Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

0

L’équipe type de la semaine 15 : une escouade de receveurs inattendue

L’équipe type de la semaine 15 : une escouade de receveurs inattendue

En cette semaine 15, on retrouve toutes sortes de tendances qui ont bercé la NFL durant la saison 2017. Une attaque des Chiefs explosive comme elle l’était en début de saison complétée par une défense solide. Aaron Donald qui aplatit des linemen pour finalement écraser le quarterback adverse, mais aussi Calais Campbell qui sublime la défense des Jaguars.

Le fait marquant de cette semaine est cette anomalie au poste de receveur car bien malin aurait été celui qui avait pronostiqué Keelan Cole, Sterling Shepard et Marquise Goodwin comme le meilleurs receveurs de la semaine.

Attaque

Quarterback : Tom Brady, New England Patriots (22/35, 298 yards, 1 touchdown, 1 interception)
À 40 ans, Tom Brady est toujours clutch. Sur son dernier drive, il a trouvé Brandin Cooks pour 43 yards afin de mettre ses running backs dans un position idéale pour faire passer les Patriots devant au score.

Running back : Kareem Hunt, Kansas City Chiefs (24 courses, 155 yards, 1 touchdown, 7 réceptions, 55 yards, 1 touchdown)
Il est de retour. Kansas City a mis du temps à retrouver son attaque de début de saison, mais cela semble finalement être revenu. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Hunt est le baromètre de cette attaque des Chiefs car ils ont gagné 8 des 10 matches où le running back a gagné plus de 100 yards depuis la ligne de scrimmage.

Receveur n°1 : Keelan Cole, Jacksonville Jaguars (7 réceptions, 186 yards, 1 touchdown)
Keelan Cole a tout simplement joué comme un All-Pro cette semaine. Sur ses 7 réceptions, il a battu 6 défenseurs différents des Texans. Le receveur est à l’image d’une équipe pour laquelle tout ou presque semble réussir en 2017.

Receveur n°2 : Sterling Shepard, New York Giants (11 réceptions, 139 yards, 1 touchdown)
Eli Manning a réussi un bon match et il a pu compter sur un grand Sterling Shepard qui lui a donné des solutions tout au long d’un match où les Giants ont sérieusement inquiétés les Eagles.

Receveur n°3 : Marquise Goodwin, San Francisco 49ers (10 réceptions, 114 yards)
Le speedster des 49ers montre de plus en plus toute l’étendue de son talent en Californie. Celle qu’on attendait de lui à sa sortie d’université et le fait d’avoir maintenant un quarterback ne doit pas lui déplaire.

Tight end n°1 : Rob Gronkowski, New England Patriots (9 réceptions, 168 yards, 1 touchdown)
Sean Davis est loin d’être le premier venu au poste de safety et il a probablement un bel avenir en NFL, mais face au Gronk, il n’a absolument pas existé. Même constat pour Mike Mitchell.

Ligne offensive : Atlanta Falcons
Avec seulement 6 pressions accordées entre Ryan Schraeder, Ben Garland, Alex Mack e Jake Matthews, la ligne offensive a réussi une belle performance face aux Buccaneers et heureusement car sans cela, Tampa aurait probablement réalisé l’upset.

Défense

Defensive tackle : Aaron Donald, Los Angeles Rams (5 plaquages dont 3 sacks, 1 fumble forcé)
Il est sans aucun doute le joueur le plus régulièrement monstrueux de la ligue en 2017 et cela lui donne un vraie chance de remporter le titre de meilleur défenseur de la saison.

Defensive tackle : Jurrell Casey, Tennessee Titans (4 plaquages, 1 passe déviée)
Casey a été l’un des seuls à garder la tête hors de l’eau durant la déroute des Titans face aux Niners.

Defensive end : Khalil Mack, Oakland Raiders (6 plaquages dont 2 sacks)
Certes, Khalil Mack est moins dominant qu’en 2016, mais sa saison doit lui sembler bien longue à performer quasiment tout seul semaine après semaine.

Defensive end : Calais Campbell, Jacksonville Jaguars (5 plaquages dont 2 sacks, 1 passe déviée)
Parce que Calais Campbell semble s’éclater à Jacksonville, parce qu’il semble avoir fait le bon choix en quittant ses Cards de toujours pour rejoindre la jeune garde des Jaguars. Larry si tu nous entends, trouve toi aussi une petite équipe montante pour embellir la fin de ton énorme carrière.

Linebacker n°1 : Justin Houston, Kansas City Chiefs (3 plaquages)
Pas de sack pour un Justin Houston qui s’est contenté de tourner autour de Philip Rivers et de lui faire la danse du scalp en semaine 15. Cela a suffit à précipiter les décisions du quarterback des Chargers et à lui faire faire des erreurs.

Linebacker n°2 : Eric Kendricks, Minnesota Vikings (5 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception, 1 touchdown)
8,3 d’évaluation, c’est tout ce qu’a laissé Eric Kendricks à Andy Dalton lorsque le quarterback des Bengals l’a ciblé. D’ailleurs, il l’a littéralement ciblé puisque Kendricks a réussi un pick six.

Linebacker n°3 : Sean Lee, Dallas Cowboys (10 plaquages)
Lorsqu’il est en bonne santé, la défense de Dallas a un tout autre visage. Sean Lee a réussi une grosse performance face aux Raiders avec 4 stops défensifs cruciaux pour les Cowboys.

Cornerback n°1 : Marcus Peters, Kansas City Chiefs (3 plaquages, 3 passes déviées, 2 interceptions, 1 fumble forcé)
Pas le moindre yard autorisé par Marcus Peters en semaine 15 face à des Chargers chauds comme la braise. Sur les 6 fois où il a ciblé le cornerback  des Chiefs, Philip Rivers a une évaluation de 0.

Cornerback n°2 : Darius Slay, Detroit Lions (5 plaquages, 3 passes déviées, 2 interceptions)
2 interceptions pour Darius Slay en semaine 15, certes sur un Mitchell Trubisky toujours en apprentissage, mais 2 interceptions qui ont bien arrangé des Lions qui trouvent toujours un moyen de se compliquer les matches.

Free safety : Corey Graham, Philadelphia Eagles (8 plaquages)
Ciblé 6 fois, Corey Graham n’a autorisé que 19 yards en couverture. Il a également été très précieux lorsqu’un de ses coéquipiers était en couverture et a rapidement plaqué les joueurs offensifs des Giants pour éviter les gros jeux.


Strong safety : Micah Hyde, Buffalo Bills (4 plaquages, 1 passe déviée)
Finir un match au poste de safety en ayant autorisé uniquement des yards négatifs en couverture n’est jamais une mince affaire en NFL. Micah Hyde continue sa très belle saison 2017 dans un sytème des Bills qui lui va comme un gant.

Équipes spéciales

Kicker : Robbie Gould, San Francisco 49ers (6/6 aux field goals, 1/1 aux extra points)
Encore lui ! Décidément, l’air de Santa Clara convient très bien à Robbie Gould qui s’éclate ces temps-ci avec les Niners et leur offre leur 3e victoire de rang.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu