Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 11 : un Tom Brady ultra-efficace et un Antonio Brown phénoménal

L’équipe type de la semaine 11 : un Tom Brady ultra-efficace et un Antonio Brown phénoménal

Les Saints, les Patriots, les Chargers et les Steelers ont réussi une très bonne prestation offensive et en défense, ce sont les Ravens, Jaguars et Vikings qui se sont démarqués. Les habitués de l’équipe de la semaine sont là avec Aaron Donald, Tom Brady et Travis Kelce.

Certaines affiches n’étaient pas très alléchantes en semaine 11, mais les matches ont été plutôt intéressants de manière générale. Les Saints se sont faits peur en devant combler un déficit de 15 points et les Bills ont payé le changement de quarterback opéré par Sean McDermott.

Attaque

Quarterback : Tom Brady, New England Patriots (30/37, 339 yards, 3 touchdowns)
Tom Brady est Monsieur propre en semaine 11. Pas pour sa coupe de cheveux, mais pour sa précision (81% de passes complétées) et sa capacité à presque toujours faire avancer l’attaque des Patriots.

Running back : Mark Ingram, New Orleans Saints (11 courses, 134 yards, 1 touchdown)
Le jeu de course des Saints continue à impressionner par son efficacité. 12,2 yards par course pour Ingram en semaine 11. Pour la 2e semaine de suite : mention spéciale à Alvin Kamara qui change l’attaque des Saints par sa polyvalence et l’issue du match avec ses dons de jonglage.

Receveur n°1 : Antonio Brown, Pittsburgh Steelers (10 réceptions, 144 yards, 3 touchdowns)
Antonio Brown a tout fait à la défense des Titans jeudi soir. Il est le premier receveur à dépasser la marque des 1000 yards cette saison et a même fait briller Big Ben n’avait pas encore vraiment sorti de gros match cette année, même si ceux-ci seront probablement de plus en plus rares.

Receveur n°2 : Keenan Allen, Los Angeles Chargers (12 réceptions, 159 yards, 2 touchdowns)
Tout juste « remis » d’une commotion, Philip Rivers a pu compter sur Keenan Allen (et Melvin Gordon) pour faire le boulot en attaque contre une défense de Buffalo qui perd les pédales depuis quelques semaines.

Receveur n°3 : Kenny Stills, Miami Dolphins (7 réceptions, 180 yards, 1 touchdown)
Incertain avant le match, Kenny Stills a bien fait de jouer malgré la défaite. Il réussit son meilleur match en carrière et a gardé les siens dans le match jusqu’au bout.

Tight end n°1 : Travis Kelce, Kansas City Chiefs (8 réceptions, 109 yards)
Travis Kelce est un peu comme votre meilleur ami. Toujours là, même quand ça ne va pas.

Ligne offensive : Chicago Bears
Malgré la défaite, Chicago a gagné la bataille des lignes face à Detroit avec 22 yards au sol. Cody Whitehair, le centre, n’a autorisé aucune pression et a permis au jeu de course d’être efficace à l’inteérieur. Bobby Massie, lui, a autorisé 2 pressions, mais a également été décisif dans l’ouverture des brèches pour Jordan Howard et Tarik Cohen.

Défense

Defensive tackle : Aaron Donald, Los Angeles Rams (2 plaquages)
Bla bla bla … 7 pressions … Bla bla bla … Redirige le jeu de course presque sur chaque action … Bla bla bla … Aaron Donald est le meilleur defensive tackle de la NFL.

Defensive tackle : Willie Henry, Baltimore Ravens (5 plaquages dont 2 sacks)
Qui ça ? Willie Henry, bien sûr. Jusque-là, le defensive tackle des Ravens sélectionné au 4e tour de la Draft 2016 avait totalisé 17 plaquages dont 1 sack en 8 matches cette saison.

Defensive end : Alex Okafor, New Orleans Saints
Grosse performance du defensive end des Saints en semaine 11 qui sera malheureusement la dernière de sa saison à cause d’une déchirure du tendon d’achille. Okafor a compilé 6 pressions et a empêché le quaterback des Redskins de lancer confortablement tout au long du match.

Defensive end : Yannick Ngakoue, Jacksonville Jaguars (3 plaquages don 2,5 sacks, 2 fumbles forcés)
En pur pass rusher, Ngakoue a parfaitement rempli son contrat en mettant constamment la pression sur Deshone Kizer et en forçant notamment 2 fumbles.

Linebacker n°1 : Jadeveon Clowney, Houston Texans (5 plaquages dont 2 sacks)
Cette saison 2017 doit être très frustrante pour Jadeveon Clowney car, pour une fois que lui est en bonne santé et qu’il réussi des performances monstrueuses, ce sont ses coéquipiers qui sont à l’infirmerie.

Linebacker n°2 : Vontaze Burfict, Cincinnati Bengals (12 plaquages dont 1 sack, 1 fumble forcé)
Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, ce que fait Vontaze Burfict sur le terrain est phénoménal. En semaine 11, il a forcé 6 fois l’attaque des Broncos à redonner la balle aux Bengals.

Linebacker n°3 : Bobby Wagner, Seattle Seahawks
Encore une fois excellent face à une bonne attaque des Falcons, Wagner n’a autorisé que 5 réceptions pour seulement 26 yards et il a réussi à toujours garder le jeu devant lui et ainsi éviter les gros gains.

Cornerback n°1 : Casey Hayward, Los Angeles Chargers (4 plaquages, 3 passes déviées, 2 interceptions)
Nathan Peterman a connu une première titularisation très difficile et Casey Hayward y est pour beaucoup. Le cornerback a pris le meilleur sur Brandon Tate et Deonte Thompson pour ses deux interceptions.

Cornerback n°2 : Patrick Robinson, Philadelphia Eagles (5 plaquages, 2 passes déviées)
Face aux Cowboys, Robinson n’a autorisé que 3 réceptions pour 16 yards sur les 7 fois où il a été ciblé. De plus, il a dévié 2 passes et stoppé l’attaque de Dallas trois fois sur un 3e down.

Free safety : Budda Baker, Arizona Cardinals (13 plaquages dont 1 sack, 1 passe déviée, 2 fumbles forcés)
Meilleur match en carrière pour le safety rookie sorti de l’Université de l’État de Washington. Le jeune joueur a été omniprésent, renvoyant trois fois l’attaque des Texans sur le banc et en étant excellent en couverture.


Strong safety : Landon Collins, New York Giants (15 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception)
On attendait la défense des Giants à San Francisco, elle était aux abonnés absents. On ne l’attendait plus contre les Chiefs, elle a été monstrueuse. Collins, pour sa part, à particulièrement été efficace dans la boîte contre la course même s’il a intercepté Travis Kelce (oui!) tout proche de la end zone.

Équipes spéciales

Kicker : Stephen Gostkowski, New England Patriots (4/4 aux field goals, 3/3 aux extra points)
Parfait cette semaine, Gostkowski a notamment rentré un field goal de 62 yards. En altitude certes, mais 62 yards tout de même.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.5pariez2.1GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une