Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 16 : Todd Gurley inarrêtable !

L’équipe type de la semaine 16 : Todd Gurley inarrêtable !

Les playoffs approchent à grands pas et les équipes se battent pour les dernières places ou pour s’assurer une semaine de repos. Du côté de Los Angeles Todd Gurley s’est un peu plus imposé comme un candidat sérieux au titre de MVP. Larry Fitzgerald continue à faire gonfler ses stats en vue d’une séléction au Hall of Fame et Harrison Smith sauve les Vikings de ce qui aurait pu être une mauvaise surprise contre les Packers.

Attaque

Quarterback : Jared Goff, Los Angeles Rams (22/38, 301 yards, 4 touchdowns)
Non, la performance de Jared Goff n’a pas été parfaite et celle de son équipe non plus, mais dans une semaine où les quarterbacks n’ont pas été particulièrement brillants, il ne faut pas oublier que Goff a lancé 4 touchdowns et ce n’est jamais quelque chose de facile à faire.

Running back : Dion Lewis, New England Patriots (24 courses, 129 yards, 1 touchdown)
Encore une fois, Bill Belichick a sorti un running back de sa poche pour sans que son adversaire ne s’y attende. Bien sûr, ce n’est pas la première bonne performance de Dion Lewis, mais là, ce sont les stats d’un running back Pro Bowler et Lewis est connu pour être polyvalent, pas forcément pour porter le ballon 24 fois.

Receveur n°1 : Todd Gurley II, Los Angeles Rams (22 courses, 118 yards, 10 réceptions, 158 yards, 2 touchdowns)
Évidemment que Todd Gurley est un running back, mais cette semaine, il a été le meilleur receveur de la ligue. L’ancien de Georgia a réussi le meilleur match de sa carrière au niveau statistique, même si son équipe a peiné à s’imposer. Il devient par la même occasion, le premier joueur des Rams à dépasser la marque des 2000 yards depuis la ligne de scrimmage en une saison.

Receveur n°2 : Julio Jones, Atlanta Falcons (7 réceptions, 149 yards)
Julio Jones a fait du Julio Jones, mais cela n’a pas suffit à faire gagner son équipe, qui se retrouve à devoir attendre la dernière semaine pour confirmer sa place en playoffs.

Receveur n°3 : Larry Fitzgerald, Arizona Cardinals (9 réceptions, 119 yards, 1 touchdown)
Cet homme ne cesse d’impressionner semaine après semaine. Peu importe qui lance le ballon dans le backfield offensif des Cardinals, Fitz’ est là ! Sa carrière est d’autant plus incroyable de par le bon lot de peintres qu’il a eu au poste de quarterback. Chapeau bas et first ballot au Hall of Fame.

Tight end : Antonio Gates, Los Angeles Chargers (6 réceptions, 81 yards, 1 touchdown)
Un autre futur Hall of Famer qui continue aussi de produire malgré son âge, qui a aussi su se réinventer pour que son QI Football prenne le dessus sur l’athlétisme du début de carrière et qui reste une arme très sûre de l’attaque des Chargers.

Ligne offensive : Pittsburgh Steelers
La ligne offensive des Steelers n’a autorisé aucun sack à une défense des Texans qui reste menaçante malgré un bon nombre de blessures. Ça, une bonne défense et Le’Veon Bell, les Steelers resteront parmi les favoris de l’AFC malgré la blessure d’Antonio Brown et d’une éventuelle absence du receveur.

Défense

Defensive tackle : Kawann Short, Carolina Panthers (5 plaquages dont 1,5 sack, 1 fumble forcé)
En plus de s’affirmer dans le top 5 des defensive tackles en NFL, Kawann Short a permis aux Panthers de s’imposer en semaine 16 en provoquant le fumble de Jameis à 30 secondes de la fin du match.

Defensive tackle : DeForest Buckner, San Francisco 49ers (3 plaquages, 1 passe déviée)
Omniprésent dans le pass rush, DeForest Buckner a fait mal à la ligne offensive des Jaguars avec six pressions sur Blake Bortles. Buckner a constamment réussi à pénétrer le backfield offensive de Jacksonville.

Defensive end : Cameron Heyward, Pittsburgh Steelers (4 plaquages dont 2 sacks, 1 fumble forcé)
Cameron Heyward a encore une fois montré qu’il était l’une des pièces maîtresses de la bonne défense de Pittsburgh en mettant à mal à la ligne offensive des Texans et en sackant leur quarterback à deux reprises.

Defensive end : Cameron Jordan, New Orleans Saints (3 plaquages dont 2 sacks)
Difficile de passer à côté des performances de Cameron Jordan en 2017, surtout si on est un quarterback. Le defensive end des Saints a enregistré ses 11e et 12 sacks en 2017.

Linebacker n°1 : Reuben Foster, San Francisco 49ers (5 plaquages, 1 passe déviée)
Reuben Foster n’a pas affiché une ligne de stats exceptionnelle cette semaine, mais son impact dans la défense des 49ers a été considérable. Le linebacker a continuellement comblé les bons espaces pour éviter que le jeu au sol des Jaguars se développe et après avoir vu les performances que Leonard Founette peut réussir, ce n’est pas un mince affaire. Un petit goût de la rivalité Alabama-LSU en NCAA dans ce duel.

Linebacker n°2 : Kwon Alexander, Tampa Bay Buccaneers (8 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception)
Les Buccaneers ont posé pas mal de problème aux Panthers en semaine 16 et Kwon Alexander a joué un grand rôle dans ce qui aurait pu être une bien mauvaise affaire pour les hommes de Ron Rivera. Alexander a notamment intercepté Cam Newton afin de positionner l’attaque des Bucs au-delà de la ligne médiane.

Linebacker n°3 : Deion Jones, Atlanta Falcons (10 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception)
Décidément, Drew Brees a du mal à repérer le linebacker des Falcons puisque ce dernier a réussi sa deuxième interception face au quarterback des Saints cette saison. Jones a gardé les siens dans le matche en étant capable à plusieurs reprises de limiter les gains de New Orleans.

Cornerback n°1 : Xavier Rhodes, Minnesota Vikings (5 plaquages)
Xavier Rhodes continue son récital en 2017. Le cornerback des Vikings n’a autorisé que 18 yards sur les 6 fois où il a été ciblé face aux Packers. Il a également réussi une belle action en enlevant le ballon des mains du receveur Michael Clark et à donc forcé une passe incomplète.

Cornerback n°2 : Ronald Darby, Philadelphia Eagles (6 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception)
Dans un match où les Eagles peinaient à faire l’écart face aux Raiders, Darby a réussi une action cruciale lorsqu’il a intercepté Derek Carr dans la dernière minute du match.

Free safety : Harrison Smith, Minnesota Vikings (8 plaquages, 2 passes déviées, 2 interceptions)
Smith a intercepté deux fois Brett Hundley et a forcé au total 5 fois l’attaque des Packers à retourner sur le banc. On a probablement à faire au meilleur safety de la NFL en 2017 avec le joueur des Vikings.


Strong safety : Keanu Neal, Atlanta Falcons (10 plaquages, 1 passe déviée)
Très important à la fois contre la passe et contre la course, Keanu Neal a forcé à 4 reprises l’attaque des Saints à aller s’asseoir.

Équipes spéciales

Kick returner : Damiere Byrd, Carolina Panthers (3 retours, 144 yards, 1 touchdown)
Seul joueur à scorer sur un retour en semaine 16, Damiere Byrd a réussi un magnifique retour de kick-off de 103  yards pour aider les siens à passer l’obstacle Buccaneers.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une