Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power rankings 0

Power Ranking NFL 2017 – Semaine 13 : Les Chargers se mettent à rêver !

C’est la crise à KC. Les Chargers revivent à L.A !

Power Ranking NFL 2017 – Semaine 13 : Les Chargers se mettent à rêver !

Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Après un début de campagne aux allures copier-coller de la saison dernière, à coup de défaites cruelles et frustrantes, L.A. se surprend à rêver. En mission, les Chargers montent en puissance et pourraient bouleverser une AFC Ouest faiblarde qui semblait promise aux Chiefs. Envoyer Alex Smith sur le banc ? Donner sa chance à Patrick Mahomes dans une fin de saison de la mort qui tue ? Le mois de septembre idyllique des Chiefs semble déjà à des années lumières. Après avoir trusté le podium de notre classement, les hommes d’Andy Reid sont à deux doigts d’être éjectés du top 20. Un funeste sort qui pend également au nez de Cowboys orphelins de Zeke et absolument pathétiques depuis 3 semaines. Les deux gros gadins du week-end !

En haut, la NFC se prépare à une fin de saison dantesque. Toujours impressionnants de maîtrise, les Eagles s’envolent vers le Pacifique pour deux déplacements qui pourraient rebattre les cartes. Idem pour des Vikings, nouveaux venus sur le podium, et qui s’en vont passer au révélateur dans le Vieux Sud. Les Rams se rassurent après leur revers à Minneapolis. Fin de série pour des Saints qui grillent un joker dans une NFC Sud où les Panthers et Falcons mènent, eux aussi, un train d’enfer. On en salive d’avance. À l’autre bout du pays, sous la pluie de Santa Clara, les Seahawks décrochent un succès obligatoire qui les maintient en vie dans la cours aux séries.

Chez la voisine Américaine, les Pats se promènent. À Pittsburgh, c’est une autre histoire. Si les Steelers enchaînent les victoires, la manière peine à vraiment convaincre. Idem pour des Titans, grands gagnants de dimanche dans l’AFC Sud. Après le gros raté de Los Angeles, les Bills reviennent dans la bataille pour les playoffs. Derrière tout ce beau monde, comme les Cowboys, les Packers voient leurs espoirs s’évaporer semaine après semaine. Les Cardinals et Bengals sont encore en vie, mais il leur faudrait un miracle. Les Broncos vont finir en steak Charal. Pour les Giants, 49ers et Browns, les séries font officiellement partie du passé. Mathématiquement éliminés, ils ne leur reste plus qu’à se battre pour le top 3 de la prochaine draft sans trop irriter leurs fans.

Qui a attaqué la saison du bon pied ? Qui s’est lamentablement vautré ? Qui a confirmé les belles attentes ou l’absence totales d’attentes places en eux ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas uniquement sur le nombre de victoires, mais avant tout sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous précipitera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-eagles-ok 1. Philadelphia Eagles (10-1) –
10 victoires + 1 défaite = Super Bowl. Dans l’histoire des Eagles, c’est mathématique et automatique.

pr-patriots-ok 2. New England Patriots (9-2) –
Une 17e saison consécutive avec au moins 9 succès assurée, leur 15e titre de division en 17 ans leur tend les bras.

pr-vikings-ok 3. Minnesota Vikings (9-2) +1
Thanksgiving de rêve pour les Vikings. Pour confirmer à Atlanta dimanche, il faudra shooter Xavier Rhodes au GURONSAN.

pr-rams-ok 4. Los Angeles Rams (8-3) +2
Face à des Saints privés Marshon Lattimore et Ken Crawley, Jared Goff s’est éclaté dans les airs. Une victoire précieuse tant pour le classement que pour le moral.

pr-steelers-ok 5. Pittsburgh Steelers (9-2) –
Cette défense risque de finir par leur jouer un sale tour un jour. Et rien ne dit qu’Antonio Brown pourra leur sauver la peau cette fois-ci.

pr-saints-ok 6. New Orleans Saints (8-3) -3
Réception des Panthers en fin de semaine, double confrontation avec les Falcons en semaines 14 et 16. La saison ne fait que commencer à NOLA.

pr-falcons-ok 7. Atlanta Falcons (7-4) –
Chicago Bears : 140 yards
New York Giants : 170 yards
Denver Broncos : 219 yards
Jacksonville Jaguars : 219 yards
Miami Dolphins : 221 yards
Kansas City Chiefs : 236 yards
Dallas Cowboys : 247 yards
Indianapolis Colts : 254 yards
Buffalo Bills : 268 yards
Julio Jones : 268 yards

pr-panthers-ok 8. Carolina Panthers (8-3) –
Attaque, défense, équipes spéciales. Si le jeu aérien peine toujours à décoller, tout le monde a mis sa pierre à l’édifice.

pr-seahawks-ok 9. Seattle Seahawks (7-4) +1
Le + : zéro sack concédé, seulement 7 pénalités et une victoire au bout
Le – : Blair Walsh
C’est à peu près tout ce qu’il fallait retenir.

pr-jaguars-ok10. Jacksonville Jaguars (7-4) -1
Leurs chances de décrocher le premier titre de leur histoire dans l’AFC Sud ont pris un sérieux coup dans l’aile.

pr-chargers-ok11. Los Angeles Chargers (5-6) +4
En semaine 16 l’an passé, ils avaient sauvé les Browns de la risée. Cette année, avec les playoffs en ligne de mire, ça serait con de récidiver.

pr-lions-ok12. Detroit Lions (6-5) –
Marvin Jones est le premier receveur à franchir la barre des 100 yards face aux Vikings cette saison. Une maigre consolation.

pr-redskins-ok13. Washington Redskins (5-6) +1
Si au lieu de dégager toutes les meilleures cibles de Kirk Cousins, ils s’étaient appliqués à bien l’entourer, cette saison aurait pu être toute autre. Même avec un calendrier mortel.

pr-titans-ok14. Tennessee Titans (7-4) +2
Les Titans n’avaient plus gagné à Indianapolis depuis le 30 décembre 2007. À l’époque, les Colts jouaient encore dans le RCA Dome. À l’époque, Marcus Mariota n’avait sûrement pas de moustache.

pr-ravens-ok15. Baltimore Ravens (6-5) +2
12-1. 10 succès consécutifs. Invaincus depuis 2010. Sous John Harbaugh, les Ravens sont injouables à domicile en primetime.

pr-bills-ok16. Buffalo Bills (6-5) +5
De 45 pions de moyenne sur les 3 derniers matchs, à 10 petits points.
De 212,5 yards concédés au sol en moyenne sur les 3 derniers matchs, à 55 ridicules unités.
Après trois semaines désastreuses, rebond idéal avant d’affronter des Patriots en ballade.

pr-raiders-ok17. Oakland Raiders (5-6) +2
INTERCEPTION DES RAIDERS !!!!!! WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT !!! Les Broncos sont vraiment les rois pour briser les mauvaises séries cette année.

pr-chiefs-ok18. Kansas City Chiefs (6-5) -7
Kareem Hunt pendant les 5 premières semaines  : 155 yards cumulés par match
Les Chiefs pendant les 5 premières semaines : 5-0
Kareem Hunt depuis : 76,5 yards cumulés par match
Les Chiefs depuis : 1-5
Coïncidence ? Certainement pas.

pr-texans-ok19. Houston Texans (4-7) -1
Comme souvent face aux Ravens, les turnovers se payent cash.
Comme souvent face aux Ravens, il faut se méfier des punts.

pr-cowboys-ok20. Dallas Cowboys (5-6) -7
Les Cowboys depuis 3 semaines : 22 points
Leurs adversaires depuis 3 semaines : 92 points

pr-bengals-ok21. Cincinnati Bengals (5-6) +2
Dominés au nombre des yards, incapables de forcer le moindre turnover, ils s’en sont remis aux 155 yards cumulés de Joe Mixon. Face aux Steelers lundi soir, ça sera sûrement une autre histoire.

pr-cardinals-ok22. Arizona Cardinals (5-6) +5
Un quadragénaire, la revanche Blaine Gabbert, le fantôme d’AP, un tight-end rookie que personne ne connaissait il y a une semaine. La clé du succès face à la « meilleure » défense de la ligue.

pr-packers-ok23. Green Bay Packers (5-6) +2
Face aux Bucs et Browns, ils peuvent espérer renouer avec la victoire. Pour ce qui est des playoffs, il faudrait un petit miracle. Ou un petit Aaron Rodgers. Ce qui revient à peu près au même.

pr-jets-ok24. New York Jets (4-7) -4
ASJ qui attrape un ballon dans la peinture. Des arbitres qui signalent un touchdown. Un ballon qui bouge vaguement. Des images absolument pas concluantes. Sauf pour les arbitres. Un touchdown finalement annulé. Comme un air de déjà vu.🤔

pr-buccaneers-ok25. Tampa Bay Buccaneers (4-7) -3
Saints, Panthers, Falcons. Le seul intérêt de leur saison ? Jouer les arbitres dans une NFC Sud ultra compétitive.

pr-colts-ok26. Indianapolis Colts (3-8) –
Malgré un Jacoby Brissett abandonné à lui même et sacké 8 fois, ils auront emmerdé les Titans jusqu’au bout.

pr-bears-ok27. Chicago Bears (3-8) -3
Depuis le Super Bowl XLI il y a 11 ans, ils n’ont connu les playoffs qu’une seule fois. Depuis 3 ans, ils sont scotchés à la dernière place de la NFC Nord. Ça n’est pas cette année que ça changera et cette attaque rend difficilement optimiste pour l’avenir.

pr-giants-ok28. New York Giants (2-9) +1
1st downs : 7
Yards gagnés en attaque : 170
3e tentatives : 2 sur 14
Redzone : 0 sur 1
Points : 10
Le néant offensif. Mais pas sûr que Geno Smith puisse faire mieux.

pr-dolphins-ok29. Miami Dolphins (4-7) +1
Quand Tom Brady est sur le terrain du début à la fin du match, les Dolphins perdent toujours à Foxboro.

pr-broncos-ok30. Denver Broncos (3-8) -2
Si les Broncos mettaient autant d’énergie à jouer au football…

pr-niners-ok31. San Francisco 49ers (1-10) –
Le temps de 67 secondes de jeu, deux passes lancées, deux passes réussies, 18 yards et un touchdown, les fan des Niners ont retrouvé le sourire.

pr-browns-ok32. Cleveland Browns (0-12) –
1-26. Hue Jackson rejoint le grand John McKay des premières années des Bucs au Panthéon de la honte des coachs NFL. Les pires départ de l’histoire aux commandes d’une franchise.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une