wisconsin avait encore besoin de référence sur son CV à l’heure de prétendre à une place dans le dernier carré. Cette opportunité, les Badgers pouvaient l’obtenir en dominant Michigan à domicile, face à une équipe des Wolverines encore en lice pour une finale de conférence. Et à en juger par la physionomie de la première mi-temps, c’est par la défense que se fera la décision.

Sur les 11 séries du premier acte, 9 se terminent par un punt. C’est pourtant sur l’une de ces phases de jeu que le match va être lancé. Non loin de sa end-zone, le punter de Michigan Brad Robbins botte jusqu’à l’entrée de sa moitié de terrain. Le retourneur Nick Nelson semble temporiser après le rebond, puis profite d’un très mauvais positionnement de l’escouade adverse pour contourner et filer en terre promise (7-0).

Wisconsin prend les devants mais ne rassure pas pour autant. Une connexion longue distance entre Brandon Peters (9/18, 157 yards) et Zach Gentry permet même à Michigan de frapper à la porte. Mais le quarterback des Wolverines s’emmêle les pinceaux sur un « QB Sneak » et perd le fumble dans la foulée. Les visiteurs finissent tout de même par égaliser peu avant la pause. Donovan Peoples-Jones capte une passe profonde, avant de voir Ben Mason inscrire en force le touchdown de son équipe. 7-7, c’est le score à la pause.

Taylor … & Taylor

Au retour des vestiaires, les attaques semblent toujours aussi pétrifiées. Pour preuve, Alex Hornibrook (9/19, 143 yards, TD, INT) concède une interception cruciale des mains de Devin Bush dans ses 40 yards. Michigan est bien stoppé mais repart tout de même avec 3 points d’avance au tableau d’affichage (7-10). C’est le moment que choisissent enfin les Badgers pour s’activer.

Certes, le running back Jonathan Taylor (132 yards) peine encore à progresser de manière régulière. Mais le receveur homonyme, A.J., sort du chapeau à point nommé pour réaliser deux big plays et scorer un touchdown à la réception (14-10). Le programme de Madison est lancé et provoque un « 3-and-out » défensif avant de voir l’autre receveur Kendric Pryor, alourdir le score sur un tracé « Jet-Sweep » (21-10).

C’en est trop pour des Wolverines qui perdent Brandon Peters sur blessure, pataugent à la course (58 yards au total !) et voient Jonathan Taylor se mettre enfin à perforer le rideau défensif. Victoire finale des joueurs de Paul Chryst, 24 à 10, pour rester invaincu et s’affirmer un peu plus dans la course aux playoffs. Ne reste que deux marches aux Badgers, dont la finale de conférence Big Ten, pour définitivement valider ce statut.

Autres principaux résultats

Wisconsin connait justement son futur adversaire en finale de conférence Big Ten. Il s’agit d’Ohio State (9) qui a été sans pitié face à Illinois, marquant sur ses six premiers drives pour plier la rencontre. Un succès qui laisse Penn State (10), vainqueur de Nebraska (56-44), et Michigan State (17) tombeur de Maryland (17-7) à quai.

L’autre événement dans la Big Ten, c’est Anthony Mahoungou qui a sorti son meilleur match en carrière sur le terrain d’Iowa. 135 yards et 2 touchdowns, c’est bilan du receveur français qui a largement contribué à la victoire de Purdue chez les Hawkeyes (15-24). Ce résultat permet aux Boilermakers de rester en course pour un bowl, mais un succès contre Indiana, la semaine prochaine, est impératif.

Sans trop de surprises, Oklahoma (4) a validé son ticket pour la finale de conférence Big 12. Kansas a été la victime expiatoire des Sooners (3-41) et a même vu Baker Mayfield (257 yards, 3 TD) se distinguer avec des gestes obscènes à l’encontre de certains défenseurs. TCU (12) a aussi fait un grand pas vers la finale en dominant largement Texas Tech à Lubbock (3-27). Les Horned Frogs étaient pourtant privés de leur quarterback Kenny Hill pour cette partie. Une victoire contre Baylor le week-end prochain qualifiera définitivement Texas Christian.

La tâche de TCU a été sérieusement facilitée par deux surprises au sein de la Big 12. Oklahoma State (13) a subi la loi de Kansas State à la maison (40-45) grâce aux 3 touchdowns du receveur Byron Pringle. Pas mieux pour West Virginia, piégé à domicile par Texas (14-28) et qui a même perdu le quarterback Will Grier pour le reste de la saison, pour un doigt cassé.

Dans la Pac-12, Washington (18) s’est fait très peur mais a fini par dominer Utah (33-30) sur un field goal à la dernière seconde. Le running back Myles Gaskin en a profité pour marquer son 37e touchdown au sol en carrière, devenant le recordman de sa fac devant Bishop Sankey. De son côté, Stanford (22) n’a pas brillé mais a fait le boulot dans son dernier match intra-conférence de la saison. Face au rival California, le Cardinal s’impose 17-14 grâce à un Bryce Love toujours aussi décisif (101 yards, TD au sol). Enfin, dans le duel à distance entre les deux quarterbacks Sam Darnold et Josh Rosen, USC (11) a pris le dessus sur UCLA, 28-23 avec un quatrième match consécutif à plus de 100 yards et au moins un touchdown pour le running back Ronald Jones.

Alabama (1) et Auburn (6) étaient en promenade ce week-end, à une semaine d’un Iron Bowl très attendu. Le Crimson Tide a piétiné Mercer, programme de deuxième division, 56-0, pendant que les Tigers n’ont guère tremblé contre Louisiana-Monroe, 42-14. Même score pour Georgia (7) face à Kentucky, une semaine après la déroute subie contre Auburn.

En ACC, Miami (3) s’est fait peur mais s’impose contre Virginia (44-28). Malgré les 384 yards et 4 touchdowns du quarterback adverse, Kurt Benkert, la défense floridienne s’est employée au moment opportun pour l’emporter. Clemson (2) était de son côté en balade contre The Citadel (deuxième division), 61-3. Le premier poursuivant des Tigers dans l’ACC Atlantic est désormais Wake Forest, tombeur de NC State (30-24) avec un fumble forcé décisif du linebacker Demetrius Kemp aux portes de son en-but.

La mise en route fut longue pour Notre Dame (8) mais les joueurs de Brian Kelly ont fini par dominer Navy, 24-17, derrière les 106 yards au sol de Josh Adams. A noter également le retour attendu de Josh Herbert à Oregon, qui a permis la victoire des Ducks contre Arizona (48-28). Le quarterback termine avec 235 yards et un touchdown, étant bien assisté par le running back Royce Freeman, arrivé quatre fois dans l’en-but adverse.

Dans le Group of Five, Memphis (21) s’est qualifié pour la finale AAC. Les 320 yards et 2 touchdowns de Riley Ferguson ont fait plier SMU (66-45). Les Tigers retrouveront pour le titre UCF (15), vainqueur de Temple (19-45), ou South Florida, difficile bourreau de Tulsa (27-20).

On connait désormais la finale de la conférence Mountain West. Boise State (25) a assuré sa qualification aux dépens d’Air Force (44-19) et affrontera Fresno State, auteur d’un succès de référence à Wyoming (7-13) malgré l’absence du quarterback Josh Allen.

Lane Kiffin et Florida Atlantic joueront la finale de conférence USA. Grâce à un succès 52-24 face à Butch Davis et Florida International, les Owls retrouveront North Texas, UAB ou Southern Miss dans deux semaines.

Actions de la semaine

Qu’on se le dise : les receveurs d’Iowa State ont de bonnes mains. Et quand ce n’est pas Allen Lazard, c’est Hakeem Butler qui se met en évidence, comme ce week-end à Baylor. Le numéro 18 réalise ce superbe catch à une main avant d’aller inscrire en puissance son touchdown pour la victoire finale des Cyclones (13-23).

Autre réception spectaculaire : celle du receveur de UCLA Jordan Lasley. Sur une passe lointaine de Josh Rosen, le Californien reste concentré pour catcher un ballon façon flipper qui rebondit notamment sur le casque d’Iman Marshall.

Mississippi State est décidément habitué aux ballons glissants. En septembre dernier, les Bulldogs avaient fait perdre 90 yards à l’attaque de Louisiana Tech sur un fumble cafouillé par une cascade de joueurs. Même scénario ce week-end à Arkansas, mais en défaveur des visiteurs. Sur un fumble concédé par Devwah Whaley, le ballon remonte les 30 derniers yards de Mississippi State avant d’être recouvert par le receveur Briston Guidry dans l’en-but pour le touchdown. Cela n’empêche pas le succès des Bulldogs (21-28).

Enfin, dans la course au bowl, Duke a pris le dessus sur Georgia Tech (43-20), non sans une passe lobée inspirée du running back Shaun Wilson à destination de Daniel Helm.

Zoom sur : Jaquan Johnson

A Miami, il est sans doute le principal symbole de la « Turnover Chain ». Cette coutume, de retour sur le campus de Coral Gables, voit un défenseur auteur d’une action décisive porter une chaine autour du cou à l’effigie de « The U ». Et Jaquan Johnson en est un propriétaire de fortune. Contre Virginia, les Hurricanes ont souffert en début de match, étant menés jusqu’à 28-14 sur leur terrain. Moment choisi par le safety pour passer à l’action. Un Pick-6 décisif qui a permis aux siens de relancer la machine, passer un 30-0 aux Cavaliers et s’imposer 44-28 pour rester invaincu. Avec cette interception, Johnson enchaine un troisième match de suite avec un turnover et termine même meilleur plaqueur de la rencontre, avec un sack en prime. S’il n’est que junior, le defensive back monte en puissance et devient une véritable pièce maitresse de l’escouade de Mark Richt, aux côtés des Joe Jackson, Shaquille Quaterman et autres Michael Pickney. Clemson est prévenu, à l’aube de la finale de conférence ACC.

A ne pas manquer en semaine 13

Dernière semaine de saison régulière à l’horizon, avec du lourd, très lourd en préparation ! La principale affiche sera incontestablement le choc de la division SEC Ouest qui opposera Auburn et Alabama. Le vainqueur obtiendra son ticket pour la finale de conférence face à Georgia. Gros enjeu également dans la Pac-12 Nord, avec l’Apple Cup entre Washington et Washington State. Si les visiteurs s’imposent, ils retrouveront USC en finale de conférence. Dans le cas contraire, c’est Stanford qui obtiendra cette place. Le Cardinal, justement, qui sera aux prises avec Notre Dame dans le classique des prestigieuses facs privées. Défaite interdite pour les Fighting Irish, qui pourraient perdre une place en bowl majeur. On en oublierait presque la rivalité institutionnelle entre Michigan et Ohio State. Seul objectif pour les Wolverines : faire perdre les Buckeyes pour la troisième fois et condamner leurs dernières chances de playoffs. Au programme enfin : UCF-South Florida dans l’AAC Est et une cascade de rivalités territoriales. Mississippi State-Ole Miss, Florida-Florida State, Arizona State-Arizona, South Carolina-Clemson, Virginia-Virginia Tech, Georgia Tech-Georgia, Kentucky-Louisville, Oregon-Oregon State … L’embarras du choix.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une