Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Cleveland Browns Green Bay Packers Résumés

Browns – Packers (21-27) : Cleveland trouve encore un moyen de perdre !

Cleveland Browns (0-13) – Green Bay Packers (7-6) : 21-27

Les Browns avaient l’opportunité de gagner leur premier match de la saison face à des Packers toujours privés d’Aaron Rodgers. Pendant 3 quart-temps, Cleveland a joué un très bon football, alternant passes et courses avec un bon DeShone Kizer à la mène. Et puis les Browns sont redevenus les Browns. DeShone Kizer a recommencé à faire des erreurs de rookie et Hue Jackson a oublié d’appuyer sur ce qui fonctionnait en première mi-temps. Corey Coleman et Josh Gordon qui avaient tiré en avant l’attaque des Browns jusqu’à 21-7 n’ont plus eu de ballons à exploiter et les Browns ont encore perdu.

Du côté de Green Bay, on se frotte les mains, premièrement parce qu’Aaron Rodgers pourrait revenir dès la semaine prochaine qu’avec ce bilan de 7-6 , tout n’est pas perdu et deuxièmement parce qu’il y a peut-être bien quelque chose à retirer de Brett Hundley à l’intersaison car le jeune quarterback semble de plus en plus à l’aise sur un terrain NFL.

DeShone Kizer en confiance

Sur le premier drive du match, les Packers font tout aux Browns. Ils convertissent deux 4e tentatives dont une sur un fake punt et Jamaal Williams (15 courses, 49 yards, 1 touchdown, 7 réceptions, 69 yards, 1 touchdown) capte une passe de 30 yards sur une erreur mentale de la défense de Cleveland pour donner l’avantage aux siens (0-7). Du côté de Cleveland, Josh Gordon (3 réceptions, 69 yards, 1 touchdown) ne l’entend pas de cette oreille, capte deux ballons pour 56 yards sur la première sortie de l’attaque de Cleveland et ramène les deux équipes à égalité (7-7).

Pendant plusieurs minutes, les défenses prennent le dessus sur les attaques, mais ce sont toujours les Browns qui montrent les meilleures choses. Jusque-là, il s’agit de la meilleure performance de l’année de Deshone Kizer qui continue de trouver Josh Gordon et Corey Coleman (5 réceptions, 62 yards, 1 touchdown). Les running backs des Browns contribuent grandement à la bonne période des Browns et Duke Johnson (6 courses, 8 yards, 4 réceptions, 41 yards, 1 touchdown) donne l’avantage à Cleveland à un peu plus de 5 minutes de la pause (14-7).

Difficile de dire si c’est l’attaque des Browns qui surprend ou la défense des Packers qui inquiète, mais une chose est sûre, Josh Gordon change complètement le visage de l’attaque de la franchise de l’Ohio et le retour de Corey Coleman permet également à DeShone Kizer de gagner en confiance. Du côté de Green Bay, Brett Hundley (35/46, 265 yards, 3 touchdowns) n’arrive plus à faire avancer son attaque. Depuis le premier drive du match, Green Bay n’a plus eu l’occasion d’ajouter des points au tableau d’affichage.

Juste avant la mi-temps, les Packers sont tout prêts d’être menés 21-7, mais une interférence de passe défensive non sifflée dans la end zone sur Josh Gordon garde les Browns aux alentours de la ligne des 45 yards et Haha Clinton-Dix remet les Packers sur le droit chemin en interceptant une mauvaise passe de DeShone Kizer (20/28, 214 yards, 3 touchdowns, 2 interceptions).

1-12 ?

En début de deuxième mi-temps, les Packers recommencent à gagner des yards. Brett Hundley et Jamaal Williams retrouvent du rythme en attaque, mais ils manquent de convertir une 4e tentative sur les 10 yards des Browns et le score reste à 14-7. Les running backs des Browns continuent à donner des maux de tête à la défense des Packers. Duke Johnson fait de l’excellent travail en sortie de backfield et Isaiah Crowell (19 courses, 121 yards) passe la maque des 100 yards pour la première fois de la saison, mais c’est Corey Coleman qui permet aux Browns d’y croire un peu plus en réceptionnant un touchdown de 2 yards (21-7).Les Packers sont piqués au vif et ils peuvent à nouveau compter sur Brett Hundley qui trouve 5 receveurs différents pour remonter le terrain. Jamaal Williams termine le travail avec une course de 12 yards et un touchdown de 1 yard (21-14).

Le drive suivant des Browns est infructueux, mais leur punter Britton Colquitt leur redonne une chance de ne pas perdre tout le momentum avec un punt de 53 yards qui s’arrête sur les 3 yards de Green Bay. Les Packers parviennent à remonter une partie du terrain, mais se voient obligés de punter avec 5:28 minutes à jouer.

Les Browns n’arrivent pas à tuer le match et redonnent le ballon aux Packers avec 3 minutes restant dans le 4e quart-temps. Sur le punt de Britton Colquitt, Trevor Davis redonne une chance inespérée à Green Bay avec un retour de punt de 65 yards qui positionne les Packers sur les 25 yards des Browns. La défense de Cleveland plie, les arbitres donne un touchdown à la course à Brett Hundley avant de le lui retirer, mais le quarterback des Packers ne se démonte pas et envoie les Packers en prolongations sur un un touchdown lancé à Davante Adams (21-21).

0-13

Les Browns reçoivent le ballon en premier en prolongations. Sur une 3e tentative, DeShone Kizer sort sa plus belle imitation de Jameis Winston en lançant la balle n’importe comment au milieu du terrain et est intercepté par Josh Jones. Les Packers récupèrent le ballon sur les 42 yards des Browns et c’est Davante Adams (10 réceptions, 84 yards, 2 touchdowns) qui enterre Cleveland (21-27). CARAMBA, encore râté pour Cleveland !

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu