Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Arizona Cardinals Jacksonville Jaguars Résumés 0

Cardinals – Jaguars (27-24) : Phil Dawson crucifie Jacksonville à la dernière seconde

Dans un match qui a mis beaucoup de temps à s’enflammer, Arizona fait chuter Jacksonville à la toute fin sur un field goal de 57 yards.

Cardinals – Jaguars (27-24) : Phil Dawson crucifie Jacksonville à la dernière seconde

Arizona Cardinals (5-6) — Jacksonville Jaguars (7-4) : 27-24

Il aura fallu subir trois quart-temps d’une totale purge pour enfin voir un peu de spectacle dans l’ultime période de ce match. Un concours de punt pendant 45 minutes pour enfin assister à l’emballement final. Mais surtout, un field goal de 57 yards à la dernière seconde qui donne la victoire à Arizona. Du touchdown de 50 yards au ballon retourné dans la end zone après un fumble en passant par des interceptions, il y aura tout eu dans ce quatrième quart-temps. Et pourtant, ce n’était pas gagné.

Chandler Jones, la lueur au milieu des punts

Dès le début, on comprend que le University of Phoenix Stadium ne sera pas le théâtre d’un feu d’artifice offensif ce dimanche. Le décor est planté : les attaques sont en galère. Seuls deux fields goals de 34 et 42 yards d’Arizona (6-0) alimentent le tableau d’affichage. Pendant ce temps, Jacksonville ne peut pas faire mieux que 16 yards offensivement lors du premier quart-temps. Dans ce marasme, l’unique petite étincelle de cette première mi-temps vient de Blaine Gabbert. Le quarterback arrive à construire un bon drive dans le deuxième quart-temps et trouve son tight end Ricky Seals-Jones dans la end-zone. Une passe de 29 yards qui permet aux Cardinals de prendre de l’avance au score (13-0). Le rookie quant à lui inscrit là son troisième touchdown en deux matchs. Juste avant de rentrer aux vestiaires, Jacksonville place quand même un coup de pied de 43 yards (13-3), histoire de ne pas finir la mi-temps fanny.

Au retour de la pause, on se dit que Jacksonville a trouvé la solution quand on voit que l’attaque arrive enfin à avancer. Blake Bortles (19/33, 160 yards, 1 INT et 6 courses, 62 yards et 2 TDs) traverse même la ligne de la end zone sur une course de 1 yard pour inscrire le premier touchdown de la soirée pour les visiteurs. Mais tout cela n’est qu’une illusion. La purge reprend de plus belle avec six punts consécutifs. Le football n’aura jamais aussi bien porté son nom. On se prend alors à apprécier les performances défensives (puisqu’il ne nous reste plus que ça). À commencer par Chandler Jones qui est tout simplement énorme. L’ancien Patriot aura passé la rencontre dans le back field floridien (2 sacks, 3 plaquages pour pertes). On se régale aussi du match de Jalen Ramsey qui ne laisse aucun répit au futur Hall of Famer Larry Fitzgerald ou encore de celui de Tyronn Mathieu.

42 ans, 57 yards et un record pour Phil Dawson

C’est au moment où on réalise que le meilleur pass-rush de la NFL n’a pour l’instant aucun impact sur le match que les Jaguars décident de montrer qu’ils n’ont pas glané ce titre pour rien. Yannick Ngakoue est au fumble sur Gabbert (22/38, 241 yards, 2 TDs, 1 INT), pendant que Calais Cambpell est à la récupération puis au touchdown (16-17). Il faut croire que c’est le signal pour que le match s’enflamme dans le dernier quart d’heure. La suite, c’est une passe de 52 yards du quarterback des Cardinals pour Jaron Brown puis une conversion à deux points (24-17). Puis un nouveau touchdown de 17 yards à la course de Blake Bortles pour égaliser (24-24). Une interception de chaque côté dans les trois dernières minutes (Barry Church puis Tyronn Mathieu), histoire de ne pas faire de jaloux chez les quarterbacks. Et enfin, un coup de pied à l’ultime seconde d’un Phil Dawson qui, à 42 ans, bat son record en carrière avec ce field goal de 57 yards.

On pourra reprocher à Doug Marrone sa gestion de fin de match avec une passe appelée lors du dernier drive qui permet à Arizona de récupérer la balle. Cette défaite, cruelle dans son scénario, fait mal aux Jaguars qui voient revenir Tennessee à égalité en tête de l’AFC Sud. Côté Arizona en revanche, Bruce Arians peut être fier de ses joueurs qui n’auront rien lâché jusqu’au bout malgré une rencontre très moyenne.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une