Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA 0

Le journal de la NCAA – Semaine 13 : Auburn, le nouvel épouvantail

Jarrett Stidham a aidé Auburn à faire tomber Alabama.

Le journal de la NCAA – Semaine 13 : Auburn, le nouvel épouvantail

Le match de la semaine

Auburn (6) – Alabama (1) : 26-14

Un nouveau numéro 1 à son tableau de chasse ! Après Georgia, début novembre, terrassé (40-17), Auburn (6) s’est offert le scalp de la meilleure équipe au pays, Alabama (1) dans un Iron Bowl d’une intensité folle. Toujours en course pour coiffer le Crimson Tide au poteau, dans l’optique d’une finale de conférence SEC, les Tigers affichent rapidement leurs intentions avec un playbook offensif hyper varié et qui a le don de désorienter la défense de ‘Bama.

Sur leur deuxième série du match, les locaux arrivent devant l’en-but adverse, avant de voir le coureur Kerryon Johnson (104 yards, TD), en position Wildcat, trouver Nate Craig-Myers sur une ingénieuse passe lobée (7-0). Auburn a même une nouvelle opportunité quelques minutes plus tard, après un fumble perdu par Jalen Hurts dans sa moitié de terrain. Mais Jarrett Stidham (21/28, 237 yards) s’emmêle à son tour les pinceaux sur un mauvais snap et rend le ballon à Da’Ron Payne.

C’est le moment que choisit Alabama pour réagir. Très bien contenu par la défense adverse, Jalen Hurts (13/23, 177 yards, TD) parvient tout de même à lancer une passe profonde, plein centre, qui va trouver le freshman Jerry Jeudy en fond de end-zone (7-7). Les joueurs de Nick Saban recollent au tableau d’affichage et mettent les barbelés défensivement, à l’image de Rashaan Evans ou Minkah Fitzpatrick. Seule une échappée de Ryan Davis le long de la ligne de touche permet à Auburn de reprendre l’avantage avant la pause sur un field goal (10-7).

Des erreurs en cascade

Au retour des vestiaires, le Crimson Tide tape du poing sur la table. Très peu utilisé dans le backfield offensif, le coureur Damien Harris perfore la défense d’Auburn pour faciliter le touchdown tout en puissance de son compère Bo Scarbrough (10-14). Paradoxalement, cette démonstration de force va laisser place à une fébrilité anormale …

Alabama concède plus de pénalités et demeure surtout incapable de stopper les deux feu-follets des Tigers, Ryan Davis (11 réceptions, 139 yards) et Kerryon Johnson. Les deux hommes valident de nombreuses troisièmes tentatives, avant que le running back ne s’infiltre en puissance dans l’en-but pour redonner l’avantage à son programme (20-14).

Le numéro 1 s’enfonce à vu d’oeil, au grand désarroi de Nick Saban. Jalen Hurts est d’abord tout près de concéder une interception stupide à l’entrée de la zone rouge. Puis le holder JK Scott se loupe totalement sur une tentative de field goal avortée. Comme si ça ne suffisait pas, le centre Bradley Bozeman cafouille deux snaps de suite sur des mésententes avec Hurts, dont une 4e hyper cruciale.

Auburn n’en demandait pas tant et parachève son coup de force avec une course plein centre du quarterback Jarrett Stidham pour alourdir le score. Même si la conversion à deux points est manquée, les Tigers ne seront plus rejoints, Hurts ratant le coche sur une nouvelle 4e tentative. 26-14 pour Auburn qui s’invite en finale de conférence SEC en épinglant son ennemi local. De son côté, Alabama concède sa seule défaite de la saison au plus mauvais moment et devra compter sur beaucoup de facteurs lors des finales de conférence pour disputer les playoffs.

Autres principaux résultats

Autre équipe à avoir perdu gros dans la dernière ligne droite : Miami (2). Les Hurricanes ont été piégés, vendredi, sur le terrain de Pittsburgh (24-14). Le quarterback floridien Malik Rosier a même été remplacé momentanément, en raison de sa prestation quelconque (15/34, 187 yards, 2 TD). A moins d’un coup d’éclat contre Clemson, en finale de conférence ACC, Miami a sans doute dit adieu aux playoffs cette saison.

Clemson (3), justement, n’a fait qu’une bouchée de South Carolina, en terre hostile, 34 à 10. Kelly Bryant (272 yards, 2 TD) a été très solide, bien aidé par sa nouvelle cible préférentielle, Tee Higgins (84 yards).

Pas beaucoup de détail non plus pour Oklahoma (4), en balade contre West Virginia (59-31). Dans sa course au trophée Heisman, Baker Mayfield a encore été étincelant, avec 281 yards et 3 touchdowns au compteur, sur un nombre assez limité de lancers.

Futur adversaire au programme des Sooners : TCU (12) qui a validé son ticket pour la finale de conférence Big 12. Pour son retour, Kenny Hill (325 yards, 3 TD à la passe) a fini par prendre le dessus sur Kansas (42-22).

Wisconsin (5) a terminé sa saison régulière invaincue, en malmenant Minnesota à l’extérieur (0-31). Les Badgers n’avaient plus connu de saison sans la moindre défaite depuis 1912. Une victoire en finale de conférence Big Ten contre Ohio State les enverrait à coup sûr en playoffs.

Ohio State (9) a d’ailleurs mis le temps pour se mettre en route sur le terrain de l’ennemi juré Michigan. Menés 14-0, les coéquipiers de J.T. Barrett ont profité d’un excellent jeu au sol (226 yards au total) pour faire leur retard et s’imposer 31-20 à Ann Arbor. Petite ombre au tableau : la blessure au genou de Barrett, sorti en cours de match, mais qui devrait jouer la finale de conférence.

Peu de suspense pour Georgia (7) qui a facilement maitrisé Georgia Tech en déplacement. Le trio de coureurs Sony Michel – Nick Chubb – D’Andre Swift a encore été explosif, avec un touchdown pour chacun des trois larrons.

Washington State (13) n’ira pas en finale de conférence Pac-12. Les Cougars ont été humiliés sur le terrain du rival Washington (17), 41 à 14. Mention spéciale pour le coureur des locaux, Myles Gaskin, auteur de 192 yards et 4 touchdowns sur la rencontre. La défaite de Wazzu profite à Stanford (21), qui a célébré sa qualification par une victoire de prestige contre Notre Dame (8), 38 à 20. Un résultat qui devrait coûter un bowl majeur aux Fighting Irish.

Bon nombre d’équipes du top 25 ont déroulé cette semaine. Penn State (10) en démonstration à Maryland (3-66), Michigan State (16) solide à Rutgers (7-40), Oklahoma State (19) facile contre Kansas (58-17) ou encore Northwestern (22) impitoyable à Illinois (7-42).

Pour la troisième fois de la saison, Virginia Tech (25) n’a pas encaissé le moindre point. Kurt Benkert et Virginia en ont fait les frais, lors d’une victoire autoritaire des Hokies à l’extérieur (0-10). Moins de réussite pour Mississippi State (14) surpris à la maison par le rival Ole Miss (28-31). Le receveur A.J. Brown a encore été précieux, avec 167 yards et un touchdown à son actif.

UCF (15) n’est plus qu’à une marche d’un bowl majeur assuré. Les Knights ont remporté un match à sensations contr South Florida (49-42) et se qualifient pour la finale de conférence AAC. Une finale où les joueurs de Scott Frost retrouveront le rouleau-compresseur Memphis (21), qui a passé 70 points à East Carolina ce week-end (70-13).

Grâce à un très bon Danny Etling (347 yards et 3 touchdowns à la passe), LSU (18) a dominé Texas A&M (45-21) dans ce qui pourrait être le dernier match de coach Kevin Sumlin à la tête des Aggies.

Cette semaine a d’ailleurs vu de nombreux coaches prendre la porte. C’est le cas de Jim Mora, viré de UCLA, et qui sera remplacé par l’ancien coach NFL Chip Kelly. La défaite d’Arkansas contre Missouri (45-48) a aussi été fatale à Bret Bielema, congédié une heure plus tard. Enfin, Mike Riley n’a pas survécu à la fessée reçue par Nebraska contre Iowa (14-56), ayant renvoyé par le programme des Cornhuskers.

C’est fait, Purdue est éligible pour un bowl. Une première pour le programme depuis 2012. Dans un match à couteau tiré, contre Indiana, les coéquipiers d’Anthony Mahoungou l’emportent (31-24), grâce à une nouvelle belle prestation du Français. Auteur de 88 yards, le Courneuvien s’est même offert son cinquième touchdown de la saison sur un catch disputé.

Florida State est toujours en course pour un bowl. Grâce à une grosse défense (deux touchdowns), les Seminoles s’imposent à Florida (22-38). Le linebacker Matthew Thomas aurait même pu inscrire un Pick-6 sur une interception, mais a préféré poser le genou au sol à un yard de l’en-but pour chambrer le Swamp. Ambiance.

On connait désormais la finale de conférence MAC. Elle opposera Akron, vainqueur de Kent State (24-14) et Toledo, tombeur de Western Michigan (37-10). Les deux programmes s’étaient déjà affrontés en saison régulière, pour une victoire finale des Rockets.

Actions de la semaine

Les défenseurs de Kentucky ont tout tenté pour faire déjouer Lamar Jackson. Jordan Jones le premier qui n’a pas hésité à lancer une bagarre avec le Heisman Trophy en titre. Cela n’a pas empêché le quarterback (372 yards, 2 touchdowns au total) de dérouler, comme sur cette action où il se joue de six défenseurs pour aller chercher la première tentative. Victoire des siens, 44-17.

Certaines fins de match ont été épiques. Comme celle de Kansas State qui s’impose à la dernière rencontre contre Iowa State (20-19). Mal embarqué, le quarterback Skylar Thompson parvient tout de même à trouver Isaiah Zuber en fond d’en-but pour le touchdown de la gagne.

Une infime éclaircie au milieu d’une apocalypse. Si Tennessee a terminé sa saison sans la moindre victoire contre la conférence SEC, les Volunteers peuvent se targuer de quelques actions de classe, comme cette réception spectaculaire et à une main de Marquez Callaway en fond de end-zone. Insuffisant donc pour empêcher la défaite du programme de Knoxville, 42 à 24.

Zoom sur : Jordan Lasley

On appelle ça un retour à point nommé ! Irrégulier depuis le début de la saison, et suspendu trois matches en octobre pour une violation des règles internes de son équipe, Jordan Lasley est devenu une véritable force aérienne sur le campus de UCLA. Des performances nécessaires au lendemain de la blessure du receveur star des Bruins, Darren Andrews. Sur ces trois dernières rencontres, Lasley a été tout bonnement ébouriffant (593 yards, 5 touchdowns) retrouvant ses mains sûrs et ses redoutables tracés. Avec 227 yards et un touchdown au compteur contre California, le junior a été précieux pour permettre la victoire des siens dans les dernières secondes (30-27) malgré l’énième blessure du quarterback star Josh Rosen. Un retour à UCLA n’est pas à exclure en 2018, surtout avec l’arrivée de Chip Kelly aux commandes. Mais en cas d’inscription à la draft, son explosivité et son accélération devrait plaire à beaucoup de scouts NFL.

A ne pas manquer en semaine 14

C’est l’heure des finales de conférence ! Et la situation d’Alabama devrait dépendre des résultats de ces confrontations disputées. La finale de la SEC, justement, verra s’opposer Auburn (6) et Georgia (7), trois semaines après la fessée reçue par les Bulldogs dans l’Alabama. Wisconsin (5) jouera gros dans la finale Big Ten au moment de retrouver Ohio State (9). Oklahoma (4) a aussi un dossier à plaider lors de son duel avec TCU (12) dans la finale Big 12. Surpris à Pittsburgh, Miami (2) devra tout donner en finale ACC contre le champion national en titre, Clemson (3). Enfin, la Californie sera à l’honneur dans la finale Pac-12, avec USC-Stanford. Autres finales de conférences à suivre : l’AAC entre UCF (15) et Memphis (21), la C-USA entre Florida Atlantic et North Texas, la Mountain West entre Boise State (25) et Fresno State et la MAC entre Toledo et Akron.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une